Les députés à l’amende: le ridicule tue-t-il encore?

COMMUNIQUE DE PRESSE de Bruno Gollnisch
Député européen,
Vice-président exécutif du Front National

Les députés à l’amende
LE RIDICULE TUE-T-IL ENCORE ?

Effrayée par la perspective d’un fort absentéisme, la Conférence des Présidents des groupes politiques du Parlement européen a décidé de mettre à l’amende les députés qui sècheraient le premier discours de M. Barroso sur « l’état de l’Union ». Et de vérifier par trois fois, en cours de séance (au milieu du discours ?), la présence de chacun, afin d’éviter la triche. Mesure absurde, ridicule et infantilisante, propre à susciter, par réaction, le boycott.

Je crois avoir compris que ni le Président du Conseil européen, M. Van Rompuy, ni Mme Ashton, Haut représentant pour les affaires étrangères, ne feront le voyage pour écouter le Président de la Commission. Quant à la présidence tournante belge, elle pourrait avoir d’autres choses à faire elle aussi, après les derniers rebondissements de la crise politique en Belgique. Seront-ils eux aussi mis à l’amende ?

Au delà de son ridicule, cette décision démontre surtout un manque de confiance navrant dans l’intérêt et la profondeur du discours de M. Barroso. A sa place, je m’en inquièterais.

Une réflexion sur « Les députés à l’amende: le ridicule tue-t-il encore? »

  1. Le ridicule tue aussi NPI qui a fermé les commentaires après avoir publié le communiqué de Bruno.

    Il est évident qu’il ne faut pas plus parler d’absentéisme au Parlement européen au vu de celui record de Marine, http://www.votewatch.eu que de corde dans la maison d’un pendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *