9 réflexions sur « Bruno Gollnisch sur Europe 1 »

  1. Un Bruno Gollnish très bon face à Demorand et Askolovitch les coupeurs de parole professionnels.
    Je crois que le Front National a de la chance d’avoir 2 leaders de grande qualité et j’espère que le (ou la) perdant(e) de cette compétition fera tout pour aider le (ou la) gagnant(e) dans l’avenir du Front National.

  2. Vraiment excellent Bruno. Au delà de ses qualités personnelles et de ses connaissances pointues des sujets régaliens, ce qui m’incite à voter Bruno plutôt que Marine c’est qu’il a clairement une vision ethnique et culturelle de l’identité française: il parle de culture française menacée, de submersion démographique, de la faible présence des français de souche dans certains quartiers où on a l’impression de visiter l’Afrique, etc.
    Marine malheureusement ne parle jamais de cette façon, à trop évoquer la laïcité et la république une et indivisible.
    Bruno parle aussi d’inversion des flux migratoires là où Marine ne parle que d’arrêt de l’immigration.

    Marine aurait elle parlé de « bandes ethniques » aux Grandes Gueules et ainsi créé une polémique très favorable au FN avec l’intervention de l’auditeur qui confirme que bruno avait raison?
    Je ne crois pas, tout comme avec Besson où elle a quasiment refusé d’assumer la phrase de de Gaulle alors que c’était un caviar, une occasion en or pour dominer le débat tout en imposant nos fondamentaux.

    Bruno doit continuer de parler comme ça et de mettre en évidence cette différence. Il faut qu’il continue à parler de « substitution de peuple », d’inversion des flux migratoires, d’identité française ethnique, culturelle et spirituelle, etc. sans entrer dans les excès et en restant courtois comme il a l’habitude de faire.
    Je pense qu’il fera mouche auprès de notre famille de pensé et qu’il pourra gagner grâce à ça (entre autre), mais aussi qu’il fera mouche auprès des électeurs lambdas.

  3. @ AL20:

    En ce qui concerne ce débat entre le Ministre de l’Immigration et Marine Le Pen, au cours duquel il qualifia la Vice-Présidente du Front National de « dinosaure de la politique(!) » après s’être emmêlé les pinceaux à cause d’une simple soustraction, je crois qu’Eric Besson a volontairement laissé son interlocutrice prendre le dessus.

  4. @ Thibault loosveld:

    Peut-être, je ne sais pas qu’elles étaient les intentions réelles de Besson, en tout cas il a été particulièrement malpoli en empêchant Marine de parler, en la coupant sans arrêt et en étant agressif malgré le faible temps de parole dont elle a disposé.
    Mais ce qui est sûr c’est qu’il lui a donné un caviar, une occasion en or (volontairement ou involontairement), avec la phrase de de Gaulle, personnage dont il venait de faire l »éloge juste avant que Marine n’arrive sur le plateau. Chance qu’elle n’a pas saisi, ça m’a beaucoup déçu.
    Preuve supplémentaire que sa vision de l’identité française n’est pas ethnique, culturelle et spirituelle comme celle de Bruno.
    C’est vrai néanmoins qu’elle a bien joué en parlant de la discrimination positive à L’Oreal et Areva, mais là encore elle combat (à juste titre) la discrimination positive au nom de l’égalité républicaine. Tandis que JMLP et Bruno dénoncent une préférence étrangère. Voilà encore une différence de fond entre eux.

  5. J’aime bien Bruno Gollnisch quand il est face aux coupeurs de tête stipendiés habituels, il garde son calme et toute sa reflexion, ce sont des qualités que l’on aquiert avec de l’expérience et de l’intelligence !
    Bravo Bruno et merci à l’équipe des JAG qui , avec beaucoup de finesse relaye la campagne de Bruno GOLLNISCH

  6. @ AL20:

    Le président de l’UMP redouta la victoire de Marine Le Pen à Hénin-Beaumont, victoire qui lui aurait donné un excellentissime thème de campagne pour 2012… Cependant, compte tenu de la jungle de Calais, des camps de clandestins à Bailleul, des parrainages de clandestins à Tourcoing, je pense que le Ministre de l »Immigration a voulu faire bénéficier la liste FN Nord-Pas-de-Calais de ce coup de pouce politico-médiatique.

  7. Dire que Bruno G. a une vision « ethnique » plus affirmée que Marine est quand même drolatique. Qui a épousé et fait des enfants à une extra européenne ?

    Bruno G. a une vision civilisationnelle. Il n’est pas racialiste. On peut s’en réjouir ou le regretter, mais c’est un fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.