Lydie Croizier : « Bruno : un successeur naturel »

Elire notre futur Président du FN sera un acte grave, engageant l’avenir de notre parti.

Nous avons 2 candidats de grande valeur ayant chacun une grande culture politique, du courage et de la persévérance.

Marine a imposé ses qualités tant en interne que vis à vis des médias.
Néanmoins j’ai toujours pensé que Bruno Gollnisch désigné par Jean Marie Le Pen comme son légitime dauphin était un successeur naturel. Depuis son engagement au FN il a montré une fidélité sans faille à Jean Marie Le Pen, à nos idées comme dans tous les coups durs, internes, ou judiciaires avec une modestie, un courage et une conviction exemplaires.

Fidélité à nos idées mais aussi ouverture, étant à l’origine de nouvelles propositions en phase avec l’actualité qu’il a finalisées dans différents programmes du Front et dans le sien lors de cette campagne.

Je soutiens avec ferveur la candidature de Bruno Gollnisch qui possède la stature et le charisme d’un homme d’état doublés d’une stature internationale reconnu par ses pairs au parlement européen. Saluons son efficience et son assiduité au parlement de Bruxelles.

Souhaitons que cette élection se déroule dans l’amitié, la confiance, la transparence et la cohésion. Car nous n’avons qu’un seul but : L’AVENIR DE LA MAISON FRANCE.

Lydie Croizier
Conseiller Régional d’Aquitaine de 2004 – 2010

3 réflexions sur « Lydie Croizier : « Bruno : un successeur naturel » »

  1. Un soutien de plus 🙂

    Quant aux soutiens de Bruno Gollnisch, existe-t’il une liste des candidats à choisir pour le futur comité central ? Car on ne peut tout de même pas choisir des personnes qui ont été contre lui, ou qui ont soutenu Marine le Pen, depuis la campagne du futur président du Front-National. C’est une question de bon sens.

  2. Je serais taquin, je dirais :

    Un successeur naturel et légitime !
    😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.