Interview de Jacques Colombier : « Bruno Gollnisch a de fortes chances d’être élu prochain président du Front National »

Jacques Colombier est le secrétaire départemental et régional du Front national. Il est aussi un des plus fervents soutiens de Bruno Gollnisch dans le cadre de la campagne interne au Front national visant à la succession de Jean-Marie Le Pen. Celui-ci a accepté de répondre aux questions d’Infos-Bordeaux afin donner son analyse de cette compétition

Infos-Bordeaux : Pouvez-vous nous donner des nouvelles de votre fédération ? Quels sont les projets pour l’année 2011 ? Présenterez-vous des candidats dans tous les cantons renouvelables ?

Jacques Colombier : La Fédération Front national de la Gironde se porte bien, nous avons  de plus en plus  d’adhérents. Ceci est lié d’une part  au désaveu massif des français totalement trompés par la politique de Sarkozy et attirés par les propositions de bon sens du FN, et d’autre part du fait de la campagne interne pour la succession de Jean Marie Le Pen  où seuls les adhérents à jour de cotisation pourront voter.
Pour 2011 nous avons en ligne de mire les élections cantonales où nous  présenterons des candidats dans tous les cantons renouvelables. Les résultats des élections régionales dans un certain nombre sont très encourageants.

Concernant la campagne interne au Front national, quels sont les rapports de force sur la fédération de Gironde ? 

Bien que je soutienne clairement la candidature de Bruno Gollnisch et participe à sa campagne, les adhérents du FN sont libres de leur choix. La guerre n’est nullement allumée au sein de la fédération bien heureusement ! 
L’affluence énorme lors du passage de Bruno Gollnisch en Gironde le 3 octobre, témoigne à l’évidence d’un large soutien à sa candidature.

D’une manière générale, on parle d’une vague d’adhésion au Front national. Confirmez-vous cette vague également en Aquitaine ?

Oui tout à fait, tant en terme de renouvellements que de nouvelles adhésions. 

Au niveau national, quelles sont les chances de Bruno Gollnisch de devenir président du Front national ?

Bruno Gollnisch a de fortes chances d’être élu prochain président du Front national. Il fait une campagne très active dans un tour de France des fédérations à travers tout le pays. Il jouit d’une grande notoriété au sein de notre mouvement. 
Même la presse nationale de tous bords reconnaît aujourd’hui que sa candidature n’est pas celle d’un simple outsider mais a de réelles chances de succès. N’oublions pas que cette élection est interne et que les votants ne sont pas des téléspectateurs ou « des consommateurs de médias » mais des militants engagés sur le terrain politique. Je constate de plus que les soutiens à Bruno Gollnisch affluent publiquement tant à l’intérieur du mouvement que de la mouvance nationale et même venant de l’étranger.

Pensez-vous qu’il y ait des différences de fond entre Marine le Pen et Bruno Gollnisch ?

Bruno Gollnisch a répondu à ceci : « Pour pouvoir apprécier ces différences, il faudrait que Marine précise ses positions. En ce qui me concerne, les choses sont claires: L’identité de la France ne se réduit pas à sa devise républicaine. Elle inclut aussi la richesse et la diversité du patrimoine de nos provinces. S’agissant de la loi Veil, elle a amplement fait la preuve de son échec, elle doit donc être remplacée et non maintenue ou simplement amendée, remplacée par une grande politique de la vie et de la famille. La laïcité bien comprise n’est qu’une forme de tolérance, dans une société qui n’est plus homogène sur le plan spirituel, par laquelle l’Etat s’abstient d’intervenir en matière religieuse pour éviter des affrontements dans la société civile. Elle ne fournit pas de raison de vivre, elle n’est pas en soi une «valeur». Elle est la juste distinction du spirituel et du temporel : ni une confusion, ni une séparation absolue »
 
Une différence notable est apparue dans la perception future du Front national, notamment en ce qui concerne l’élargissement de celui-ci afin qu’il devienne un parti de gouvernement. Le FN doit rassembler afin de peser de plus en plus dans le débat politique français.  Bruno Gollnisch a pris une position de principe en faveur d’une réconciliation avec un certain nombre d’anciens frontistes qui ont quitter le FN sans citer qui que ce soit, Jean Marie Le Pen ayant donné lui-même l’exemple en recevant Bruno Mégret à Saint Cloud en 2007. Il a précisé que de la droite souverainiste à la gauche patriotique ayant voté non au dernier referendum, un certain nombre de patriotes pouvaient nous rejoindre. 
 
Vous pouvez d’ailleurs avoir toutes les propositions sur le site de campagne de Bruno Gollnisch

Cette campagne interne est particulièrement passionnée. N’avez-vous pas peur que, quel que soit le résultat, le Front National soit victime d’une nouvelle scission qui lui serait fatale ?

Des frictions sont inhérentes dans ce genre de compétition, mais Bruno Gollnisch malgré les tracasseries garde un sang froid et une «force tranquille» qui montrent sa stature évidente. Pour lui l’unité de notre mouvement doit être évidemment sauvegardée. La situation n’est absolument pas comparable à celle de la crise mégretiste de 1999, qui tentait de prendre illégalement la direction légale du Front.

Lu ICI


5 réflexions sur « Interview de Jacques Colombier : « Bruno Gollnisch a de fortes chances d’être élu prochain président du Front National » »

  1. Sur Haine PI, ils n’attaquent jamais bassement BG. C’est connu.
    Voici un commentaire posté à propos de la manif de Terre et Peuple en Catalogne.

    (Signaler un abus)
    Commentaire par Evola le 7 novembre 2010 @ 11:27

    Ces manifestants vont organiser un rassemblement le 11 Novembre à Paris regroupant tous les antilepénistes et Bruno Gollnisch organise sa fête des Patriotes le 13 Novembre non loin de là à Villepreux.
    Pourquoi organiser deux fêtes différentes alors qu’il y aura les mêmes participants ?
    Ils auraient au moins pu faire pot commun.

  2. @BEORN,

    Nazi Pravda Intox est connu et reconnu comme un site internet de diffamations, d’insultes les plus diverses, et d’intox. Il n’y a dès lors rien de bizarre quant au texte soit sur NPI. 😉

    J’espère très sincèrement que leur site va officiellement être fermé ou repris par des personnes plus sérieuses en cas de victoire de Bruno Gollnisch. A l’heure actuelle, il est à la charge Louis Alliot -qui l’a repris après le décès de Jacques de Vassieux dont son attitude, elle-même, n’a pas, non plus, été très honnête envers un grand nombre de Frontistes- et dont on se souvient de son attitude envers JC Martinez, avant que celui-ci ne quitte le Front-National.

    Article à voir: http://4.bp.blogspot.com/_1HE-Da-B2yE/SiMWXko8OsI/AAAAAAAAA9U/rlfmHAnqtG0/s1600-h/Martinez+interieure.jpg

  3. Jacques
    Aucun véritable PN, avec des majuscules, ne se comporterait comme Aliot s’est comporté lors de ce pèlerinage ; révélateur et annonciateur …
    Quant à CB, avec ces déclarations à la Raoult sur les retraites, ……. , révélateur également.
    Sur Haine PI, la désinformation bolchevique bat son plein :
    Par un raccourci démentiel de culot , mais qu’attendre du couple BouchetBorja ( dont les motivations réelles mériteraient d’être explorées car ils côtoient des CB sans état d’âme ) Gollnisch pourrait être au service des multinationales américaines, rien que cela, et quel monstre , il pourrait empêcher la venue au pouvoir en 2012 de Marine le Peuple .
    Eh oui, des personnes-américaines, autant dire sataniques par essence- attachées aux valeurs traditionnelles et se battant pour la liberté de l’enseignement et contre le fiscalisme sont des suppôts des multinationales , ceux qui les félicitent sont également des suppôts des dites sociétés et on ne sait pour quelle raison mystérieuse , d’autant que Marine le Peuple va emporter l’élection de 2011 par ko debout (sic) cela pourrait empêcher l’avènement de Marine le Peuple.

    Dans un article posé ce jour :
    « Les discussions se continuèrent ensuite longtemps devant un buffet fourni et permirent aux partisans du « politique d’abord » de comparer leurs position, à défaut de s’accorder, avec les tenants du « religieux d’abord » dont quelques membres avaient tenu à participer à cette réunion. »
    Combattre l’avortement, le mariage homosexuel, l’adoption d’enfants par les homosexuels tient du religieux pour les marinistes qui mettent donc ainsi sur le même plan ces trois phénomènes mortifères avec le fait du manger du poisson le vendredi pour les catholiques qui le font encore .
    En outre, en ne cessant d’attaquer les catholiques, les marinistes tentent objectivement de fragiliser le catholicisme , alors même qu’une autre religion allogène prend de l’essor; c’est curieux quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.