Le FNJ à l’apéro…et David Rachline face à ses propres contradictions…

Hier s’est tenu le fameux apéro, sans vin mais avec saucisson, annoncé par toute une pléthore d’associations et groupements. Interdit à la Goutte d’Or, 800 personnes se sont finalement rassemblées place de l’étoile.

Parmi les organisateurs et les soutiens, l’on trouve aussi bien le Bloc Identitaire que Riposte Laïque ou Vérité Valeurs & Démocratie.

On ne peut que se réjouir de voir certains de tous horizons français vouloir s’opposer à l’islamisation de la France. D’autant plus que, vous l’aurez compris, nous soutenons Bruno Gollnisch, candidat du rassemblement au-delà de son propre camp et défenseur inflexible de l’identité française dans son entièreté et sa complexité. Cependant, nous aurions été plus heureux encore de voir ces Français s’attaquer à la cause du problème: l’immigration de peuplement qui se substitue au substrat ethnique de notre nation. Ce qui n’est pas du goût de certains organisateurs qui, décidément, préfèrent la république à la France, c’est-à-dire au pays réel.

On regrettera également que, allant peut-être trop loin, ce rassemblement maria la carpe et le lapin. En effet, le responsable du FNJ, David Rachline, s’est rendu à l’évènement. Alors que des adversaires résolus du FN étaient également présents, entre autres parmi les organisateurs.

En effet, Bruno Gollnisch soulignait récemment que les cadres de Riposte Laïque, M. Cassen en tête, se vantaient -et se vantent encore- d’avoir « combattu les idées du Front National ». S’en mordent-ils les doigts, aujourd’hui qu’ils prennent conscience de la situation? Le Bloc Identitaire comptait également parmi les principaux organisateurs. Or ce parti politique a présenté plus d’une fois des candidats contre les frontistes au cours de récentes élections, notamment face au Président Jean-Marie Le Pen lors de la dernière campagne régionale. Bloc Identaitaire qui avait, via son site novopress, titré il y a quelques temps un billet intitulé « Le Pen est mort », sous-titré « politiquement, depuis le 22 avril 2007 ». On appréciera…

On saisit donc assez mal pourquoi un cadre national du FNJ a jugé bon de s’associer à cette réunion rassemblant des adversaires avoués du FN, alors que lui-même reprochait il y a peu à des cadres locaux -y décelant même un motif d’éviction- une supposée participation au congrès nationaliste organisé par le Renouveau Français -ce dernier, sans doute doctrinalement plus proche du Front que Riposte Laïque, ne lui ayant pourtant jamais suscité aucune concurrence lors des élections, et offrant même une tribune à ses responsables à l’occasion de son congrès…

On se souvient d’ailleurs du motif invoqué par la direction du FNJ pour éloigner de leur responsabilités ses cadres locaux présents au congrès du RF: ceux-ci avaient en effet été évincés à cause de la présence à ce congrès d’éléments hostiles au Front. La question qui s’impose immédiatement est donc la suivante: y en avait-il moins à la manifestation à laquelle s’est rendu David Rachline? 

Autant d’interrogations qui nous amène à cet ultime questionnement: le coordinateur national du FNJ suivra-t-il sa propre logique qui est d’exclure les frontistes allant à la rencontre de personnes encartées ailleurs? Auquel cas, il devra se convoquer lui-même en vue de se remercier…

Frédéric, JAG Bourgogne

10 réflexions sur « Le FNJ à l’apéro…et David Rachline face à ses propres contradictions… »

  1. Je n’ai beau avoir aucune sympathie pour Rachline, Je ne partage pas pour autant totalement votre avis.

    Tant mieux si il était présent à cet apéro. Mais par contre, c’est très bien de le mettre devant ses propres contradictions.

    [modération: Nous n’en pensons pas plus. Ainsi que nous l’expliquons dans l’article, ce n’est pas la dimension unitaire que nous remettons en cause. Nous soulignons plutôt les contradictions dans lesquelles la direction du FNJ s’empêtre… Frédéric]

  2. vous avez tout à fait raison de pointer ces contradictions..

    mais en fait je pense plutôt que Rachline et ses amis se dévoilent déjà en fait, se croyant permis de foutre en l’air ce qui reste de la ligne historique du FN.

  3. Rachline a été nommé par le président Le Pen. Par conséquent il doit savoir ce qu’il doit faire…
    Ne devons-nous pas, nous la jeunessse du Front National, militer au FNJ et faire avancer nos idées?

    La critique est facile, l’art est difficile…

    Des articles comme celui-là déservent notre cause.
    Souhaitez vous diviser pour mieux régner? J’aimerai pouvoir comprendre votre raisonnement.

    De plus, si Le Pen, qui est encore le président, n’était pas d’accord avec les actions de Rachline,
    il l’évincerait !

    [modération: pourquoi s’interdire de porter un regard critique sur des actes publics, qui par définition sont exposés aux jugements? La direction du FNJ est-elle infaillible? Doit-on toujours dire « amen » sous prétexte que nous appartenons au même mouvement? Au contraire nous semble-t-il: la critique extérieure de ceux qui n’ont pas les leviers de commande peut s’avérer constructive pourvu qu’on ne l’ignore pas par esprit de système. Esprit que nous n’entretenons pas sur ce blog: pour preuve, nous avons relayé et salué la dernière campagne du FNJ.

    Si cependant nous croyons observer des contradictions dans les décisions de la direction FNJ, nous les soulignerons. Et si d’aventure nous avions tort sur le fond, sentez-vous très libre alors de nous l’indiquer. A force d’arguments évidemment. Jean]

  4. Tous mes encouragements au Jérémy qui intervient plus haut sur ce fil.

    Amitiés nationalistes de la part d’un francais expatrié.

  5. J’aimerait voir une droite national uni comme Bruno Gollnisch. Quand je vous vois critiquer Rachline je trouve que ce n’est pas très solidaire.

    [modération: mais sur quel ton faudra-t-il répéter que nous ne portons pas d’attaques personnelles, mais un regard critique sur un comportement politique qui, par nature, parce qu’il est public, s’expose aux jugements??? Et lorsque la direction du FNJ évince des responsables au motif qu’ils ont été présents à un congrès nationaliste soutenu par Bruno Gollnisch en personne, que répondez-vous? Subitement votre capacité d’indignation s’estompe semble-t-il, et vous n’invoquez plus l’unité du mouvement que le FNJ semble ignorer…Jean]

  6. J’ai entendu dire que si Marine était élus, ce seraît Stephanie Koca qui seraît chef du FNJ, est-ce vrai ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.