Communiqué de presse de Bruno Gollnisch – Renfort en Afghanistan: pour quoi et pour qui?

Alors que le petit monde gouvernemental parisien patauge dans fange de la corruption ordinaire et déploie tous ses efforts pour essayer en vain de s’en extirper, la France annonce par la voix de son nouveau chef d’état-major des armées, l’amiral Guillaud, que les effectifs français en Afghanistan vont être portés à 4 000 hommes. Cette décision prise alors même qu’un nouveau légionnaire du Premier régiment de Laudun-l’Ardoise (Gard) vient d’être très grièvement blessé. Elle est prise pour complaire au gouvernement américain, empêtré dans ce qui ressemble de plus en plus à un véritable bourbier. Elle contredit la position affichée par le candidat Sarkozy en 2007. Pendant que nos militaires sont ainsi envoyés mourir en Afghanistan, le gouvernement régularise les Afghans en France. On enrôle pourtant, dans l’armée de M. Karzaï !

C’est aux Afghans qu’il appartient de défendre eux-mêmes leurs libertés. Quant à nos propres forces, elles seraient mieux utilisées dans nos banlieues que sur ces théatres lointains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.