FNJ Vendée : Compte rendu de l’apéritif dinatoire avec Bruno Gollnisch

Dimanche dernier, 27 juin, une centaine de sympathisants frontistes de Vendée étaient conviés à Bretignolles sur Mer par Brigitte Neveux, tête de liste Front National pour les dernières élections régionales.

Cette journée a été l’occasion tout d’abord pour les nouveaux adhérents de la section (dont plus de la moitié de jeunes) de se voir remettre leur carte des mains de Bruno Gollnisch, lequel est ensuite intervenu sur les enjeux d’une progression significative, à court terme, des scores du Front National, afin de revenir sur les décennies d’une gestion du pays emplie de paradoxes. Le sujet de la succession de Jean-Marie Le Pen fut abordé dans une atmosphère éloignée des guerres fratricides que peuvent nous dépeindre les médias, tout d’abord par un court mais lucide exposé du pourquoi et du comment de la candidature de Bruno Gollnisch, puis, surtout, sur l’importance de l’unité animant les sympathisants du Front National qui devra être conservée pendant la campagne de succession afin d’en sortir indemne et renforcée pour l’avenir.

La journée s’est poursuivie autour d’un apéritif dinatoire permettant à chacun des sympathisants et adhérents présents d’échanger et d’interroger Bruno Gollnisch sur certaines de ses positions trop souvent passées sous silence.

Les Jeunes du FNJ Vendée rejoints par certains autres adhérents, dont Bruno Gollnisch, sont venu clôturer cette journée et animer le rangement par une série de chants patriotes et traditionnels français.

Loin de la vision tronquée que peuvent nous apporter certains journalistes et sondages peu représentatifs de l’électorat du Front National, cette journée fût l’occasion pour les adhérents de Vendée d’apprécier l’opportunité de la candidature de Bruno Gollnisch à l’aune de ses compétences et non des on-dit. D’apprécier les qualités d’un véritable tribun ayant pour appui une forte expérience politique et un vaste savoir.

Romain, JAG Pays de la Loire

Une réflexion sur « FNJ Vendée : Compte rendu de l’apéritif dinatoire avec Bruno Gollnisch »

  1. Il suffit de comparer la tenue de deux sites pour comprendre qu’il faut voter en 2011 pour Gollnisch.
    Pour ma part, la question ne se pose même pas .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.