Ca sent vraiment Laroussi…

L’ex-président de l’université de Toulon, Laroussi Oueslati, a été mis en examen mercredi soir pour corruption passive par une personne chargée d’une fonction publique et écroué, a-t-on appris auprès du procureur-adjoint de la République Michel Raffin. Il est au coeur du scandale des diplômes chinois dans la faculté varoise dont la presse s’est déjà fait écho.

La justice continue de progresser autour des agissements malsains de cet individu qui avait fait de sa lutte contre le Front National et du mépris envers les jeunes militants nationaux dans son université une marque de fabrique, notamment en soulignant toujours ses origines et mettant en avant sa réussite sociale.

Monsieur Oueslati est l’image de ce système que nous rejetons: plusieurs fois élu de leur république, partisan de la discrimination positive, gauchiste bobo. Aux législatives de 2007, candidat PS – PR, son slogan était: « La France que j’aime est une France généreuse ». Cette générosité, il semblerait qu’il a su aller la chercher!

En plein scandale des emplois fictifs de Chirac, en pleine crise de crédit des instances dirigeantes du pays, il faut que cela soit bien dit et martelé: plus jamais d’excuses pour toute cette racaille politique!

Amaury

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.