Ces nouveaux ralliements à Bruno Gollnisch laissent augurer le meilleur !

Après Frédéric Cabrolier, tête de liste en Midi-Pyrénées aux dernières élections régionales et Rémy Boursot, Secrétaire départemental et conseiller régional de Côte-d’Or, ce sont deux nouveaux cadres frontistes qui viennent de quitter le comité de soutien de Marine pour se rallier à la candidature Gollnisch.

Il s’agit de  Françoise Moreau,  Secrétaire Départementale de la Corrèze et  de Dominique Vosgien, membre du bureau départemental des Yvelines, candidat aux élections sur le canton du Chesnay et ancien secrétaire de la 4ème circonscription des Yvelines.
Ce sont les qualités de rassembleur et la fidélité de Bruno Gollnisch aux valeurs portées par le FN qui sont mises en avant par ces deux nouveaux soutiens.

Dans la dernière ligne droite de cette campagne interne, la dynamique est incontestablement du côté du vice-président du FN. Il  avait d’ailleurs  invité les journalistes au début de celle-ci à méditer sur la fable de la Fontaine, « le lièvre et la tortue »…

Ce nouvel élan en faveur de l’élection de Bruno  Gollnisch à la présidence du FN serait encore plus manifeste si de nombreux cadres frontistes, engagés parfois officiellement derrière Marine, n’étaient pas retenus par la « timidité »… et déclaraient à hautes voix le soutien qu’ils manifestent tout bas à Bruno.

le webmaster

3 réflexions sur « Ces nouveaux ralliements à Bruno Gollnisch laissent augurer le meilleur ! »

  1. Salut,

    Les choses se cristallisent un peu car j’ai voulu réagir sur le site NPI à la volonté de Marine de vouloir participer à l’émission du SYSTEME de DRUCKER mon commentaire n’est pas resté 5 min !! C’est incroyable le manque de démocratie du côté des soutiens de MARINE LE PEN et j’en suis évidemment plus que peiné.

  2. ça fait de très nombreux mois que le site NPI censurent massivement. Allez écrire ne serait-ce que « vive Gollnisch » et vous allez passer à la trappe ad vitam aeternam. Ces gens sont sectaires, autoritaires, de mauvaise foi, médisants… et au final très représentatifs d’une partie des outiens de Marine Le Pen. Il facile de savoir ce qui arriverait au Fn si les adhérents leur donnaient tout pouvoir en votant Marine Le Pen à la présidence: chasse au sorcière, purges, sectarisme…
    je n’ai pas une hostilité démesurée pour Marine, au contraire je la défend face à des élus socialistes par exemple, mais j’essaie d’être objectif: elle est mal entourée, ne fait pas le poids face à Gollnisch, est trop jeune et en cela n’a pas la sagesse nécessaire pour la fonction de président. Ce risque de fortes turbulences au sein du FN est un risque que l’on ne peut pas se permettre. Gollnisch lui veut apaiser la famille nationale, préalable indispensable à son élargissement. La tactique de Gollnisch est beaucoup plus efficace. Marine a la « fougue » de la jeunesse mais à vouloir aller trop vite, on risque surtout d’aller dans le mur. Le Fn est à 10% aujourd’hui, ce n’est pas demain qu’il prendra le pouvoir, mais il arrivera plus vite avec Gollnisch à sa tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.