Bruno Gollnisch répond à Marine le Pen

Marine Le Pen a dénoncé jeudi une «opération d’entrisme» au Front national qui émanerait de ses ennemis et consisterait à multiplier les adhésions au parti pour soutenir son rival Bruno Gollnisch lors de l’élection du successeur de Jean-Marie Le Pen en janvier 2011. Bruno Gollnish se dit «un peu étonné».

« J’ai des informations très précises comme quoi Carl Lang a demandé à tous ses adhérents du Parti de la France d’adhérer au Front national pour pouvoir peser sur les chiffres du scrutin » en votant contre elle, a affirmé la vice- présidente du FN. « Je crois que c’est aussi le cas de l’Oeuvre française (groupuscule d’extrême droite radicale, ndlr) qui a également donné ce type d’instructions », a-t-elle ajouté, en visant Yvan Benedetti, un élu FN proche de Bruno Gollnisch et de l’Oeuvre française.

« C’est donc une opération d’entrisme. L’objectif est de voler aux adhérents du Front national la possibilité qu’ils ont de choisir (leur) avenir », a-t-elle assuré. Ex-numéro trois du FN, Carl Lang avait quitté le parti en 2008 en dénonçant l’emprise de Marine Le Pen sur le mouvement. Il n’a pas caché son souhait que Bruno Gollnisch prenne les rênes du parti, « dans l’intérêt du courant national ».

Carl Lang juge que Marine Le Pen est dans un « délire paranoïaque »

Carl Lang a totalement réfuté les déclarations de Mme Le Pen, voyant-là un « délire paranoïaque », « qui correspond assez clairement à sa psychologie lorsqu’elle est en situation d’inquiétude ou de difficulté ». « Il n’y a aucune tentative de déstabilisation », a également affirmé Yvan Benedetti, précisant au passage avoir quitté l’Oeuvre française.

De son côté, Bruno Gollnisch s’est dit « extrêmement étonné de cette déclaration ». Depuis le début de la campagne interne, Marine Le Pen a demandé à plusieurs reprises à son rival de « clarifier ses intentions » vis-à-vis des « dissidents » du FN tels que Carl Lang ou Bernard Antony, lequel incarnait le courant des catholiques traditionalistes avant de quitter le parti d’extrême droite. Mercredi soir, Bruno Gollnisch a répondu qu’il n’avait pas de « leçon à recevoir dans ce domaine », en soulignant que Marine Le Pen avait dans son entourage d’anciens partisans de Bruno Mégret. Il a ajouté qu’il se sentait « apte à rassembler plus que Marine ». Marine Le Pen s’est demandée si « ce rassemblement, tel que l’envisage Bruno Gollnisch », allait jusqu’à sa propre personne, en soulignant que Carl Lang ou Bernard Antony « mènent un combat exclusivement contre » elle.

Bruno Gollnisch trouve « pas normal du tout » d’avoir des difficultés à adhérer au FN

« Je suis un peu étonné que Marine, avec laquelle j’ai déjeuné avant-hier, ne m’en ait pas parlé, ni Jean-Marie Le Pen », a déclaré de nouveau Bruno Gollnisch, vendredi, au micro de Radio Courtoisie. « J’ai appris d’ailleurs incidemment que l’on avait rendues plus difficiles les conditions d’adhésion (au FN) avec l’obligation pour les gens de détailler un curriculum vitae, par crainte justement d’une opération (du même type) de l’UMP », a-t-il également affirmé.

Concernant le Parti de la France et l’Oeuvre française, il a dit ne disposer d’« aucune information à ce sujet, rigoureusement aucune », ajoutant: « Je crois que ces organisations, à supposer qu’elles veuillent infiltrer le Front national, ont des effectifs extrêmement réduits ».

Au cours de l’émission, M. Gollnisch a trouvé « pas normal du tout » le cas d’un auditeur se plaignant, par l’intermédiaire de la radio, d’éprouver des difficultés à adhérer alors qu’il souhaitait voter pour lui. « Je trouverais assez étonnant qu’on refusât des adhésions de gens manifestant leur intention de voter pour moi et que l’on accepte des adhésions de personnes désireuses de voter pour Marine », a-t-il lancé, ajoutant: « Je veux croire que ça n’est pas le cas ».

via Nord éclair

5 réflexions sur « Bruno Gollnisch répond à Marine le Pen »

  1. Les dernières mises au point de Bruno Gollnisch sont un modèle de fermeté et de courtoisie, de maîtrise de soi-même, qualités éminentes pour le futur président du Front National.

    C’est dans la tourmente (accusations et mauvais traitements que subit BG en ce moment) que l’on observe le vrai fond d’un caractère. L’équilibre dont fait preuve Gollnisch est rassurant. C’est un véritable chef.

    GOLLNISCH PRESIDENT !

  2. Et c’est pourtant vrais …….allez donc voir sur la parti « adhésion » du site du FN et vous verrez que pour une première carte il est demander au préalable d’imprimé un bulletin de renseignement et de le renvoyer au siège !

    La dite adhésion est validé ou après accord du siège , si cela ce n’est pas un moyen de filtré les adhésion en faveur de Marine le Pen bin je vois pas ce que ça peut être d’autre !

    Le FN se fout du monde , et Marine flippe on dirait , pas sur de pouvoir garder les clefs de la « maison le pen » ……..pathétique .

    [modération: le but est aussi d’éviter les adhésions fictives, et s’assurer que chaque adhésion corresponde bien à une personne physique.]

  3. a l enterrement de Jacques Vassieux que j estimais comme patrotes et non comme mariniste Nous avons vu le chef avec classe elegance un discourt d un chef d etat [modéré]

  4. A propos d’entrisme
    Dans le Monde du 3 octobre dernier , Rachline :
     » Benjamin Lancar défend l’idée de discrimination positive, ce que les gens de droite ont en horreur. Du coup, son mouvement connaît une nouvelle crise assez grave. Alors je dis à leurs militants : « Comme de nombreux jeunes de l’UMP, venez prendre des responsabilités chez nous ! » »

    Oui, prendre des adhésions pour voter pour Marine le Pen , on a compris .
    Et apparemment de « nombreux jeunes de l’UMP  » sont déjà au FN de Marine le Pen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.