La scandaleuse UDT du FNJ

Je suis arrivée jeudi matin à Cormont (62) pour l’UDT exceptionnelle du FNJ dont j’avais reçu la brochure.

Nous étions à cette UDT une quarantaine de jeunes. Quant à David Rachline avait découvert la veille au soir ce qui nous attendait: il n’était pas au courant du programme, pas au courant des lieux; en clair, il n’était au courant de rien: il rentrait de vacances.

L’installation des tentes s’est faite là où chacun voulait: sans alignement, les tentes sont placées en fonction des groupes d’amis, parfois à plus de 200m les unes des autres. Certains, incommodés par la vie « à la dure », iront dormir dans leurs voitures ou dans les chambres prévues pour les intervenants. Sans aucune réaction de la part du chef Rachline.

Après le repas de midi, l’UDT commence : David Rachline nous déclare que le sport est facultatif. On déplace des tables et des chaises, on monte des chapiteaux et on nettoie des bancs. Une ou deux conférences par jour, et voilà une journée type. Bien évidemment ce sont toujours les mêmes qui sont volontaires pour filer un coup de main, le reste regarde en discutant et fumant clope sur clope.

Le matin, aucune levée des couleur n’est prévue! Malgré des demandes réitérées, elles ne seront jamais montées. C’est le nouveau FNJ: on retire tous les signes visibles et tangibles par lesquels les jeunes frontistes manifestent ordinairement leur amour de la patrie et lui rendent les honneurs qui lui sont dus. En revanche, on n’hésite pas à promouvoir et à mettre en avant certains jeunes, uniquement en raison de leur couleur de peau et non à cause de leur compétences, quand bien même ils viennent tout juste d’arriver au Front en passant par le NPA, et quand bien même ils sont en désaccord avec la plupart des idées frontistes sur les questions sociétales. Bref, au FNJ, on ne rend plus les honneurs à la France, mais on fait dans la discrimination positive. Et on se fout des valeurs et du programme…

Les soirées ne sont pas mieux : aucune veillée n’est prévue. Il n’y a aucun esprit de groupe. David Rachline et ses amis vont dans leur coin avec leurs bouteilles d’alcool; les jeunes sont livrés à eux-mêmes et cela entraine des dérives

Tous les autres jours ont été passés à redéplacer le matériel pour le barbecue du dimanche. Rytmés tout de même par quelques conférences plus ou moins intéressantes: celles de Louis-Armand de Bejarry, Roger Holeindre et Bruno Subtil furent très instructives; à l’inverse de celle d’un ami de Rachline qui nous a bêtement lu son texte les yeux rivés sur sa feuille.

Dimanche, aucune Messe n’est proposée aux catholiques. A la demande d’un convoi pour la messe, David se réclame de la laïcité, et répond: « On a trop de choses à faire, on va pas non plus faire venir le rabbin ». Une demoiselle est allée faire ses prières seule dans un coin du champ. Les catholiques apprécieront. La laïcité, selon David Rachline, c’est rejeter la religion, c’est interdire la liberté de culte. A force de parler comme nos adversaires (laïcité quand tu nous tiens… oui, je sais, c’est pour la « com »), les marinistes finissent par penser comme eux: un franc-maçon n’aurait pas réagit différemment. On est bien loin de l’esprit des BBR…

Les convives arrivent, pas assez de places de parking évidemment. Des voitures garées partout sur le bord des jardins etc…. Les habitants de Cormont ont dû apprécier.

Nous étions environ 400 personnes tout de même ce dimanche. Repas froid servis pour 10 euros, cela reste correct. Ce qui ne l’était pas en revanche ce fut le spectacle de Fakir durant le repas. Rôts, bruis de mastications et description vulgaire, ça donne faim.

Prise de parole de Rachline couverte par le vent: on entend rien, à part les noms des douze meilleurs de l’UDT. Classés comme ça, sans aucune explication. Ceux qui ne sont pas parmi les meilleurs ne savent pas, ni comment, ni pourquoi… On va pouvoir s’améliorer comme ça !

S’en suit le discours de LE PEN.

Fin de la journée, tout le monde range. Enfin ceux qui ne sont pas partis sans même dire au revoir. On a même pas pris le temps de faire une photo de groupe tiens ! Bref, on s’en rappellera de cette « UDT exceptionnelle »…

Estelle

addendum: Voici un nouveau témoignage que nous vous communiquons sur la demande de son auteur:

Je suis un autre JAG, participant à l’udt de Cormont. Après avoir lu l’article d’Estelle, dont je confirme tous les faits énoncés, j’aimerais souligner les quelques points positifs.

Déjà, il est certain que personne ne maîtrise la météo… Ensuite, personne ne pourra critiquer l’hospitalité de M. et Mme Somville, et particulièrement les talents de cuisinière de Mme Somville (ainsi que l’adéquation avec le prix). Les interventions étaient toutes très intéressantes (celle de Roger Holleindre fut fabuleuse), mais trop rare; nous étions plus avides de formation.

Enfin, je regrette que l’organisatrise se sente blessée suite à l’article d’Estelle, car elle s’est énormément investie. Seule, peu ou mal conseillée par le reste de la direction nationale. Sans compter son energie dépensée durant l’UDT aux tâches diverses pendant que l’équipe de la coordination fumait tranquillement ou se planquait dans un coin pour un propos bidon.

Quant à accuser les JAG d’utiliser les mêmes méthodes que les barbouzes d’extrême gauche, nous avons tous depuis longtemps observé au sein du FN les purges staliniennes des marinistes.

J’espère que même si nous remettons les pendules à l’heure en rappellant ces énormes entorses aux traditions du FNJ, nous puissions conserver l’unité au sein de notre mouvement ainsi qu’une saine compétion entre les prétendants.

Harold Blanot,
Ancien Secrétaire Départemental du FNJ de la Nièvre
Ancien Secrétaire Régional du FNJ Bourgogne

A noter également le commentaire intéressant de Contre-Info.

172 réflexions sur « La scandaleuse UDT du FNJ »

  1. Pourquoi dites vous: « un franc-maçon n’aurait pas réagit différemment », J-M Dubois n’étais pas la?

    Bof pour l’organisation des tentes : (L’installation des tentes s’est faite là où chacun voulait: sans alignement, les tentes sont placées en fonction des groupes d’amis, parfois à plus de 200m les unes des autres), se sont sans doute les origines de Rachline qui lui ont fait penser a un Kiboutz, non?
    Du reste il a toute suite pensé a un Rabin… acte manqué ou inconscient?

  2. Terrible , ce récit !
    « David se réclame de la laïcité, et répond: « On a trop de choses à faire, on va pas non plus faire venir la rabbin »
    La comparaison qu’établit Rachline est édifiante , en clair : les marinistes refusent de considérer le catholicisme comme l’un des piliers principaux de notre civilisation.

  3. C’est EXACTEMENT pour ça que je ne suis pas venu. C’est vraiment dans ces termes là que j’imaginais cette UDT ! Et bien j’avais vu juste. Ouf.
    Vous avez eu tord de donner 50€ pour cette mascarade.

    Merci pour l’article, je n’en ai vu aucun de ce genre, pas de critiques, rien.

  4. Inadmissible cette mascarade, quelle honte!Bruno, viens vite, …ils sont devenus fous !
    Pas d’inquiétude, il y aura des jeunes pour remettre de l’ordre dans cette pétaudière, alors quand meme !
    Haut les coeurs !

  5. De toute façon rien que l’affiche ne me donnait pas du tout envie de venir.
    Je ne regrette donc vraiment pas de ne pas y être allé.
    En tout cas merci beaucoup aux quelques JAG qui se sont donné la peine d’y aller pour nous rapporter ce récit. Ce Rachline fait vraiment peur …

    En revanche pour réagir au commentaire de Catherine « les marinistes refusent de considérer le catholicisme comme l’un des piliers principaux de notre civilisation. » ; je pense qu’elle a tord. Il suffit d’aller régulièrement sur NPI pour voir que les articles sur la religion chrétienne (en particulier lors des fêtes, mais pas que) sont très nombreux et que les lecteurs sont dans une grande majorité catholiques pratiquants.
    Encore ce matin il avait un article très intéressant de Jean Raspail : http://www.nationspresse.info/?p=109819

  6. Se moquer de cette manière du catholicisme c’est aux bords du tolérable, et je compatis tout à fait avec la jeune fille pratiquante qui a dû subir la dictature Rachline. Cette ambiance devient de plus en plus malsaine, et si cela continue sur cette voie je vois malheureusement mal comment le Front pourrait continuer à fonctionner uni…

  7. Le FN se fou ouvertement de la gueule du monde !

    J’ai 39 ans (donc plus en age pour le FNJ) mais quand je vois Rachline président du FNJ , Un front qui deviens de plus en plus politiquement correct et aseptisé , qui en plus visiblement refuse toute référence au catholicisme ……on vas ou la ?

    Suis pas prêt de prendre ma carte dans ce parti devenu sioniste et qui part a la dérive totale a cause d’un courant mariniste qui se veut moderniste ….pitoyable .

    Et dire que j’ai voter FN des années putain ça fait mal de lire ça !

    Jean-Marie lui au moins fesait les choses dans les règles .

  8. Il faut simplement remplacer Rachline par un sympathisant de Mr Gollnisch, avec un esprit plus Catholique et plus traditionnel, et tout ira bien, personnellement je vote Marine pour 2012 car elle a une image qui ratisse plus large, c’est un vote plus tactique mais si j’écoutais mon coeur ce serait Mr Gollnisch.

    Je me demande même si Mr Le Pen, si il écouter son coeur ne choisirait pas aussi Mr Gollnisch, de mon point de vue si, mais je ne peux parler pour Mr Le Pen, je ne suis pas à la hauteur.

  9. S’il faut, ils sont satanistes, d’ailleurs certains signes ne trompent pas, et les signes, en regardant comme il faut, on les voit.
    Ca fait froid dans le dos, d’ailleurs tout le monde a eu froid, encore un signe.
    Vous auriez dû faire comme les JAG de chez nous, refuser de vous y rendre et faire pression sur ceux qui souhaitaient y aller , et faire sortir des papiers dans la presse qui va bien, en plus ça fait connaître les JAG.

    Une chose est certaine, c’est que ça aide à sortir les hommes du bois, et que les siens, il vaut mieux les connaître avant de partir au combat.

  10. @ Marius,
    Désolée , j’ ai RAISON .
    Je « suis » npi depuis quelques mois.
    Si npi fait mine de rectifier le tir, c’est grâce aux nombreuses interventions , dont les miennes , dénonçant la dérive anticatholique de npi.
    J’ai réussi à faire supprimer deux ou trois commentaires ou plutôt à exiger que mes commentaires en réponse à cette haine anticatholique, exprimée de façon sournoise, ne soient pas censurés ; je suis pour la liberté d’expression, mais pas à géométrie variable, et comme la censure règne sur npi…
    Commentaires anticatholiques flagrants , dont la teneur suinte » l’évangélisme « .
    Une seule religion est épargnée .
    Des catholiques sur npi ,je parle des administrateurs et des commentateurs autorisés :AUCUN , pratiquant ou non, croyant ou non (il existe aussi des catholiques de papier).
    Un catholique ne se commettrait pas avec les gens de npi.
    Les lecteurs de npi catholiques pratiquants ? Qu’en savez-vous ?
    Et ce ne sont pas les lecteurs qui révèlent la véritable nature du site.

    Et quel sens donner alors au comportement de Rachline , poulain de Marine le Pen, dont le site npi est exclusivement mariniste et tout dévoué à Rachline ?
    Votre affirmation est plus que contradictoire.
    npi n’a pas vocation à être un site religieux, bien sûr .
    Mais pourquoi une seule religion est t’elle épargnée ?
    Depuis quelques jours , ce site mariniste rectifie le tir en effet, car les administrateurs ont réalisé qu’ils étaient allés trop loin, mais c’est de la pure tactique.
    Je pourrais vous citer des dizaines d’exemples , mais à quoi bon, vous le savez ; vous défendez npi ici , c’est tout.

    @ chevalier 84
    Prenez au moins votre carte pour voter en janvier 2011 !

    ps :il ne faut pas taper que sur Rachline, mais aussi et surtout sur ceux qui ont choisi la nouvelle voie du FN à la Marine le Pen.
    Rachline a été choisi et il exécute.

  11. @ janvier
    Marine ratisse plus large ?
    Pour ma part, je ne le crois pas (cf les derniers sondages).
    L’essentiel est de reconstruire le FN pour espérer d’abord le sauver , puis infléchir la politique du gouvernement.
    Et ce n’est pas avec Marine le Pen que cela peut se faire , cela se démontre tous les jours.

  12. @Janvier: Je suis personnellement partisan de Marine Le Pen mais totalement d’accord avec vos avis à tous ici, ce n’est pas un problème de « partisan de Marine Le Pen » mais bien de l’homme qui a organisé cette UDT…ou plutôt qui ne l’a pas organisée !

  13. Catherine, En condamnant ceux qui ont choisit Marine Le Pen, vous condamnez notre président et vous commencez à deviez, écoutons le choix qu’a fait Mr Le Pen.

    PS : NPI n’est pas anti-catholique, ou alors il faut me le prouver.

  14. Je ne suis pas moi-même ce que l’on pourrait déterminer comme un « ultra ».
    Mais lorsque je lis ce rapport, je suis consterné sur un grand de points où on ne peut que remarquer la perte totale de valeurs au sein même de cette journée d’ UDT:

    Cette journée n’est même pas une réunion de « boy-scouts » délirants … mais pire encore. …

    Il est grand temps de mettre de l’ordre au sein même d’un Front-National qui va progressivement à la dérive. Je crois que seul celui qui pourra le faire n’est autre que M. Bruno Gollnisch. Et non pas une politique représentée par Madame « Pepsodent » (se prétendant prochaine présidente du Front) : la politique n’est pas quelque chose tenant du « comique (souriant) » du style du « bébête show » . C’est avant tout la défense même de nos propres valeurs.

  15. Triste université mais plutôt que de tout critiquer, l’heure ne serait-elle pas à l’unité?
    Certes Marine et Bruno ont deux conceptions sensiblement différentes de beaucoup de valeurs, un petit peu vieux monde contre nouveau monde, mais ne se battent ils pas pour la seule chose que tous les autres néligent: la France….
    Certains mentionnent les BBR. Les BBR étaient la meilleure preuve que le Front National était composé de toutes les tendances nationales qui cohabitaient (je n’ai pas dit main dans la main!).
    Après, concernant le choix entre Bruno et Marine, j’ai fait mon propre choix, non pas par rapport à moi et mon idéologie (si j’ai une quelconque idéologie), mais pour des calculs politiques, dans l’intérêt de la victoire du Front National, de la France et des français…

  16. « Catherine, En condamnant ceux qui ont choisit Marine Le Pen, vous condamnez notre président et vous commencez à deviez, écoutons le choix qu’a fait Mr Le Pen. »

    Pour le moment JMLP ne c’est pas exprimé en tant que Président du FN, mais en tant que père ou de fondateur du FN et n’a surtout pas dit que LES ADHERENTS DOIVENT VOTER POUR MLP!!!

    Et en critiquant BG, on n’attaque pas le FN et son président?

  17. @ janvier
    Je ne condamne pas ceux qui ont choisi Marine le Pen, mais Marine le Pen et je
    je n’ai pas à écouter JMLP et d’ailleurs au nom de quoi ?
    Et s’il faut absolument suivre le choix de JMLP, pourquoi une élection alors ?
    Concernant Rachline, il est évident qu’il doit démissionner, mais je ne fais pas partie de ceux qui choisissent la technique du bouc-émissaire.
    Le choix de Rachline s’inscrit dans le choix de Marine le Pen , c’est évident.
    Pour npi, je ne peux rien pour vous , si vous n’avez pas compris , vous ne pourrez jamais comprendre.
    Nous verrons en janvier 2011.

  18. La Communauté qu’on n’a pas le droit de nommer a lâché des taupes au FNJ; la division, la décadence et l’écœurement font leur chemin… Le poisson pourrit par la tête et le recrutement des jeunes s’en suit. Les jeux sordides derrière la haie et l’attitude consommatrice de bovins qui regarde bosser les autres, descendent la pente d’un FNJ avachi par ses chefs. La Marseillaise et le drapeau oubliés ne sont que des symptômes. Si le fond ne tient pas sans forme – même avinée ou beuglée un soir d’UDT – la forme ne remplace le travail de fond et ne tient pas longtemps seule. On dirait que les roulements de mécanique ont pris la place des valeurs de base, de la « décence commune » et la réflexion politique, au Front Nihiliste de la Jeunesse: il ne vous reste plus qu’à rejoindre Egalite & Réconciliation, les gars!

  19. Le FNJ n’est pas sioniste, au contraire là est sa seconde erreur en définitive (et hors jugement de valeur).

    La raison de l’effondrement du FNJ qui se retrouve à seulement 30-40 participants d’UDT, c’est pas seulement le discours anti natio intégral, c’est tout simplement une ligne de fausse gauche qui l’isole dans son coin.

    Derrière la mise au rencard des nationalistes, ils ont été incapable de construire quelque chose avec la droite décomplexée, les libéraux-conservateurs comme Gitakos et ses amis Rioufoliens qui ont adhéré en masse chez les Jeunes pour la France cet été. C’est même certains ex-FNJ qui ont préféré bouger aux JPF avec ce dernier comme en Normandie.

    Quand tu veux exister entre la droite décomplexée et les natios il reste quoi ? Absolument rien sinon des vieux NR qui se comptent sur les doigts d’une main, qui ne veulent pas crever et qui ne sont motivés que par leur haine des identitaires.

    Le FN va exister parce que Marine a sa propre carte a jouer, mais attention parce que le reste est une coquille vide…

  20. Quand on lit la description qu’il est faite de Rachline, et de cette UDT, on a l’impression de retrouver les années Maréchal : bluff, copinage, coteries, jemenfoutisme, inculture politique et idéologique, soumission totale au politiquement correct sarkocompatible, façon promotion d’une « immigration choisie »…
    Sans oublier bien entendu les beuveries et autres « parties fines »…
    « Les litres intellectuels du Front » comme on les surnommait à l’époque…
    Je suis tenté de dire que Rachline s’est inspiré de lui, à ceci-près que lorsque Maréchal avait commencé à s’illustrer en la matière, il avait déjà dix ans de plus ..
    Donc ça promet…

  21. @catherine,
    Je suis encore d’accord avec vous sur un point: celui de défendre la religion chrétienne sur NPI, (qui soutient Marine Le Pen).
    – NPI ne fait rien en faveur de la religion chrétienne…
    – Sur ce site, ce n’est que de l’anti-islamisation… :
    Ce qui n’est pas tout-à-fait la même chose. 😉

  22. Ce récit est à peine croyable mais il est afux de vouloir dissocier Marien de Rachline dont elle est responsable.
    Déjà lors du coup de pub des identitaires appuyés par Riposte laîque à parir d’une Sylviz e Fr

  23. pardon
    Ce récit est à peine croyable mais il est faux de dissocier Marine de David dont elle est responsable.Déjà celui ci dans l’opération saucisson- pinard des identitaires et Riposte laique avait engagé le Fnj sans autorisation et sans réprimande.
    Preuve du manque d’autorité de Marine ou de sa gestion du type:la main droite ignore ce que fait la gauche.Dans les deux cas ce n’est pas à son avantage.

  24. Je suis de plus en plus scandalisé par le site « les jeunes avec Gollnisch » !!! Je suis étonné que Bruno Gollnisch tolère ce genre d’attaques dans notre camp. C’est une honte ! Voila ce que je pense en temps qu’élu et cadre de notre mouvement !

    Frédéric Boccaletti
    Secrétaire départemental du FN Var
    Secrétaire régional du FN en PACA
    Conseiller régional PACA

    [modération: vous avez raison de ne pas répondre sur le fond, vous auriez été ennuyé. Ce qui est scandaleux, ce sont les faits que nous dénonçons. Votre silence à cet égard est très éloquent. Quant à moi, je suis scandalisée que Marine puisse cautionner les agissements de David Rachline. A chacun son scandale.]

  25. Quelle honte ! c’est tout simplement scandaleux… Nous avons bien fait de « boycotter » cette UDT mes jeunes et moi même. Mr Rachline m’avait promis une nomination officielle de responsable FNJ dans ma région depuis le mois de mars; chose qui n’a toujours pas était réalisée. En revanche on me demande de réaliser à titre officieux tout l’engagement nécessaire pour rassembler et militer. fatigué de m’investir sans reconnaissance. J’ai décider de rester avec mes jeunes sans nous impliquer d’avantage. La seule chose que je fait encore c’est lutter pour garder mes FNJ au parti car, las de voir les dérives qui s’opèrent au sein du front, ils souhaiteraient s’en aller tout simplement. quand je pense que certaine personne du camps Marine dont David Rachline me montrent du doigt pour ma rigueur et mon amour des traditions françaises et donc de discipline en m’accusant entre autre de vouloir « imposer » des uniformes au FNJ laissez moi rire cela ne ferait pas de mal. j’ai connu des UDT avec levée des couleurs, feux de camps, chants, parties de paint-ball courses d’orientation et marches nocturnes…. quelle époque !!! maintenant cela est peut-être trop « paramilitaire » pour Mr Rachline et ses acolytes. quoiqu’il en soit ce genre d UDT pourrait revenir si on nous en donne les moyens j’en serais avec mes gars sachez le mais à l’ancienne !

    bien nationalement

  26. BOCCALETTI, vous n’avez pas de leçon a donner, il y a pas deux ans vous étiez encore au parti populiste, et avant cela au MNR et demain ou serez vous?

  27. et vous jesuismisogyne, vous étiez ou pendant les régionales, moi de faire la campagne de Jean-Marie LE PEN et PACA. Pour le modérateur, merci de ne pas me donner de conseil, voir avec Amaury sur mon comportement à l’égard des partisants de Bruno Gollnisch et vous apprendrez peut être à me connaitre…

    [modération: dites, monsieur Boccaletti, vous avez un certain culot lorsque, après avoir dénoncé notre site sans que l’on n’aperçoive sous votre plume une once d’argumentation, vous nous reprochez notre réponse. C’est avec plaisir que je vous donne la parole. Pourvu néanmoins qu’à l’avenir vos interventions, lorsqu’il s’agira de nous porter la contradiction, fassent davantage preuve de consistance intellectuelle.]

  28. @ la modération
    Bravo pour votre réponse à M. Boccaletti , dont le seul argument consiste à aligner ses » titres « .
    C’est curieux , il ne me semble pas le voir intervenir sur l’autre site lorsque Gollnisch est « dégommé ».
    Ce monsieur dénie à ce site le droit à la liberté d’expression.
    Respect de la liberté d’expression, encore un point, et fondamental, en faveur de Gollnisch.

  29. @ Monsieur BOCCALETTI,
    Bonjour, je vous ai trouvé sur le site des « partisants de Marine Le Pen » quant à sa présidence en tant que future présidente du mouvement, vous pouvez m’en dire plus, s.v.pl. ?
    Pour moi, je ne peux pas accepter que Marine Le Pen soit la future présidente du FN, et cela parce que le FN ne peut en aucun cas être un « parti » politique unique. Il doit avant tout rester un mouvement où chaque Nationaliste et Patriote puisse s’y retrouver, en toute démocratie. C’est la seule et unique chance de faire en sorte que le FN soit, un jour, au pouvoir.
    Merci et bonnes salutations.

    PS: j’ai aussi longtemps milité en faveur du FN à un certaine époque. Bon, après, je suis plus occupé de conditions « sociale » pour les enfants. Il est vrai.

  30. Je viens de lire que M. Boccaletti n’est au FN que depuis 2 ans !
    Il peut s’exprimer librement sur ce site , même pour insulter l’administrateur et les commentateurs .
    Quand l’ autre site bolchévique en fera autant… les poules auront des dents .

  31. L’ université d’ été du Renouveau Français était passionnante et hautement plus morale et nationaliste semble-t-il…
    L’ incompétence du F.N.J. et de son président nous éclaire sans doute sur les raisons pour lesquelles leur UDT n’ a réussi qu’ à réunir aussi peu de monde.

  32. Et en plus, les salauds, ils ont été tous bouffer un hamburger alors que c’ est le ramadan.
    ————
    PAPY ! YA LES VOISINS DU DESSOUS QUI FONT DU RAMDAM…

    Et voilà comment se développe depuis le 1er âge l’incompréhension entre les peuples en général et entre voisins en particulier.

    Premièrement, on ne dit pas ‘ils font du ramdam’, mais il faut dire ‘ils célèbrent le RAMADAN’. Nuance mon petit, lui répondis-je d’un ton docte. Manière de lui montrer que son grand-père en connait un rayon sur les us et coutumes de nos invités travailleurs et de leur progéniture, la chance de la France comme le répète la TV depuis prés de 40 ans. Tiens déjà ! Que le temps passe vite, Seigneur. Et que la France a bien changé depuis.

    Pris quand même par un léger doute au sujet de ce mot, je vire d’un coup de pompe mon greffier qui a pris, lui aussi, la sale habitude de s’installer à ma place devant le PC et sur lequel je tape gaillardement le mot magique : RAMADAN suivit immédiatement par quelques mots à connotation ésotérique type Moufti, Islam, Hallal, Jeûne, Koran, Mahoumet, Quick, etc.…

    J’ai failli réclamer Hirsh, vous savez, celui qui aimerait que tous les Français se prénomme Mouloud ou quelque chose comme ça. Bon ! J’ai préféré m’abstenir. On ne sait jamais. Les flics de dernière génération ne sont pas très futfutes, mais quand même ils savent lire. Enfin, je le crois…

    Et parmi tous les sites qui parlent du ramadan, j’en choisi deux au hasard : http://www.islamqa.com/fr/ref/38153 et http://www.islam-qa.com
    sur lesquels ils décrivent en long et en large comment réussir un bon ramadan et ne pas le foirer.

    Aïe, aïe, aïe maman ! A la lecture du premier paragraphe, j’ ai regardé à deux fois le niveau de la bouteille de Génépi qui m’ accompagne généralement lors de mon dur travail de scribouillard de province pour m’ assurer que je n’ avais pas trop abusé de ce fin breuvage de nos belles montagnes.

    Permettez-moi de reprendre quelques perles de ces maslas (règles) du jeûne. Je vous laisse le soin de découvrir le reste. Une pièce d’anthologie. Desproges et Thierry le Luron n’y ont jamais pensé. Je précise que la traduction en français que j’ai récupéré sur les actualités du Star est des plus facétieuses. Certainement en provenance d’un ouléma perdu au fin fond du Ténéré…

    A la question : Quels sont les actes qui annulent le jeûne, on y trouve les réponses suivantes :
    – Relations sexuelles avec pénétration volontaire ou involontaire.
    – L’insertion d’un suppositoire.
    – L’insertion dans le vagin d’appareils ou doigt rendu humide par l’eau ou par des solutions.
    – L’insertion de tampons dans le vagin.
    – Les gouttes dans le nez et dans la gorge. Evitez de gargariser pendant le wudhu.
    – Avaler les aliments coincés entre les dents d’une grosseur d’un grain d’un gramme ou plus.
    – Ejaculation avec masturbation ou pendant le sexe oral.
    – Manger ou boire croyant que ce n’était pas l’heure du jeûne.
    – Vaccin dans l’estomac ou dans la cervelle.
    – Faire du pansement à l’estomac ou dans la cervelle.

    A la question : Quels actes sont ‘makrouh’ ou détestables pendant le jeûne, il est recommandé d’éviter de :
    – Caresser ou embrasser une femme si cela peut mener vers des relations sexuelles.
    – Le sexe oral.
    – Se brosser les dents avec du dentifrice ou en mâchant du charbon.
    – Mâcher quelque chose.

    A la question : Quels actes sont permis pendant le jeûne, on y relève :
    – Avaler sa salive.
    – Massage du corps avec ou sans huile.
    – Faire le miswaak (se brosser les dents avec du bois).
    – Ejaculation causée par le regard et sans toucher.
    – Se couper les cheveux ou les ongles.
    – Se faire plomber ou arracher une dent sans rien avaler. (Là, j’ai pensé à une 9mm para).

    Je vous fais grâce du reste. Vous le découvrirez vous-mêmes en visitant le site.

    Je me suis dis, on est quand même loin de notre bon vieux carême. Imaginons ! Imaginons ce qui pourrait bien être la France dans un certain nombre d’années, de décennies….. Il est certain que tous nos vieux anticléricaux professionnels et autres soixanthuitards bien au chaud et avec de belles retraites de fonctionnaires commenceront à regretter le bon vieux temps de nos églises, de nos prêtres et de tous ces vilains cathos.

    Et après tout, et sans être méchant je me dis que cela leur ferait le plus grand bien. Il y en a même certain qui tenterons de faire quelques prières pour que le Bon Dieu nous garde ce panzer pope comme ils l’appellent avec dédain.

    Pour ce qui nous concerne, on retrouvera bien le chemin des catacombes avec ou sans Mouloud.

    PETIT ! Appelle ton père et dis lui d’amener quelques bouteilles. Nous aussi on va faire le Ramdam.

    Chris du Fier

    Ce Lundi de la Saint Gilles 1er du mois de Septembre de l’an de grâce 2010
    Haute-Savoie. L’autre pays de la Résistance (encore pour un peu).

  33. je regarde la situation qui me conforte dans mon choix au moment du départ de carl lang
    [modération: et j’en suis navré]

  34. Je suis consterné par ce que je vois ici … Vous êtes là en train d’exposer sur internet, à la vue de tous (même les externes au FN) des problèmes internes.

    En effet aussi passionné que soit votre combat pour Bruno ou Marine (je serais même tenté de dire pour Bruno et contre Marine), je trouve scandaleux d’exposer à la vue de tous ces querelles et ces turpitudes. Ne croyez vous pas que malgré tout le but est de continuer à garder une unité au sein du front national en vue des prochaines échéances électorales ?

    Je me demande pourquoi mettre cela en ligne, il suffit de ne plus vous y rendre (à ces UDT) si vous avez cette aversion envers David, Marine ou qui que ce soit … Ou le mieux eut été d’en parler directement aux personnes concernées.

    En tout cas je suis très attristé de voir ce genre d’articles paraître, émanant d’adhérents ou sympathisants du parti car ce n’est pas le meilleur bien que vous puissiez lui faire ! D’ailleurs je reste étonné que ce genre d’article reste en ligne, non pas parce-que je suis opposé à la liberté d’expression, mais surtout parcequ’il nuit clairement au parti et montre à la vue de tous des problèmes qui ne les regarde pas … Et qui pourrait par ailleurs repousser de potentiels futurs adhérents à nous rejoindre !

  35. Eh bien au moins ici c’est vivant c’est pas comme sur le site stalino-lepéniste NPI.

    Je suis pas membre du FN mais plutôt bien à droite et suis vraiment séduit par la carrure intellectuelle de B.G qui a été remarquable sur Radio Courtoisie il y a quelques semaines.

    Je trouve que Mme Le Pen est très adroite dans la posture d’attaquante et de dénonciatrice des tares du système mais révéler que Frédéric Mitterrand touche les petite garçons et Polansky les petites filles ça fait pas un programme.

    J’ai parfois l’impression de revivre le délire autour de la candidature Ségolène Royal où toute une cour de « ravis » s’extasiaient sur la nouvelle Jeanne-d’Arc.

    Pourrait-on me dire si Mme Le Pen touche aussi les écrouelles?

  36. @ Tivoli
    « Et qui pourrait par ailleurs repousser de potentiels futurs adhérents à nous rejoindre  »
    Bien au contraire : les gens ont soif de débats ,de « vie » pour reprendre l’expression de Todomodo.
    Ce site prouve que la modernité n’est pas là où elle est censée se trouver !

    @ Todomodo
    Adhérez le plus tôt possible , le 3 décembre prochain étant la date ultime, pour que la France sorte de la naphtaline avec Gollnisch .

  37. Pour ma part je suis à 100% derrière Marine Le Pen, mais cela n’empêche que je ne supporte plus la présence de Rachline à la tête du FNJ. Cette UDT était minable à tout points de vue. [propos modérés]

  38. « Avec Marine Le Pen, le Front national s’est doté d’un excellent porte-parole. Il lui faut maintenant se doter d’un président » a déclaré B.G.

    Exactement ce que je disais…

  39. « et vous jesuismisogyne, vous étiez ou pendant les régionales, moi de faire la campagne de Jean-Marie LE PEN et PACA.  »

    BOCCALETTI et bien moi, j’ai fait campagne comme vous dans mon coin, mais j’ai refusée une place éligible, la personne mise a la place a été élue!
    Il y a quelques années j’ai refusé d’être SD de mon département, car le SD était démissionnaire « a l’insu de son plein gré », comme on dit.
    Et devinez qui voulait qu’il parte et qui finalement l’a fait partir aussi du FN?

    Donc, je moi je peux dire vraiment, que je suis au FN que pour servir!

  40. il y a qu’une seule solution Gollnisch president.Boccaletti me fais rire est sur NPI il detruise pas bruno tout les jours et empeche les sympatisants de repondre???Quand je vois les gens du comite de soutiens a marine parlé, a quand la meme chose pour Bruno Mr Boccaletti?A force de se foutre de la gueule des gens le FN va devenir une coquille vide »presque fais » et ces pas les pseudos cadre qui sont avec elle qui remontrons la barre.

  41. @ Stéphane Dheilly : Soral et sa bande d’islamo-rouges-bruns ont en effet laissé de graves séquelles idéologiques au sein du FN, malgré leur départ.
    Il est évident que si le FN a acueilli ces parasites, provocateurs et infiltrateurs, avec leurs thématiques insupportables, c’est qu’il était déjà très affaibli (plus d’appareil politique, tous les cadres de valeur étant partis dégoutés, ou bien carrément limogés).
    Un FN d’avant la crise de 1998, ne les aurait jamais permis d’entrer.

    Pour information Rachline, sorte de « néo-maréchalien » précoce, a largement contribué à faire la promotion de ces gens, et il continue encore à l’heure actuelle hélas.

  42. « QUI SEME LE VENT RECOLTE LA TEMPETE »
    Ce site est acide au possible et ne peut que désservir ceux qu’il prétend défendre.

    [modération: et sur le fond,sinon? Ce sont les faits dénoncés qui sont scandaleux, pas leur dénonciation. « Lorsque le sage montre la lune du doigt, l’imbécile regarde le doigt ».]

  43. La coordination nationale cependant soutien RACHLINE, encore ce matin dans un communiqué de KOCA. Cette nouvelle vague adepte d’idéologie révolutionnaire devrait cependant savoir – et le saura à ses dépens – que le mécontentement vient toujours de la base. Et que donc ce ne sont pas des communiqués à répétition de cette coordination qui ne représente qu’elle même qui permettront de maintenir un esprit de cohésion, mais au contraire ne fera qu’enflammer la situation. Les ministres en place n’ont pas fait mieux pour défendre les leurs… A ceci prêt qu’au FN la démocratie fonctionne encore, du moins pour l’élection du nouveau président, même si les appareils de propagande ne servent qu’une seule et même personne.
    Et si quelqu’un n’est pas d’accord avec ma dernière phrase, prière de me démontrer l’inverse…

  44. Je tiens à faire part de mon expérience avec le site NPI (http://www.nationspresse.info) puisqu’on en parle dans les commentaires. Ce site pratique en effet une censure scandaleuse. J’ai d’ailleurs rarement vu une telle censure sur internet, même sur des sites gauchistes. Impossible de poster un quelconque propos (même courtois) dénonçant cette censure ou prenant position pour Gollnisch. Bref ils suppriment tout ce qui ne va pas dans leur sens.

    A propos du FN, ce qu’il faudrait c’est recréer le FN d’antan, ou on pouvais trouver toutes les tendances de « l’extrême droite », ça lui donnait d’ailleurs un esprit de village gaulois très sympa. C’est pour ça que moi je verrai bien Marine en « porte parole » du mouvement, et Gollnisch en « organisateur interne » qui mettrait les mains dans le cambouis pour faire revenir tous ceux qui sont partis : MNR, PDF, MPF, RF, OF etc… A mon avis c’est la seule stratégie valable.

  45. Que des Marinistes osent venir pleurer ici sur le fait que des soutiens de B. Gollnish contre-attaquent est incroyable !
    Quand on voit les Vassieux, les Couchet, les Latruffe and co sur NPI-la Pravda lepéniste, on croit rêver !
    Ici les commentaires s’affrontent, sur NPI, ils s’enfilent :

    Olivier de coulon
    « Oh oui, Marine est la nouvelle Jeanne d’Arc, elle peut guérir les écrouelles et vous donner les numéros du loto »

    Orgie Borgia :

    « J’interviens en tant que mère de famille et militant au FN depuis 1624. Oui, Marine est aussi extraordinaire que son papa. Elle va nous sauver tous ».

    Militant-à-lier :
    « Il serait temps que les soutiens de B. Gollnisch se calment. Cette agressivité est insupportable ! Encore hier, l’un d’entre eux a prétendu que Marine n’avait pas fondé le FN en 72 et c’est son père qui l’a imposé au bureau politique en 2004. On croit rêver ! Comment les gens peuvent ils être aussi méchants » ?

  46. Je ne suis pas d’accord avec Jason Slash pour avoir parler avec pas mal de militants. Par contre je suis TOTALEMENT d’accord avec Rollon quand il dit « […] En revanche on me demande de réaliser à titre officieux tout l’engagement nécessaire pour rassembler et militer. fatigué de m’investir sans reconnaissance. J’ai décider de rester avec mes jeunes sans nous impliquer d’avantage. », c’est EXACTEMENT ce que tous les jeunes et moins militants m’ont dit et que je partage également avec eux.
    Pour prendre mon cas personnel, j’ai discuté quelques temps avec Stéphane Durbec qui m’a gentiment confié la responsabilité du groupe Facebook officiel du Front National (qui était auparavant rempli de propos nazis ou, au contraire, d’extrême-gauche). En seulement 3 mois j’ai fait passé ce groupe de 2000 fans à plus de 14 000 alors même qu’en 7 mois d’existence il n’avait pris que 2000 fans. Et bien figurez-vous que, sans me prévenir (!), on m’a tout simplement viré du groupe Facebook sans me donner plus de raisons (soi-disant que je n’étais pas cadre, puis ensuite « un problème avec Marine »…) alors même que j’étais le seul à m’en occuper quotidiennement !

    Je rejoins donc totalement les propos de Rollon et, de même, j’ai décidé de ne plus m’investir sans compter comme je le faisais avant mais uniquement de suivre l’actualité du Front et de rester passif.

  47. Et oui, suricate, il y a comme un vent de totalitarisme quant à ce qu’il se passe au sein même du front-national, chez les marinistes.
    Il faut vraiment que Gollnisch passe en tant que futur président du mouvement.
    Sans quoi … !!!
    En tous cas, Marine prépare le terrain comme si elle était d’ores et déjà présidente. Et cela en préparant, comme elle le dit elle-même, la « nouvelle génération »: aussi bien dans l’idéologie même du FN, que quant à ses futurs responsables politiques, militants, et sympathisants. C’est vraiment désolant lorsque l’on voit sur quoi tout cela repose.

  48. roropi dit :
    2 septembre 2010 à 13 h 29 min

    « Je tiens à faire part de mon expérience avec le site NPI puisqu’on en parle dans les commentaires. Ce site pratique en effet une censure scandaleuse. J’ai d’ailleurs rarement vu une telle censure sur internet, même sur des sites gauchistes. Impossible de poster un quelconque propos (même courtois) dénonçant cette censure ou prenant position pour Gollnisch. Bref ils suppriment tout ce qui ne va pas dans leur sens. »

    Ouf, je me sens moins seul. Donc cette censure est belle et bien effective pour l’ensemble des lecteurs de NPI, c’est quand même assez hallucinant ! J’ai moi-même émis quelques critiques et je me suis fait BANNIR définitivement des commentaire par Mr Roland MACHEFER !
    J’ai d’abord critiqué le fait que Jacques Vassieux qualifie de patriote l’homme politique sud-africain assassiné Terreblanche.
    J’ai ensuite envoyé de l’actualité à NPI par email, immédiatement publié sans aucun remerciement, même infime (contrairement à FdeSouche qui remercie à chaque fois ses lecteurs). Ce que je n’ai pas manqué de préciser dans les commentaires pour recevoir par email de la part de Mr Vassieux un agréable « IL FAUDRAIT TE CALMER …. Si tu n’es pas satisfait de la manière dont nous modérons certains articles comme celui de Terreblanche, tu peux aller voir ailleurs. A toi de voir. Merci. »
    Il aura suffit d’une 3ème critique pour être banni.

    Notez également que NPI fait dans l’amateurisme en négligeant LA règle d’or du blogueur: citer ses sources. Ce que NPI ne fait qu’une fois sur 5 et encore !

  49. Il faut savoir mes amis que sur NPI certain ont jusqu’a 10 pseudos different donc aucun mal a enfile 200 personnes qui parle sur le meme article.Le FN avec Marine veux remplacer UMP, parti politiquement correct et totalement lisse voir Oriane Borja qui annonce que l’extreme droite a toujours deteste le FN.Madame Borja il recrute au NPA et surtout oublie pas Bouchet et Sorel avec vous.

  50. Sur NPI certain demande a bruno de ce desolidarise de nous !!!! je demande donc ici et j’espere que beaucoup le ferons QUE MARINE ce desolidarise de NPI et de certain qui salisse ou ignore Bruno depuis des mois.

  51. Je ne savais pas que certains utilisaient plusieurs pseudos pour commenter sur NPI. Je savais que sur le forum nationaliste du Renouveau Français , un fan d’Allister Crowley s’était infiltré et sévissait en utilisant un pseudo sataniste genre Ordre Templier Templier Originel pour défendre Marine et attaquer en permanence les Identitaires, le PDF etc..

    Mais je n’imaginais pas que sur NPI,des foules de commentaires pouvait être écrit par seulement quelques personnes.

    C’est fou…

  52. Etonnant d’apprendre que le classement de l’UDT soit aussi livré à l’arbitraire…tout ca pour mettre « major de promo » un ancien des Jeunesses Populaires, responsable Rhône d’Egalité & Réconciliation de surcroit!

    Quelle mascarade

  53. Je ne vois pas en quoi cela gène que des gens de types non européens soient présent dans les rangs de votre parti.
    La femme de Gollnish n’est ni française ni européenne, c’est une « cosmopolite » et cela ne vous dérange pas apparemment.

    [modération: la femme de Bruno est française puisqu’elle a mérité et acquis notre nationalité. Mais quel rapport cela peut-il bien entretenir avec le sujet? Où voyez-vous que nous nous opposons à ce que des personnes d’origine étrangère viennent rejoindre nos rangs?]

  54. Bonjour,

    A l’adresse du modérateur : je ne vois pas en quoi le fait de dire de manière non insultante que David Rachline est titulaire d’un BEP comptabilité soit susceptible à modération.

    Bien cordialement.

  55. Comme je lis les commentaires sur NPI en réponse à l’article de Stéphanie KOCA, je me dit qu’il y a un gros souci à la coordination nationale du FNJ et dans la tête de certaines personnes au Front.
    Cette UDT à était une véritable mascarade du début à la fin; que ça soit par des ateliers déménagements et montage de chapiteau, le spectacle de fakir, la conférence du [???] les yeux rivé sur ça feuille et pour finir la designation du major de promotion qui est véritable scandale.
    Sur les 12 appelés, 5 mérites d’y être, le reste était là pour des simples raisons de clientélisme et de copinage.
    Il y avait aucune ambiance de camaraderie et les principes même du Front National ont étaient bafoué par Rachline.
    Bref 50€ pour une telle mascarade, ça fait chère et on dit merci Mr Rachline.

  56. le FN si marine gagne ne survivra pas,tous les nationalistes quitterons le navire et vite.Et avec quoi elle ferra sont parti !!! des cadres il y en a plus des militants elle en a plus non plus.Il y a plus de nationaux en dehors du front que dedans ca me choque moi ca.Et pourquoi ,a cause de la main mise de [Marine] sur le parti.Jamet patron du comite de soutien excellent cela.Il a regle de 1986 a 2010 sur sa region et qui a repris la main devine sa fille France superbe exemple pour le clan lepen.Je le dit haut et fort Gollnisch vite tres vite.

  57. Oriane borja nous insulte de salopards sur nation presse intox
    pauvre fille elle raconte meme que marechal etait un bon a mourrir de rire.
    Le pire patron du FNJ, qui a fais fondre les effectifs a cause de sa nullité.Allez continue ma fille Marine avec toi perd encore plus de credibilité.En plus il arrivent pas a contredire l’article d’estelle .Ayant un copain sur place elle a dit la totale verite maintenant ils essayent de nous prendre pour des menteurs helas pour eux ils s’enfoncent de plus en plus.Vu le nombre eleve de participant tout va bien au FNJ

  58. Bon je trouve vraiment léger le nombre de 30 à 40 présents (peut on dire participants?) pour l’udt des jeunes du 3éim parti de France!

    Mais voyons une chose pour les présidentielles:
    – qui était chargé de 2002 et qui a emmené Le Pen au deuxième tour?
    – qui était chargé de 2007 et qui nous a fait reculé au dessous de tous ce que nous avions connu pour des Présidentielle (a part 1974 que peu d’entre nous ont connu)?

    Gollnisch moins populaires que Marine, mais comment se fait il alors, qu’au 1er tour des régionales de 2010 il est fait plus de 100.000 voies de plus qu’elle ?
    Je ne parle pas en %, mais en bulletins de vote?

    De plus un catholique ne peux pas voter pour une personne qui n’a pas une position de refus net sur l’avortement.

  59. viking dit:
    le FN si marine gagne ne survivra pas,tous les nationalistes quitterons le navire et vite.Et avec quoi elle ferra sont parti !!

    Et moi j’ai bien peur que non seulement ils quittent le navire, mais qu’en plus ils se battent contre le navire et accentuent son naufrage!

  60. lu sur nation presse info marine declare qu’elle reintegrera aucune personne qui ces presente contre le front.Elle parle de carl lang ,madame lepen et bay il ces pas presente contre le front !!!! et maintenant il es dans votre comite de soutien 2 poids deux mesures et oui j’oublie Bay est avec vous ca change tout…

  61. Madame lepen ne veux pas reintegre les gens qui sont pas pour elle.Je peux donne une grosse liste des gens qui se sont presente contre le front et sont maintenant avec Marine et la cela la gene pas.Comment voulez vous etre credible Madame Lepen?

  62. «  » David se réclame de la laïcité, et répond: « On a trop de choses à faire, on va pas non plus faire venir le rabbin ». «  » !? … :/

    Je suis venu ici via NPI et j’avoue que ces propos relatés de Rachlin sont tout simplement scandaleux au seing d’un parti nationaliste français, d’une France de culture CHRETIENNE et pourtant c’est un athé qui vous parle.

    J’espère que Jean-Marie Le Pen sanctionnera ces propos indignes vu qu’il a su parler de punir sans faiblesse les écarts sur ce site.
    Qu’il faille faire du marketing politique je le comprends. Maintenant que dans une réunion interne au FNJ son représentant national sorte de telle propos C’EST TOUT SIMPLEMENT SCANDALEUX et incompatible avec l’esprit du Front.

    Il doit être déchu de ses responsabilités immédiatement.
    Il y a un benjamin lancar à l’UMP si David a tenu ses propos je l’invite à rejoindre l’UMP au plus vite il y sera dans sa « famille » de pensée.

  63. http://www.nationspresse.info/?p=110254
    INVERSION ACCUSATOIRE puissance 1000.
    Menaces de représailles .
    Marine le Pen serait-elle en difficulté ?
    Envisagerait-on-on d’exclure tous les opposants à fifille pour qu’elle soit élue ?
    Donc le maintiens : je n’ai plus aucune estime pour Jean-Marie le PEN ,n’en déplaise à William qui j’espère là fera le bon choix et les faits me donnent raison .

    Les commentaires de bolchévie info , il faut les copier , au cas où certains viendraient malencontreusement à disparaître .

    J’espère que vous ne vous laisserez pas intimidés.

  64. Lors du conseil national du Front National qui se tenait ce jour, Jean-Marie Le Pen a averti qu’il sanctionnerait toute attaque « indigne » durant la campagne interne pour lui succéder, en visant « Les Jeunes avec Gollnisch » un site internet de soutien à Bruno Gollnisch.
    « Chacun fera en sorte que cette compétition démocratique reste dans les limites de la loyauté et de la courtoisie« , a déclaré Jean-Marie Le Pen lors de son discours devant les élus et cadres du mouvement, rassemblés pour un conseil national à Saint-Laurent-du-Var. »Je ne doute pas de la volonté des deux candidats, mais ce sont les partisans qui risquent de commettre des excès. J’avertis ceux qui se laisseraient entraîner à d’indignes propos que je les sanctionnerai sans faiblesse« , a ajouté le président du FN.
    Après son discours, Jean-Marie Le Pen a assuré que son avertissement valait « pour les deux camps« , tout en précisant que : « Je constate que jusqu’à présent, l’un tient mieux ses partisans que l’autre« , avant de dénoncer le site internet « Les jeunes avec Gollnisch ». Site au sujet duquel il a précisé : « Il n’hésite pas à procéder par insultes, par diffamation. » Il a également annoncé que l’animateur du site serait déféré devant la commission de discipline du Front national et « devra s’expliquer« .

    Voilà qui égaye ma journée !

  65. Le président s’offusque des posts à l’encontre de David Rachline, cependant avec tout le respect que je dois à monsieur Le Pen, une question qu’il devrait se poser, pourquoi tant d’invectives envers ce jeune loup, souvent présent avec un poil dans la main.
    Il n’est guère utile de préciser que la définition du mot travail n’est pas la même pour tous, il y a la tâche du semeur qui comme tout un chacun le sait est le travail le plus rude qu’il soit sans omettre qu’il est bénévole puisque c’est le militant de base qui s’y colle par tous les temps et il y a le récolteur , il suffit juste de se baisser pour obtenir les lauriers, champagne et autres privilèges, Rachline est-il l’un des récolteurs ?
    La méritocratie a perdu tout son sens et lorsque comme l’honneur elle reprendra sa valeur, enfin nous pourrons gagner ensemble.
    Pour le moment , comme la rose des vents, chacun se disperse , seuls ceux qui se nourrissent de la gamelle FN continuent,les mêmes plus disposés à la flatterie envers chacun des deux candidats, plutôt qu’à rassembler pour la cause.
    Les flatteurs ne sont pas toujours les meilleurs ,j’espère que les deux candidats à la succession feront ensuite un tri du bon et du mauvais militant, pour ma part je sais que le vrai militant est souvent bénévole ,donne de son temps sans compter, j’en ai fait parti ,j’ai claqué la porte depuis , trop d’injustices, trop de différences et d’indifférences.
    Madame Le Pen et monsieur Gollnisch sont différents mais complémentaires au FN.
    Ne dit-on pas les contraires s’attirent !
    Bonne chance à tous les deux.

  66. @ NPI et CIE, suite aux commentaires de la « modération »

    C’est VOUS qui ridiculisez le FN avec vos méthodes dignes du KGB.
    Personne n’a besoin de saborder NPI, il se saborde tout seul.
    Sur tous les blogs, on vous appelle Nazions Pravda Intox, il y a bien une raison.
    Voilà où mènent la censure fanatique, le parti pris effroyable, les coups bas .
    Votre Marine, en faisant appel à Papa, a démontré qu’elle n’avait ni la carrure morale, ni intellectuelle, ni mentale.
    Mais on le savait déjà .
    Les forts n’ont pas besoin d’user de la censure et de menaces .
    Monsieur le Pen s’est ridiculisé, mais en choisissant sa fille, au lieu de rester neutre,il l’avait déjà fait.
    Je vous rappelle qu’il a imposé sa fille en la désignant vice -présidente, alors qu’elle avait été rejetée par le vote des adhérents, au contraire de Gollnisch.
    Puis vous avez viré à gauche toute, faisant fuir les vrais patriotes.
    Vous ne démentez pas le comportement de Rachline, donc c’est vrai.
    Il ne vous reste plus qu’à changer officiellement le nom de votre site il suffira de changer une lettre, NPA !

  67. On ne peut parler de « démocratie » (un mot de toute façon vide de sens, puisqu’on le met à toutes les sauces) et piper les dés quand on en arrive au scrutin. Si tous les coups sont mermis, ils sont permis pour toutes et tous, mais je ne sais pas si le FN s’en relèvera jamais. Voir les cicatrices toujours à vif de la scission FN-MNR.

  68. Sur NPI une vidéo sur » l’avis des militants », quatre, dont deux conseillers régionaux de sa liste,une parachutée, quelle impartialité quand la soupe est bonne !!
    Demain aurons nous ici même les mêmes arguments par des militants pro Gollnisch?

  69. Bonjour,

    Je constate avec effroi votre haine envers Marine. J’ai une préférence pour Marine c’est pas pour ça que j’irai vous vomir dessus. Le pire dans tous ces message c’est que certains se permettent de critiquer Le Président actuel. C’est honteux, d’autant que sans lui, le FN n’existerai pas, et ni Marine Le Pen, ni Bruno Gollnisch ne seraient vice président. On forme un seul et même parti, sommes nous derrière un homme ou une femme ou derrière un ensemble d’idées et de convictions qui permettraient d’améliorer les conditions de vie de notre pays. Nous devons rester soudés et solidaires quel que soit notre futur Président. En plus, je crois que le FN en a assez bavé par le passé, voulez vous qu’on passe encore pour de pauvres cons auprès des journalistes et autres partis, ce qui nous discréditeraient. Le FN commence à redorer son image ce qui peut nous laisser croire en des élections futures favorables. « Le FN Solidaire!!! »

    Céline

    [modération: De quelle haine parlez-vous? Nous dénonçons un comportement politique. Aucune insulte n’est proférée, aucune invective. C’est amusant que vous soyez scandalisée par la dénonciation des faits plus que par les faits dénoncés sur lesquels vous restez étrangement muette. Que le responsable du FNJ soit nommé à la tête du comité de soutien jeune de Marine; que le FNJ soit ainsi confiqué; tout cela vous semble normal. Mais les méchants qui osent le dénoncer doivent immédiatement être traduits en conseil de discipline! Tout cela révèle bien votre naïveté et votre absence totale de discernement. Jean]

  70. @Marie.

    Je suis tout-à-fait d’accord avec JMLP quant à ne pas aller trop loin dans nos propres déclarations: Marine Le Pen est frontiste. Mais attention que la scission elle-même ne vienne pas de la part de Jean-Marie lui-même, où même ses propres structures (NPI) cela serait fort regrettable pour le Front. Attention tout de même qu’il ne soutienne pas trop Marine face à Bruno par sa propre notoriété au sein même du mouvement: cela pourrait en être une cause de départ. Qu’il ne s’ « amuse » pas lui-même à nous cacher certains faits: éloigner Bruno Gollnisch:  » S’est-il seulement intéressé au fonctionnement du parti ces derniers mois ? « . (Voir la réponse de Bruno sur ce site même) Où, bien sûr, je le pense, de nombreux frontistes l’ignorent peut-être même totalement. Attention aussi à ne pas être partial. Cela En déférant quiconque devant la commission de discipline du Front national, « inutilement ». Et, il est bien sur naturel que « l’animateur » de ce site
    dénonce ce qu’il ne va pas au sein même du FN (cas de Rachline). Cela serait un gros désaveu de sa part. Et démontrant que l’appareil du Front-National ne serait, dans le fond, que dans quelques mains.

  71. @Agglo, Bien sûr cela ne sera pas dit sur le site officiel du Front-National …

    Tout comme sur le site NPI, on veut faire passer les interlocuteurs de ce forum pour de nouveaux venus du FN. Et, bien, pour ma part, je me suis reproché du FN dès 1986. … Pour être sympathisant, adhérent, et militant. (Je n’en dirais pas plus par devoir de discrétion).

  72. Bonjour,

    Tout d’abord, je suis contente de voir que mon message est passé même si je sents que ça ne sera pas toujours le cas, j’appelle à la solidarité entre nous et vous modérateur sans modération vous intervenez comme si mes propos étaient « border line », je ne vois pas en quoi. Vous parlez de fait, quel fait. Je ne reprendrai pas tous les messages qui ne sont d’ailleurs pas tous critiquable, mais quelqu’un qui dit ne plus avoir d’estime pour le Président je ne trouve pas ça normal, un rappel à l’ordre et à tout ce qu’il a apporté au parti n’aurait pas été de trop. Et quand un autre traite un membre du parti de « tas de gras » je trouve ça inadmissible. Et là très chèr modérateur vous n’intervenez pas, alors que l’on touche à l’intégrité physique d’une personne. Attaquer sur ce genre de chose c’est vraiment petit et minable. Je m’attendais à mieux! Bref, il me semble Modérateur que vous êtes là pour « tempérer » sans censurer mais apparement c’est deux poids deux mesures. Et c’est vous qui me mettez à l’écart de votre groupe. Quel dommage!! J’étais venu sur ce site d’un bon sentiment… Je sais quoi en penser d’aurénavant.

    [modération: les propos qui attaquent les personnes et non les comportements politiques sont modérés, également ceux qui manquent de respect au président. Si certaines phrases répréhensibles, dans certains longs commentaires, ont échappé à la modération, il serait tout autant constructif de les porter sereinement à la connaissance du modérateur.]

  73. [modération: les propos qui attaquent les personnes et non les comportements politiques sont modérés

    Attention à ne pas nous lier les mains en nous inclinant devant le genre de ceux qui hurlaient à l’atttaque ad hominem,ça sonne mieux en latin, quand Frédéric Mitterrand était attaqué.
    (Oui, c’ est Marine qui justement l’a attaqué avec comme résultat une baisse de quelques points de popularité et sa présence toujours aussi suffisante dans son ministère, ce qui en dit long sur son supposé pouvoir de persuasion sur l’opinion).

    .Il n’ y a pas que le comportement politique, il y a le comportement et la nature de la personne.
    C’est toute la tactique du camp « Marine » de vouloir limiter l’affaire au débat d’idées alors que nous votons pour des êtres humains qu prétendent être capables d’appliquer un programme qu’ils sont supposés servir sans faillir.
    Voterions nous pour un alcolique comme Eltsine? Pour un sourd et muet aussi admirable que soit son programme?
    D’ailleurs les attaques sur Bruno sont ciblées sur son caractère mou,son » charisme d’endive » son » sabre de samourai qu’il ne sort jamais »,quand ce n’est pas dans Panique au Efen, le portrait diffamatoire,d’un Bruno, petit professeur Nimbus irresponsable jaloux et sournois tandis que les qualités de Marine adorées sont celles d’être femme et jeune.
    Dire que Marine deux fois divorcée avec trois enfants, chose pafaitement légale , est qualifiée par son expérience multi disciplinaire pour représenter les familles,qu’elles soient traditionnelles,monoparentales ou recomposées,certes, mais comme symbole de la famille traditionnelle que défend son parti, c’est volontairement vouloir attirer les sarcasmes,(ce qui m’est déjà arrivé ). C’est une faute politique.
    De même, il est légitime de questionner sa stabilité de caractère si on y rajoute ses divorces politiques avec le Nord puis l’IdF et son remariage avec le Nord, et se demander comment une femme qui n’ a pas été capable de juger correctement deux époux consécutifs sera plus apte à choisir un Premier Ministre ou simplement un Secrétaire Général.

    Il est aussi légitime, aussi cruel qu’en soit le rappel ,face à l’indécente campagne de matraquage sur le nom de Le Pen qu’elle ne porte que grâce à un divorce,et le « bon sang ne saurait mentir », de rappeler qu’elle n’est pas descendue du ciel apportée par Jeanne D’Arc à son père comme le pensent certains illuminés,mais qu’elle a eu aussi une mère.
    Nous ne sommes pas responsables du lancer d’un boomerang par des gens qui devraient tourner sept fois leur langue dans leur bouche.
    (Je tiens à préciser que ce rappel , cruel pour moi aussi ,et sans doute beaucoup d’autres miltants qui ont subi avec une intensité sans pareille l’humiliation sadique infligée à leur chef en qui ils s’identifiaient avec ferveur,ce qui dans mon cas a failli très mal se terminer suite à une allusion ironique un peu plus accentuée que les autres,a été initié par la vue de cette grotesque pose sur une plage ,d’une candidate à de si hautes fonctions, parue dans NPI).

  74. Et bien, je vous ai signifié deux propos, vous me dites qu’il faut vous en informé, ce que j’ai donc fait à travers mon message et toujours rien. Merci

    [modération: faites-nous connaître par message les commentaires en question (auteur, article). Je ne vois nulle part l’insulte « tas de gras » portée contre un frontiste.]

  75. Vous critiquez Marine Le Pen, mais en 2007, elle avait déjà démontrée son incapacité à diriger un mouvement. Dans le Nord ( région Lille-Roubaix- Tourcoing ) il y avait environ 25 élus Front National. En refusant le sigle FN à certaines listes, il ne reste plus qu’ un élu à Hem. De plus en venant à Hénin Beaumont, elle à flingué Steeve Briois, qui depuis 19 ans se battait, et était reconnu par les habitants. Elle l’a empéché d’être élu Maire. Connaîssant énormément de citoyens d’ Hénin, leur réaction à été : Au premier tour j’ai voté Front pour Steve, mais au second je ne l’ ai pas fait, car il était anormal que Marine , tire les marrons du feu. [modération: par honnêteté, on peut tout de même reconnaître que sa notoriété a peut être également rapporté des voix.]
    De plus, si elle était restée en Ile de France le FN, aurait quatre députés Européens au lieu de trois. Mr Dubois étant un illustre inconnu en IDF.
    Carl Lang, était Conseiller Régional en Normandie, on lui a demandé de venir dans le nord pour monter une liste Front. Comme un bon petit soldat, il a obéi. Et 15 ans aprés on lui a fait comprendre qu’il devez dégager. C’est le travail de [Marine le Pen]. Quant a ceux qui sont devenus responsables, ce sont des léches bottes (je suis poli). Les ayant cotoyé, je sais qu’il n’était jamais libres pour un collage ou un tractage. (Je parle de Dillies et de Cannie) Salutations

  76. Une autre façon de voir la politique. Plus réaliste et plus pragmatique. Pas un seul mot déplacé contre des autres formations nationales ou patriotes et aucune tentative de récupérations. Si B. Gollnish est le prochain président du FN, il y aura certainement matière à coopérer pour avoir des députés FN à nos cotés aux assemblées.
    —————-

    « Les jeunes du Mouvements pour La France se réunissaient ce week-end en Bourgogne […]. Une centaine d’adhérents était là (bien plus qu’au FNJ !), en plus des cadres du parti. Philippe de Villiers, guéri de son cancer mais toujours convalescent n’a pas pu venir […]. Pour beaucoup c’était l’occasion de rencontrer le nouveau président des JPF, Christophe Bentz, et de revoir et remercier Thibault Vincendeau, l’ancien président, pour son travail lors de son mandat. […] Dimanche matin, une quarantaine de militants se retrouvaient pour une messe matinale face au curé de la paroisse agréablement surpris d’une telle affluence. Le message de cette université d’été – que le succès appelle à renouveler – tient en deux mots : Formation et Patience.

    Formation : les jeunes de conviction doivent se former intellectuellement, afin de savoir où ils souhaitent faire aller la France. Beaucoup d’élus ont perdu le sens du bien commun ou n’ont même plus de vision pour la France. Leur objectif c’est la prochaine échéance électorale et toute la cuisine de stratégie politique et de communication qui en découle. La France mérite que l’on réfléchisse à son destin, par amour des Français. A l’image du « miracle vendéen », il faut savoir être un élu chevillé à son territoire et à ses élus tout en gardant une vue générale et des objectifs de grandeurs à long terme.

    Patience : Sauf événement grave et imprévisible, ce n’est pas demain que le MPF prendra le pouvoir. Aujourd’hui « les français sont cocus et ils paient la chambre » (et particulièrement les électeurs UMP). Ils se plaignent de maux qu’ils ont acceptés. A défaut de pouvoir diriger maintenant, la seule stratégie possible est d’influer localement sur les élus et de participer, avec d’autres élus – principalement l’UMP – aux instruments de politique locaux (mairies, conseils généraux et régionaux, syndicats étudiants, associations locales). »

  77. Vu sur Libération
    Le Pen-Gollnisch, le choc frontal
    Bruno joue les filles de l’air. Et Marine pose, glamour et bronzée, en escarpins et robe à volants. C’était samedi à Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes), où se tenait le conseil national du FN. En principe à huis-clos. Pas de journalistes présents donc pour écouter Bruno Gollnisch (60 ans), vice-président du Front national et eurodéputé, qui a quitté les lieux dès la mi-journée pour se rendre à un mariage. Mais à peine avait-il tourné les talons que le huis-clos était levé pour permettre à la presse d’entendre le discours de Marine Le Pen (42 ans), favorite dans la course à la présidence du parti créé par son père.

    Ce conseil national est ainsi devenu une réunion de lancement de la campagne interne pour la présidence au profit de la benjamine des trois filles du chef, marquant ainsi son entrée dans la prochaine campagne présidentielle. « Personne ne doit se tromper », a expliqué Marine Le Pen aux cadres du parti présents à Saint-Laurent : « Le congrès de janvier n’a pas seulement pour vocation à donner un président au FN, mais de désigner son présidentiable. Le vote du congrès fonctionnera en quelque sorte comme un mécanisme de primaire interne. » Les militants devront dire « qui est le meilleur candidat pour nous représenter à l’élection présidentielle. Ne pas prendre en compte cette réalité, c’est prendre le risque de la machine à perdre », a-t-elle insisté. Jean-marie Le Pen a déjà sa propre réponse qu’il livre à qui veut l’entendre : « Marine est la plus qualifiée pour être la présidente du FN, la seule capable de continuer le sillon que j’ai tracé. » Tant pis pour Bruno Gollnisch, qui fut naguère son dauphin désigné. Au passage, a été créé la fonction de président honoraire du FN. Le face-à-face entre les deux prétendants à sa succession semble donc dès le départ déséquilibré. (…)

    Une bonne fille de famille

    L’atout maître de Marine Le Pen, c’est son patronyme. Dans ce parti qui cultive le culte d’un chef inamovible depuis 1972, elle est la seule authentique et légitime dépositaire de la marque à la flamme tricolore. Son père la soutient ouvertement dans la course à la succession contre Bruno Gollnisch. Depuis l’entre-deux-tours de la présidentielle de 2002, elle a assis sa notoriété dans les médias. En 2007, elle met la haute main sur l’appareil du parti et pousse vers la sortie tous ses opposants, proches de Bruno Gollnisch, dès lors marginalisé et seul. Ses bons résultats électoraux, lors des législatives de 2007 dans le Pas-de-Calais puis aux municipales d’Hénin-Beaumont en 2009, confortent sa stratégie de dédiabolisation du FN. Le Nord-Pas de Calais, le grand Est, le Languedoc-Roussillon, une partie du centre de la France et de la Bourgogne, constituent ses principaux bastions. Elle dispose au sein du FN d’une équipe de militants chevronnés et dévoués, qui mènent aujourd’hui sa campagne.

    L’hostilité des anciens

    Elle apparaît comme « la candidate favorite des médias du Système », donc de l' »l’établissement », selon l’expression paternelle. Et ce n’est pas un compliment dans un parti autoproclamé « antisystème ». Il est aussi reproché à Marine Le Pen de devoir son ascension au népotisme familial, d’être, disent ses ennemis, une « parfaite Grimaldi de Montretout », en référence à la dynastie monégasque et à la résidence de Le Pen à Saint-Cloud. Aux yeux des purs et durs de l’extrême-droite, elle ne fait pas partie du sérail. Elle n’en possède ni les codes ni les références idéologiques. Marine Le Pen avoue son peu d’attirance pour les nostalgiques de l’extrême-droite. Après la tentative d’attentat contre Jacques Chirac le 14 juillet 2002, elle avait brocardé les « groupuscules avec de tout-petits cerveaux et une tendance à l’accoutrement vert-de-gris ». Son côté « night-clubbeuse », comme l’avait qualifiée Bernard Antony, chef de file des catholiques traditionnalistes, déplaît aussi aux anciens du FN.

    Les petits gars de la Marine

    Marine Le Pen a su agréger sur son nom des groupes très divers. D’abord des anciens du parti, comme Alain Jamet, chef de file frontiste en Languedoc-Roussillon et vieux compagnon de route de Jean-Marie Le Pen -, qui soutient sa candidature, gage pour eux d’un renouveau du parti. Elle est soutenue aussi par une grande majorité des « quadras » du FN, souvent à la tête de fédérations départementales et qui n’ont connu que ce parti dans leur parcours militant. Après des années passées dans l’opposition, ils tablent sur Marine Le Pen pour accéder aux affaires et exercer le pouvoir.
    Pour les mêmes raisons pragmatiques, une pognée de militants plus radicaux, issus des mouvances nationalistes-révolutionnaires et lassés de faire de la politique dans d’obscurs groupuscules, ont rejoint les rangs des marinistes. Elle peut aussi compter dans les milieux étudiants sur le soutien des troupes du GUD (Groupe union défense), plus ou moins contrôlées par son ami Frédéric Chatillon.

    Un discours édulcoré

    En proclamant d’emblée son ambition de moderniser, de déringardiser et de dédiaboliser la formation politique crée par son père, elle entend faire du FN un acteur majeur de la vie politique hexagonale. Une tâche qui lui est rendue d’autant plus facile aujourd’hui que la droite crédibilise le discours frontiste en en reprenant une partie à son compte. Pour atteindre cet objectif, Marine Le Pen s’est donc employée à policer son discours et à se démarquer systématiquement des excès et dérapages des responsables du parti. A commencer par ceux de son père. Elle a ainsi obtenu que l’abrogation de la loi Veil, longtemps inscrite dans le programme du FN [depuis l’édition de 2000, ndlr] à la demande des groupes pro-vie proche des catholiques traditionnalistes, en soit retirée. Mais sur les autres fondamentaux, comme la préférence nationale qui consiste à réserver aux seuls nationaux l’ensemble des prestations sociales, la candidate à la présidence du parti n’a absolument rien lâché.

    (…)

    Christophe Forcari

  78. Pitié ! Si ce blog permet à un Chris du Fier de faire de la retape pour le MPF, c’est vraiment l’horreur absolue ! On avait déjà Borja, si on y ajoute Chris du Fier, autre polygraphe, on va devenir fou.

    Rappelons que le dernier chef des JPF, Vincendeau, a été viré du MPF pour être allée à l’apro saucisson pinard de Riposte laique et du Bloc identitaire.

    [modération: nous sommes frontistes, dans la ligne historique, et nous comptons bien le rester!!!]

  79. @ Kevin

    Je vous signale à tout hasard que ce ne sont pas les membres et adhérents du MPF qui sont les plus anti FN.

    En fait ! A bien y regarder, à part quelques différences d’ appréciation sur la méthodologie pour obtenir des sièges à l Assemblée Nationale et au Sénat, les chartes de déontologie et les projets politiques des deux formations sont à peu près identiques.

    C’est ce qu’ a compris Marine Le Pen. Malheureusement, au lieu de rester dans la droite classique, ce qui demande de la réflexion, des efforts et un respect d’ autrui, elle se lance dans un populisme effréné et tente d’ attirer vers elle tous les laissés pour compte de la Sociale -lesquels ne renieront rien de leur athéisme d’origine et de leur anticléricalisme viscérale, soyez- en certain – et ignorent à présent les valeurs que représente ces courants.

    Se n’ est pas sans raison que des gens estimables comme B. Antony et ses amis maurassiens se sont enfuis du FN !….

    Vous savez, Kevin.. il fut un temps ou j’ aurai bien pris ma carte au FN. Mais voilà. Si 88% des Français ont voté contre JMLP en 2002, il y a bien quelques raisons. A vous de les découvrir. [modération: peut être aussi à cause de la formidable campagne de désinformation histérique de l’entre deux tours…]

    Ceci dit, regardons plutôt devant nous et tentons de sauver ce qu’ il reste de cette droite patriote et nationaliste, dont P2V fait parti, quoique vous en disiez, et évitons des luttes fratricides. L’ avenir va changer les donnes, croyez-moi.. Et plus rapidement que vous ne le croyez.

  80. Villiers est un valet du système. En 2007, il avait annoncé qu’il n’appelerait pas à voter Sarko. Or, il l’a fait.

    Villiers est inutile à la cause de la France car il n’a aucun courage. Qu’il reste en Vendée à gérer son département.

  81. @ Chris du fier
    Pouvez-vous préciser pour :
    « à part quelques différences d’ appréciation sur la méthodologie pour obtenir des sièges à l Assemblée Nationale et au Sénat »

    PDV , où était-il , qu’ a t-il dit pendant l’entre eux tours de 2002.
    Se prétendre « souverainiste  » et laisser, sans broncher, les hordes de l’antifrance de tous poils contester les résultats des urnes et mener une campagne de haine inimaginable !!!!!
    Vous évoquez souvent la résistance ; comment avez-vous résisté pendant l’entre deux tours de 2002; je serais curieuse de le savoir.
    Il faut regarder vers l’avenir , bien sûr , mais avec des hommes crédibles.

  82. Si mes souvenirs sont exactes, JMPLP et les dirigeants du FN n’ ont jamais eu le nez aussi sensible que vous le prétendez lorsqu’ il s’ agissait de gagner quelques élections municipales……

    Ce n’était pas l’ envie qui leur manquait de s’ allier avec cette vilaine droite, hordes d’anti France, traîtres et tout et tout comme vous le dites, lors des élections législatives et cantonales. En ce moment même certaines fédérations du MPF reçoivent quelques signes de ‘considération’ de la part de membres du FN en vue des prochaines cantonales….. Ce qui est bien.

    Remarquez que ces mêmes considérations arrivent également de certains membres de l’ UMP !!!!

    C’est bien compliqué la politique. N’est ce pas ?

  83. Liste non limitative des <> ou exclus ….depuis 2004 par MLP
    Bernard ANTONY (ancien membre du BP ) – Alexandre AYROULET ( ancien directeur du FNJ ) Gilles ARNAUD – Marion AUFFRAY Conseiller Régional Nord Pas de Calais – Myriam et Christian BAECKEROOT ( respectivement ancien membre du BP, et Conseiller Régional du Nord Pas de Calais )Louis Armand de BEJARRY (ancien direteur national du FNJ ) Marie Christine BIGNON ( Maire de Chaufailles ) Jacques BOMPARD ( Maire d’ Orange ) Marie Claude BOMPARD ( Maire de Bolléne ) Martial BILD (ancien Délégué Général adjoint et ancien SD de Paris )

    Michelle BEAL – Michel CARAYON – Sylvie COLLET – Marie Paule DARCHICOURT – Monique DELEVALLET – Claude DERSNES – Mélanie DISDIER – François DUBOUT – François FERRIER – Jean Claude FRAPPA – Alain GALLAIS – Ronald PERDOMO – Eric PINEL – Dominique SLABOLEPSZY – Jean François TOUZE . TOUS CONSEILLERS REGIONAUX. Eric IORO Cadre historique du Front et ancien époux de Marine Le Pen…………….. Ainsi que les dizaines de Secrétaires Departementaux, débarqués pour des raisons de politique interne ,à l’ arrivée de Louis ALLIOT en remplacement de Carl LANG.

    Et même Elisabeth TOUZOT ( Assistante de Direction des secrétaires généraux Jean Pierre STIRBOIS, Carl LANG et Bruno GOLLNISCH )

    [modération: par souci d’honnêteté, quelques unes des personnes que vous citez ont démissionné elles-mêmes. Sous la pression faut-il ajouter.]

  84. La purge pour les pro-Gollnisch continue !
    Jeudi 09.09.2010
    Le FNJ dans la tenaille Stalinienne : communiqué de Rémy Hippy, chargé de mission régional en Lorraine et viré pour avoir soutenu ouvertement Bruno Gollnisch à la présidence du FN…
    Communiqué de Rémy HIPPY.
    Après plusieurs affaires montées de toutes pièces par un certain nombre de cadres marinistes (dont David Rachline) pour m’évincer du FNJ, celui ci vient de révéler son Stalinisme par une lettre où il m’informe que je suis définitivement suspendu de mes fonctions de Chargé de Mission Régional au sein du FNJ Lorraine, de Membre du bureau National et Secrétaire Départemental du FNJ 54 juste au lendemain d’une conférence de presse affichant mon soutien à Bruno Gollnisch à la Présidence du Front National.
    Le coordinateur national du FNJ (David Rachline) n’ayant qu’un simple BAC en poche, salarié depuis 2006 du FN et responsable de la campagne des jeunes avec Marine (avec preuve écrite) a définitivement plongé le FNJ dans un état de scission.
    Ce jeune homme pas très mature, pour le moins très hautain, ferait par ailleurs bien d’apprendre à rédiger et mettre en page une lettre. (pas de date, pas de lieu, pas d’argumentations des fautes graves si elles sont averées, etc…) avec toutes ses formes. (voir la lettre)
    En parlant de faute grave, j’aimerais rappeler à David Rachline que celui ci avait ouvertement dit dans une conférence à l’université d’été du FNJ à Cormont: « il n’y aura pas de nominations ni de révocations avant le congrès de janvier 2011 ». (vidéo à l’appui ainsi que plusieures bandes son : PREUVE), il s’avère que celui ci a menti à tous les jeunes présents à cette conférence à l’UDT (ce qui me choque guère) en plus d’insulter ouvertement les partisans de Bruno Gollnisch, le soir même, de « Gollnischien fils de chien » et pour conclure en dénigrant un cadre devant plusieurs adhérents et cadres du Front National sans oublier sa définition éhontée de la laïcité.
    Il est clair que l’incompétence et la médiocrité du « prétendu » coordinateur national sont en train de nuir gravement au Front National et en premier lieu à ses fidèles militants.
    J’aimerais rappeler à David Rachline que sans le Front National (au lieu de son association « les jeunes avec Le Pen » qu’il essaye d’insérer à la place du FNJ) qu’il n’aurait ni à boire, ni à manger dans son assiette alors que la grande majorité des cadres exercent leurs fonctions bénévolement en plus de leurs activités professionnelles, en plus de leur vie privée et de leur investissement personnel.
    Je vous appelle à la RESISTANCE, en demandant au Président du FN de révoquer David Rachline de ses fonctions au FNJ comme à la coordination nationale elle-même SAUF une militante courageuse qui fais la part des choses : Stéphanie Koca!
    « ce qui permet au mal de triompher sur notre personne et notre communauté est dû à notre inaction »

    Rémy HIPPY

    http://www.fnj-lorraine.fr/article-le-fnj-dans-une-tenaille-stalinienne-56685721.html

  85. Voici une UDT qui reflète bien ce que deviendra le FN si Bruno est (a)battu en janvier prochain.
    Une chose est sûr encore, vous decouvrez ce que beaucoup de militants sincères et convaincus (depuis dégoutés) ont subi dans différentes fédérations dont on retrouve aujourd’hui curieusement les (ir)responsables à la botte du clan [mariniste]…
    Pour ce qui est de la Franche-Comté, les adhérents qui voteront contre Bruno, soutiendront et approuveront les méthodes locales du couple SENNERICH-MONTEL qui sont par ailleurs soutenus par « Paris »…
    Maintenant, vous comprendrez peut-être pourquoi la liste de « la Ligue Comtoise, NON aux minarets ! » a été lancée lors des dernières régionales malgré de nettes insuffisances [modération: due à la désertion. Nous sommes chez nous au Front. Pourquoi nous dirigerions-nous vers une quelconque sission?].

  86. N’ étant pas adhérent au FN et encore moins aux Mouvement des Jeunes de ce parti ( et pour cause!!) il est vrai que je ne devrais pas m’ immiscer dans des affaires internes du FN qui ne me concernent pas.

    Et je tiens à remercier sincèrement les administrateurs de ce forum pour m’ avoir laissé la parole alors que celle-ci m’ est refusé totalement dans de nombreux autres tels le FNJ, Rue89, Causeur, le Figaro, l’ Express, le Parisien, etc.. etc.. auprès desquels apparemment Chris du Fier n’ a pas bonne presse (même auprès de certains présidents de fédération du MPF — mais ne le répétez pas..)..

    On ne peut pas plaire à tout le monde…. Ce qui est le cadet de mes soucis par ailleurs.

    Mon seul but en venant vous rendre visite n’ est sûrement pas de vouloir monter les uns contre les autres au FN (j’avoue que parfois cela m’ a gratté..) mais plutôt de vouloir tenter de faire comprendre aux jeunes adhérents de ce parti que la France, d’ une part ne leur appartient pas exclusivement, et que d’ autre part il y a des courants patriotes qui préféreront se retourner vers une droite différente qui a été mise sous le boisseau à cause de Chirac et de ses amis (je pense particulièrement aux Millionistes, aux Barristes, etc..) plutôt que vers un parti sclérosé et déconnecté de la réalité politique de notre pays comme l’ est le FN aujourd’hui qui n’ a pas UN SEUL représentant à l’ A.N. et au Sénat.. Faut le faire quand même, après des années de combat qu’ ont mené la petite troupe du FN…

    Nous sommes nombreux à attendre que B. Gollnish prenne la relève et la présidence de ce parti. Si c’ est le cas, de belles choses pourraient arriver pour nous tous.
    Dans le cas contraire, le FN ne sera plus qu’ un espèce de pot-pourri dans lequel macéreront d’ anciens trotskistes, des neo-libéraux, des antisémites viscéraux, des philosophes de basses-cours, des M’Bala M’Bala en veux-tu en voilà, et j’ en passe.

    Bonne soirée.

  87. @ Chris du fier
    Pendant l’entre deux tours orwéllien, PAS UNE VOIX de la droite « différente », ne s’est élevée; il ne s’agit pas de faire repentance mais de ne pas trop inverser les responsabilités.

    C’est le mode de scrutin majoritaire à deux tours qui est responsable de la non représentation du FN dans les deux chambres du Parlement, avec les conséquences qui s’en suivent, notamment le découragement.
    Si comme dans beaucoup de pays européens , la proportionnelle avait été la règle, le sort de la France eût été changé ; encore une bombe à retardement de De Gaulle, entre autres.

    Ceci dit, il est vrai que le FN actuel est sclérosé sur les questions économiques , en tout cas à mon avis.
    Mais concernant les « antisémites viscéraux » avec Marine le Pen, vous m’étonnez grandement !
    Car beaucoup lui reprochent au contraire d’être une sioniste viscérale .
    Et puis , tout ne va pas encore tourner autour de ce sujet …….!

  88. Catherine.. Je ne vous apprendrais rien sur les tendances particulières d’ un proche de votre président : [modéré].
    Bref. Cela n’ est en fait qu’ un détail de l’ histoire du FN.

    Par contre je vous suis trés bien pour ce qui concerne la proportionnelle.
    Avec la proportionnelle le sort de la France aurait été autre. Certes.

    Mais à l’ époque n’ oubliez pas que 24% des Français votaient PCF… Et une autre partie se partageait entre Trotskistes issus de Mai 68 et PSU issu de la SFIO….
    Pays absolument ingérable.

    Les autres courants nationalistes et le FN par la suite ne représentaient plus rien.

    Je ne crois pas que De Gaulle puisse être incriminé dans cette décision. Le scrutin majoritaire s’ imposait, sauf à vouloir une France du genre Cuba ou Chili d’ Allende.

    Par contre, pour un parti légaliste et attache somme toute au système comme le MPF, oui le scrutin majoritaire est la pire des calamités.

  89. Une Bonne Blague !

    un jeune Arabe demande à son Père ,
    – dis Papa ?
    – quoi mon fils ? dit le Père ,
    – eh bin c’est quoi ce chapeau bizarre que l’on a sur la tête ?
    – c’est un keffieh , que dans le désert a protège ta tête du soleil ,
    dit le Père ,
    – c’est bien dit le fils ! dit Papa ?
    – quoi mon fils ? ,
    – eh bin c’est quoi cette sorte de robe que l’on porte ?
    – c’est la djellaba , qu’c’est dans le désert y fait fort chaud et
    c’est pour protéger ton corps , dit le Père ,
    – c’est bien dit le fils , dit Papa ?
    – quoi mon fils ?
    – c’est quoi ces chaussures pas très jolies que l’on porte aux pieds ?
    – ah ça , c’est des babouches , c’est pour quand tu vas dans le désert
    pour pas bruler tes pieds ,
    – c’est bien dit le fils , dit Papa ?
    – quoi encore mon fils ?
    – pourquoi on habite Roubaix alors ?

  90. @Catherine…

    « C’est le mode de scrutin majoritaire à deux tours qui est responsable de la non représentation du FN dans les deux chambres du Parlement, avec les conséquences qui s’en suivent, notamment le découragement. »

    Heu non pas tout-à-fait Catherine.

    Les élections sont de réels pièges à c***, en fait.

    Si la proportionnelle n’a pas été appliquée, comme sous Mitterrand, c’est parce que « certains » ne veulent pas qu’elle le soit sachant très bien que seuls les deux partis politiques s’en donnent elles-mêmes le droit. Et cela en excluant les petits partis et mouvements politiques.

    D’ailleurs, avant les élections, il n’est pas rare que des changements (découpages) sont apportés, justement, pour les éliminer. Sauf, bien sûr, quant aux accords dans la bande des 4, où le FN est « traditionnellement » rejeté aussi bien par la droite que la gauche afin de garder le pouvoir eux-mêmes. Ou, où ces derniers ne s’associent pas, encore, entre eux en tant que front républicain ou je ne sais quoi encore… Et après on dira que c’est le Front-National qui est fasciste ou totalitaire. Le FN a, dès lors, pour devoir de gagner quasiment seul. 🙁

  91. @Chris du Fier,

    Connaissez-vous, ou reconnaissez-vous, les accords qu’il y a entre l’UMP et le MPF quant à la Vendée… , et cela, généralement, au profit des autres régions françaises…
    Du genre… : « ben si tu ne m’ennuies pas ici, je ne t’embêterais par là ».
    C’est ainsi que personne ne vient déranger Ph. de Villiers, en Vendée, en défavorisant le reste de la France concernant la politique MPF face à celle de l’UMP.

  92. @ Frank Noel
    Vous ne voulez pas comprendre ou vraiment vous ne comprenez pas que l’islamisation est l’effet, et non la CAUSE , et que ce ne sont pas des blagues qui règleront le problème.
    @ Chris du Fier
    Non je ne connais pas les tendances » d’un proche de votre président ».
    Par contre j’ai écouté, en partie , les Grandes Gueules ce matin ; il suffit d’entendre ce genre d’émission pour comprendre .

  93. Après les piscines interdites aux hommes, les stades interdits aux femmes ?
    Vendredi 5000 musulmans fêtaient la fin du ramadan dans un stade mis à disposition par la mairie de Roubaix. Lire l’article sur le site de la Voix du Nord.
    A regarder la photo de plus près, et en connaissant les préceptes « religieux » de l’islam, on s’aperçoit qu’il n’y a bien évidemment pas une femme dans le public (d’où la justesse du titre de la VDN qui parle de 5000 musulmans, et pas de musulmane).
    Outre les questions qui viennent en premier à l’esprit (du type : tiens, 5000 personnes rassemblées un jour ouvrable ? Tiens, une manifestation religieuse dans un lieu public ?), on se demande très légitimement quel aura été le sort d’une femme essayant de rentrer dans le stade ce matin.
    Au temps pour tous ceux qui nous affirment encore, sans rire, que l’islam est soluble dans l’Europe !

  94. Front National : une analyse shakespearienne !

    Par Bernard Antony, Président de Chrétienté Solidarité et du Mouvement du Pays Libre – Directeur de la revue Reconquête.

    Je lis dans le toujours très intéressant et documenté Salon beige les informations sur la manière «disciplinaire» dont Le Pen fait taire les derniers partisans de Gollnisch.
    Je lis par ailleurs dans la presse du dimanche les procédés d’écrasement et de mépris par lesquels la continuité Le Pen traite le très fidèle, très loyal et très inconditionnel Bruno Gollnisch. Ce dernier ne réagit décidément jamais aux avanies qu’il subit de la part de son chef bien-aimé, avec un degré d’obéissance personnelle que l’on ne demande dans aucun ordre religieux catholique.
    Dans l’Église en effet, l’obéissance n’est due que dans la conformité de l’autorité à la finalité de la mission. C’est le contraire de l’esprit de secte où le disciple accepte tout d’un gourou.
    Le Salon Beige rapporte que Le Pen a annoncé que « l’animateur du site « les jeunes avec Gollnisch » sera déféré devant la commission de discipline du Front National et devra s’expliquer ». Le Salon Beige commet une petite erreur en ajoutant que ce sera par « une méthode qui a fait ses preuves par le passé avec des personnalités comme Bernard Antony, Jacques Bompard… »
    En effet, j’avais pour ma part démissionné du Bureau Politique du Front National pour marquer ma désapprobation devant sa croissante inutilité, espérant, sans grande illusion, en entraîner certains à un sursaut d’exigence d’un autre mode de fonctionnement.
    Mais je n’avais pas quitté le Front National et quelle n’avait pas été ma surprise de lire dans la presse la nouvelle que j’avais été rayé de la liste des adhérents pour « non-renouvellement de cotisation » (sic) alors que celle-ci était parfaitement en règle comme l’attestait ma carte dont l’échéance n’expirait que l’année suivante !
    Ce bas procédé d’élimination par M. Aliot que je baptisais alors « Loulou la Purge » ne s’encombrait même pas de quelque proposition de réunion de la très stalinienne commission de discipline.
    Mais je défiais alors Jean-Marie Le Pen d’accepter un débat avec moi devant le Bureau Politique ou devant le Comité Central dont je n’avais pas démissionné. Le Pen se déroba.
    Depuis lors, je n’ai pu que me féliciter d’être hors d’un parti politicien où les méthodes et les mœurs politiques à sa tête ne sont pas mieux qu’ailleurs. L’intérêt à les observer n’est pas tant politique que psychologique.
    Je suis certes en désaccord sur certains points fondamentaux avec Marine Le Pen et avec Bruno Gollnisch sur quelques autres de moindre importance. Mais je persiste à être fasciné par la constante de non-réactivité de ce dernier devant les humiliations distillées par Le Pen (ce que ne nécessite pas en politique la vertu chrétienne de la joue tendue) et devant l’élimination de ses amis exclus ou poussés au départ. Demeurera-t-il dans un double rôle de réceptacle de mépris et de faire-valoir pour Marine ? On est là devant un cas intéressant pour les grands amoureux comme moi du théâtre de Shakespeare.

    source : http://bernard-antony.blogspot.com/2010/09/front-national-une-analyse.html

  95. Et de 1984 à 1999 qu’ a donc fait d’ autre Bernard Antony ?
    Durant cette période a t-il critiqué une seule fois la direction du FN ?
    Il est quand même curieux qu’ aujourd’hui il incrimine B. Gollnish pour une certaine passivité envers JMLP que lui même a suivi aveuglément pendant toutes ces longues années.

    Je suis vraiment trés déçu de ses explications sur BG..
    Je m’ attendais à quelque chose de plus structuré.
    Ca manque d’ élégance.

  96. Bernard Antony, ah , ah, ah, ah , ah !
    Il fait partie de ceux qui regardent le doigt au lieu de regarder la lune .
    Pas étonnant les blagues de Franck Noël, posées le même jour sur certains sites qui apprécient beaucoup Bernard Antony en tant que …. comme aurait dit Lénine.

  97. LE CHANT DES OPPOSANTS.
    Adaptation du chant des partisans.
    Paroles originales: Joseph Kessel et Maurice Druon.
    Musique: Anna Marly.
    Ami, entends-tu la menace de l?Islam sur nos têtes ?
    Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on gangrène ?
    Ohé, dirigeants, ouvriers et paysans, c’est l’alarme.
    Demain, nos enfants connaîtront tous la burqa et le voile.
    Sortez de vos villes, accourez des banlieues, camarades !
    Voilà trop longtemps que nous vivons cette mascarade.
    Ministres, députés, sénateurs de tous les bords faites vite !
    Car les fous de dieu imposeront leur diktat intégriste.
    Assez de charia, de mosquées, de prières dans nos rues.
    Assez de ces femmes méprisées, lapidées, que l?on tue.
    Assez des barbares, face auxquels tu meurs ou bien tu résistes.
    Ni Bible ni Coran ni Torah, mais le triomphe humaniste.
    À nous de briser les barreaux des prisons, les barrières.
    Peuple souverain réagit pour contrer ta misère.
    Déjà des pays asservis subissent la peste verte.
    En restant passifs, nous courrons à coup sûr à notre perte.
    Ami, entends-tu la menace de l?Islam sur nos têtes ?
    Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on gangrène ?
    Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh…
    José COLLARD

  98. @Franck Noël,

    Vous confondez l’islam avec l’islamisation en tant que telle.
    Prenez, par exemple, par exemple parce qu’il en plein d’autres, Monsieur Farid Smahi. C’est un excellent membre du Front-National. Portant les valeurs de la France., et venant d’une famille fort méritante.
    Attention aux amalgames. 😉

  99. @ Jacques

    Ne me parlez pas de Farid SMAHI. C’est un exellent ami à moi. J’ai passé de nombreux congrés à ses cotés

  100. LE MAGAZINE DES SENIORS ( EXTRAITS )

    16 JANVIER 2011. TOURS.
    La Presse se marche
    dessus, les flashs crépitent, les caméras
    pointent toutes dans la même direction…
    Le nom de second Président du Front National
    va être dévoilé…
    Ce ne peut être que Bruno Gollnisch ou
    Marine Le Pen. Le choix n’est pas compliqué. Il
    faut choisir entre un successeur ou une héritière. Je
    laisserai le soin à l’avenir, la jeunesse, d’exposer
    les atouts de la candidature de Bruno Gollnisch
    dans les pages suivantes de ce magazine. La profession
    de foi des JAG (les « Jeunes avec Gollnisch
    ») se suffit à elle-même, je n’y reviendrai
    pas plus.
    Il nous reste donc le « cas » Marine Le Pen à
    étudier. Et plus on étudie ses méthodes, plus
    l’ombre de Nicolas Sarkozy grandit. Certains
    internautes la surnome d’ailleurs la « Sarko-Bis ».
    Comme Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen est
    omni-présente dans les médias. Allumez votre
    télévision et vous avez une chance sur trois de voir
    Marine Le Pen (ou alors vous tombez sur Attali,
    un autre humaniste). C’est leur candidate. Elle,
    seule, est invitée. Elle, seule, apparaît dans les sondages
    qui, bien, sûr, en font la troisième
    « homme » d’une présidentielle pourtant bien lointaine
    Avec le soutien permanent et omniprésent
    de son père – la vieillesse est bien un naufrage
    –, elle est la seule à s’exprimer au nom du Front
    National. « Elle passe bien », disent les marinolâtres.
    Elle repasse sans arrêt surtout, et son père faisait
    exploser les indices d’écoutes… les rares fois
    où il était invité. Il y a donc autre chose. C’est une
    créature des médias, qui soupçonnent chez elle un
    manque de culture propre à en faire un jouet au
    service de leurs intérêts.
    Comme Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen a la
    mémoire d’un poisson rouge. Le problème de se
    répandre dans la presse, c’est que cela laisse des
    traces. Pathétiques, quand on les relit 7 ans après.
    Je cite : « Alors, Bruno a vraiment envie d’être
    président du Front national? Etre président du
    Front après Le Pen, je ne le souhaite à personne.
    Moi, je ne demande qu’un truc, qu’on me confie la
    cellule présidentielle pour 2007. Et on portera Le
    Pen à l’Elysée ». Depuis, son père lui a confié
    la cellule présidentielle en 2007, ils ont réalisé le
    plus mauvais score du Front, et maintenant elle se
    souhaite à elle-même ce qu’elle ne souhaitait alors
    à personne…
    Comme Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen est
    en campagne électorale permanente. Quand bien
    même elle serait déjà aux commandes d’une structure
    comme le Front National. Sa conférence de
    presse du 2 septembre dernier laisse béat de tant de
    culot. Elle a estimé que le FN souffrait d’ «un certain
    nombre de faiblesses structurelles», qu’elle
    allait « professionnaliser la structure » et « la
    rendre plus performante ». Mais pourquoi
    ferait-elle demain, ce qu’elle n’a ni su ni voulu
    faire depuis qu’elle a les pleins pouvoirs depuis
    2006? Elle contrôle tout dans le parti, ce sont ses
    soutiens qui sont au Secrétariat Général, au FNJ,
    au Comité aux Manifestations, au Service de
    Presse… Marine Le Pen est vice-président à tout
    et Bruno Gollnisch vice-président au reste, selon
    la formule même des proches de Marine. Bruno
    Gollnisch n’a plus de services, plus de secrétaire,
    plus de chauffeur! Exactement comme Nicolas
    Sarkozy qui professe encore qu’il va résoudre le
    problème de l’insécurité alors qu’il détient tous les
    pouvoirs depuis 3 ans, et qu’il était en fonction au
    Ministère de l’Intérieur 5 ans auparavant…
    Marine Le Pen est comme Nicolas Sarkozy.
    Une illusion. Une créature des medias. Un fait du
    Prince. Un mensonge.
    Bateleurs d’estrade, lanceurs de promesses qui
    n’engagent que ceux qui y croient, en campagne
    permanente même s’ils détiennent tous les pouvoirs,
    abaissant les autres pour pouvoir s’élever
    eux-mêmes, ils se situent au même niveau de
    l’échiquier politique, lui à droite de l’UMP, elle à
    gauche du FN, mais toujours dans le Système.
    Preuve en est cette interview qu’elle a accordé à
    journal italien : « Berlusconi a créé en Italie un
    large consensus, en intégrant l’Alliance Nationale
    [le FN italien]. Opération intelligente. En
    France, le temps n’est pas encore venu, mais il
    est certain que ce serait la bonne méthode,
    notamment par une réforme du mode scrutin
    intégrant la proportionnelle »… Un véritable
    appel du pied à Sarkozy… mais caché aux militants
    du FN! Voilà pour la forme…
    Quant au fond, un exemple concret, en pleines
    manifs contre la réforme des retraites? Il faudra
    bien comprendre un jour que ce qui a tué la retraite
    par répartitions, c’est la démographie, puisque le
    déficit démographique français est pour beaucoup
    dans l’actuel ratio de 1,8 cotisant pour 1 pensionné.
    L’avortement a ainsi supprimé médicalement et
    démocratiquement 7 millions de travailleurs
    potentiels, de cotisants potentiels, depuis sa légalisation.
    Pourtant, comme le souligne Libération
    « Elle [Marine Le Pen] a ainsi obtenu que
    l’abrogation de la loi Veil, longtemps inscrite
    dans le programme du FN à la demande des
    groupes pro-vie proches des catholiques traditionalistes,
    en soit retirée ». Sans même se placer
    sur les plans moral ou spirituel, elle a commis une
    faute économique. A-t-elle cédé aux sirènes de la
    peoplelisation ? Est-elle déjà lasse de résister à la
    décadence ? Elle n’a pas, quoi qu’il en soit, cet
    esprit de résistance et cette force de conviction si
    nécessaires pour diriger le Front National, le Pays.
    Un digne successeur ou une héritière gâtée…
    Voilà le choix de Tours.

    Notes
    Comme celui, par exemple, du
    Nouvels Obs du 25 août dernier, qui
    reconnaît sans état d’âme que « la
    vice-présidente du FN a d’ailleurs
    fait des sondages son meilleur
    argument dans la campagne
    interne qui l’oppose à Bruno
    Gollnisch ». Quel aveu !
    Même ses soutiens le déplorent.
    Nicolas Bay, responsable du
    Comité de soutien de Marine Le
    Pen en Haute-Normandie, parlait
    « de vide doctrinal sidéral », et
    qu’elle n’avait pour seule qualité
    que « d’être la fille de son père »,
    lors d’une interview télévisée du
    28/02/2004, disponible sur le site
    de l’INA…
    On se demande même si, à part Bruno
    Gollnisch lui-même, il restera
    encore des partisans de ce dernier à
    épurer… Le jeune Rémy Hippy en
    sait quelque-chose, puisqu’il a été
    suspendu de ses fonctions de
    Chargé de Mission Régional au
    sein du FNJ Lorraine, de Membre
    du bureau National et Secrétaire
    Départemental du FNJ 54 juste au
    lendemain d’une conférence de
    presse affichant son soutien… à
    Bruno Gollnisch.

  101. « La France, pays des droits de l’homme et des libertés… Oui, bien sûr, mais à un certain moment, nous ne pouvons plus accueillir tous les malheureux de la planète ! Il faudrait peut-être commencer par « soigner » nos malheureux Français… Nos pauvres familles qui ne savent pas joindre les deux bouts, qui ne trouvent pas de logement… Il faut ouvrir les yeux et se rendre à la l’évidence ! C’est dommage pour eux, mais c’est quand même à la Roumanie de s’occuper de ses ressortissants, non ? »

  102. Elue à la tête du FN, Marine Le Pen ferait de Gollnisch son vice-président
    Dépêche de l’Agence France-Presse
    BOULOGNE-BILLANCOURT (Hauts-de-Seine) — Marine Le Pen a affirmé vendredi que si elle était élue à la tête du Front national elle ferait de son concurrent, Bruno Gollnisch, le « vice-président unique » du parti, car « il (en) est une part importante » et « une sensibilité importante ».
    « Notre devoir et notre responsabilité est que « le Front national soit « le plus performant possible » au lendemain du congrès de Tours (15-16 janvier 2011) où sera proclamé le successeur de Jean-Marie Le Pen, a expliqué sa fille devant la presse à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), avant une rencontre avec les adhérents pour sa campagne interne.
    « Ca veut dire que tout le monde travaillera ensemble, tout le monde a sa place au Front national », a-t-elle ajouté.
    « Evidemment, si les adhérents me font la confiance de me choisir pour les diriger, Bruno Gollnisch sera, avec moi, vice-président, unique d’ailleurs, du Front national, puisqu’il en est une part importante et une sensibilité importante », a poursuivi la vice-présidente du FN, à qui son père a déjà accordé sa préférence pour lui succéder.
    En marge du point-presse, Marine Le Pen a également expliqué qu' »il serait temps » que Bruno Gollnisch « clarifie ses intentions » vis-à-vis des « dissidents » du FN avec lesquels il a gardé des contacts.
    Elle a notamment cité Carl Lang, leader du Parti de la France, et Bernard Antony, qui incarnait le courant des catholiques traditionalistes avant de quitter le FN. « Avec moi, c’est clair, ils ne reviendront pas », a-t-elle affirmé.
    Plus médiatique que son rival, Marine Le Pen a également reçu le soutien de 68 secrétaires départementaux du FN, contre 30 pour Bruno Gollnisch, et de 85 des 118 conseillers régionaux que compte le parti.
    Elle a affirmé qu’elle avait « lu » la déclaration de candidature prononcée par Bruno Gollnisch jeudi et qu’à ses yeux, « rien » ne la différenciait de lui, car « le discours de Bruno Gollnisch est le programme du Front national ».
    « C’est donc un problème de positionnement. Aujourd’hui qui est le mieux placé pour être le candidat à la présidentielle et pour porter le plus haut les idées du Front national? Je pense qu’aujourd’hui c’est moi », a-t-elle encore affirmé, estimant que le futur président du FN sera aussi « le candidat » en 2012.

    CETTE DEPECHE PROUVE QUE TOUT EST DEJA FAIT, CAR POUR DIRE BRUNO VICE-PRESIDENT. IL FAUT D’ABORD QU’ELLE SOIT ELUE.

  103. Choisis ton camp ! camarade
    EN VRAC ET DANS LE DÉSORDRE

    La minute blonde… Propos rapportés par la Tribune de Genève lors du déplacement de Marine Le Pen en Haute-Savoie devant 350 militants venus l’écouter : « Si le FN veut gagner en 2012, il votera Marine Le Pen. Et s’il ne veut pas gagner, et bien, je ne veux pas le diriger ! »

    VOTEZ MARINE, PARCE QU’ELLE LE VEUT BIEN… ( Sans commentaires… )

    Alors que les aficionados de Marine Le Pen peuvent manifester leurs soutiens à leur championne sous les articles la concernant, son challenger, Bruno Gollnisch est lui privé de commentaires sur le principal site d’information du FN. Peur des dérapages entre partisans de Marine Le Pen et de Bruno Gollnisch sur le net ou simple parti pris pour la fille de Jean-Marie Le Pen ?

    Plus carré, le site Avenir Marine a quant à lui clos tous les commentaires. Il faut dire que sur ce site, le modérateur laissait s’exprimer aussi bien les “mariniens” que les “gollnischiens. Les messages échangés entre militants laissaient entrevoir que la compétition ne serait pas qu’une simple formalité et que Bruno Gollnisch a lui aussi des partisans déterminés.

    LE GRAND PARDON…
    En marge d’un déplacement à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), Marine Le Pen a une nouvelle fois demandé à  » Bruno Gollnisch  » de clarifier ses intentions » vis-à-vis des « dissidents » du FN avec lesquels il serait en contact. Citant notamment les cas de Carl Lang, président du Parti de la France, et Bernard Antony, figure du courant “catho-tradi“. « Avec moi, c’est clair, ils ne reviendront pas », a-t-elle affirmé.

    Un peu avant, elle avait expliqué aux militants que : “ tout le monde travaillera ensemble, tout le monde a sa place au Front national »…

    Qui croit encore la gentille « Marine » ?
    Est-ce comme cela que nous imiterons les SUEDOIS ?

  104.  » Avec moi, c’est clair, ils ne reviendront pas », a-t-elle affirmé. »

    Ben, devinez alors qui est de trop … !!!

    Lorsque l’on ne veut pas rassembler les patriotes et les nationalistes, alors c’est que l’on a rien à faire dans un, au, « Front », qui lui-même a pour sens de réunir de tous les courants politiques luttant contre l’euro-mondialisation. 😉

  105. EN VRAC ET DANS LE DÉSORDRE !
    par Pierre Picace

    Marine, c’est flou. Bruno Gollnisch interviewé par le journal Profession Politique, sur ses chances de remporter la compétition qui l’oppose à Marine Le Pen, estime que la “partie n’est pas du tout jouée” malgré le déficit médiatique qui entoure sa candidature. Le vice-président du Front national pense être suffisamment connu par les militants et notamment des jeunes pour compenser ce handicap. Il regrette que sa concurrente ait refusé le principe de débats contradictoires devant les adhérents, occasion pour lui de faire la preuve de ses talents d’orateur.

    Dans le même entretien, Bruno Gollnisch lève également un coin du voile sur ses intentions au cas où il deviendrait le patron du FN. La “stratégie de rassemblement” demeure l’un des axes principaux de son action même s’il avoue n’avoir pris à ce jour “aucun engagement”. Il annonce aussi avoir des “idées” pour faire “changer le parti en interne”, notamment en rééquilibrant le budget vers les fédérations. Quant à ce qui le différencie de sa concurrente, si, avec “diplomatie”, il reconnaît qu’ils ont “beaucoup d’idées en commun” il juge que “son discours est assez flou”. Une appréciation vécue comme une véritable agression par les partisans de la candidate à la succession.

    Echange flou contre clarification. Si à ce stade de la campagne, le discours de la vice-présidente demeure “flou” pour son challenger, le site semi-officiel de soutien à la candidature de Marine Le Pen, Avenir Marine, réclame de son côté à Bruno Gollnisch de “clarifier” ses intentions vis-à-vis des “ tocards congénitaux”, “des illuminés du microcosme national” qui de l’extérieur souhaiteraient le voir triompher de sa rivale. Du bout des lèvres, Avenir Marine reconnaît que “Bruno Gollnisch n’a probablement pas sollicité ces encombrants soutiens” ni “le pouvoir d’empêcher des sites sur lesquels il n’a aucun contrôle de publier ses déclarations”. “ Mais tout de même…” Et de poser la seule question qui semble hanter les partisans de Marine Le Pen : “s’il gagne, que compte-t-il faire des gens” qui ont quittés le FN… Et de poursuivre, “les militants sont en droit de recevoir des réponses claires à ces légitimes questions. Si vous ne les donniez pas, nous serions forcés de considérer que vous cautionnez les actes malveillants et hostiles de gens qui nous nuisent depuis des années.” Voilà au moins une chose de claire ! Tous ceux dans la Droite nationale qui ne sont pas ou plus militants du FN version Marine sont des “tocards”, des “illuminés ” et des ennemis. Ça risque de faire du monde…

  106. Il est vrai que Marine le Pen, à en croire les commentaires qui doivent désormais se chiffrer par centaines sur npi, a pour elle les soutiens qui lui conviennent au fond le mieux .
    Très « mariniste  » :
     » quelle chance,pour tous les français,d avoir quelqu’un qui se dévoue autant pour son pays,les autres pays européens peuvent nous envier,oui ils le peuvent,ils vont bientôt nous jalouser,seulement voila,MARINE,elle est a NOUS,on la garde,elle n est pas a vendre, c est notre Jeanne des temps modernes,elle est a nous,on est a elle,c est comme on pourrais dire, »l esprit d équipe »n en déplaise au autres pays de la communauté Européenne;après tout,trouvez la votre !et d emmerdez vous !nous avons notre histoire,notre culture,1789,révolution Française,les Français a la France  »

    « ,elle est a nous,on est a elle »
    Et puis le commentateur connait la date sacrée de la création de la France, non mais !!! et que les autres pays se d…ent pour ne pas avoir connu 1789 !

    Que pense Mme Borja de ce type de commentaires, qui eux sont autorisés, encouragés vivement .
    S’ils ne desservaient que mlp, bon, mais c’est tout le mouvement national qui est ridiculisé par le culte de la personnalité grotesque qui entoure cette dernière .

  107. Algérie: prison requise pour 2 chrétiens

    Le procureur du tribunal d’Aïn el Hammam, dans l’est de l’Algérie, a requis aujourd’hui trois ans de prison ferme contre deux chrétiens jugés pour n’avoir pas jeûné lors du ramadan.Les avocats de la défense ont plaidé la relaxe, insistant sur le fait qu’aucune loi n’interdit aux citoyens de rompre le jeûne pendant le mois de ramadan. « L’Algérie a ratifié des conventions internationales de liberté de culte.
    C’est une violation pure et simple de la Constitution », a notamment déclaré Me Mokrane Ait Larbi.Le jugement sera rendu le 5 octobre.
    « Je suis optimiste », a déclaré l’un des deux accusés, Hocine Hocini, à sa sortie du tribunal, ajoutant: « Je n’ai pas de regret, je suis chrétien et je l’assume ».Agé de 44 ans et père d’une fillette d’un mois, ce journalier a été interpellé par la police le 13 août avec un collègue, Salem Fellak, 34 ans, alors qu’ils venaient de finir de manger dans un lieu discret sur un chantier, selon leur version. Ils avaient été déférés immédiatement devant la justice. Inculpés d’atteinte à un précepte de l’islam, ils ont été laissés en liberté
    Source AFP 21/09/2010 via Le Figaro

    L’Algérie fait la chasse au Chrétiens, et en France, nous n’avons pas le droit de critiquer l’Islam. Mais que fait donc la HALDE, et toutes ces organisations dites :Droitdel’hommiste ????????

  108. @ Catherine 10 Septembre

    Ce message qui confirme (selon vos dires) que je ne connais rien à l’Islam

    Lille : “Nique la France coloniale” inscrit sur le monument aux morts

    Hier après-midi, à côté du cimetière de Lille-Sud, un tag insultant a été découvert sur la plaque commémorative d’un monument aux morts pour les soldats qui ont combattu lors de la guerre d’Algérie.
    Un faits divers qui coïncide avec la sortie, aujourd’hui, du film de Rachid Bouchareb, « Hors-la-loi ».
    La ville de Lille est décidée à porter plainte. Selon l’article 225-17 du code pénal, la profanation ou la violation d’un monument édifié à la mémoire des morts peut être punie d’un an d’emprisonnement et de
    15 000 € d’amende.

    Source : 20 Minutes

  109. Délire paranoïaque au Front Familial

    Alarmée par le fait qu’un certain nombre de nouveaux adhérents du FN ne soient pas des fans inconditionnels de son auguste personne et ne votent pas pour elle au Congrès de la succession (hélas jouée d’avance) en janvier 2011, Marine Le Pen a accusé, dans une dépêche AFP, Carl Lang d’inciter l’ensemble des adhérents du Parti de la France à réadhérer au FN pour voter en faveur de Bruno Gollnisch au Congrés.

    Carl Lang a totalement réfuté les déclarations de la fille de Jean-Marie Le Pen, voyant-là un « délire paranoïaque », « qui correspond assez clairement à sa psychologie lorsqu’elle est en situation d’inquiétude ou de difficulté ».

    Bien que les nouvelles adhésions soient déjà filtrées par un appareil à son service, cette sortie grotesque de la part de celle qui contrôle déjà de fait le FN démontre sa fébrilité ; alors même que la présidence du Front Familial lui est déjà acquise…

  110. Rivarol est paru

    Le journal Rivarol consacre 16 pages à l’appel de Bruno Gollnisch à la Basilique de Saint-Denis.

  111. VU SUR AVENIR MARINE

    FN : Gollnisch vise la présidence et ne répond pas à l’offre de Marine Le Pen
    ECKBOLSHEIM (Bas-Rhin) — Le candidat à la présidence du Front national Bruno Gollnisch, à qui sa concurrente Marine Le Pen a promis de le nommer « vice-président unique » si elle était élue, a affirmé mercredi viser la présidence, et ne pas vouloir organiser « les modalités d’un échec ».

    « Au sommet il ne peut y avoir qu’une seule personne. Je crois que, quelles que soient les qualités de Marine, j’en ai davantage qui me qualifient pour cette redoutable fonction », a déclaré lors d’une conférence de presse M. Gollnisch, en déplacement à Eckbolsheim (Bas-Rhin) pour y rencontrer des adhérents alsaciens.

    « Quand je me lance dans une bataille, je n’organise pas les modalités d’un échec. Le problème n’est pas là, je ne suis pas à la recherche d’une distinction, de voir mes mérites reconnus ou d’une faveur », a-t-il ajouté.

    Face à la main tendue vendredi par la fille de Jean-Marie Le Pen, M. Gollnisch s’est gardé de toute attaque frontale. « Je n’ai pas besoin de dénigrer ma concurrente Marine Le Pen, avec laquelle j’entretiens des relations parfaitement correctes, et même cordiales », a-t-il dit.

    Le vice-président du FN a récusé le statut d’outsider, comme il l’avait fait à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) lors du lancement de sa campagne il y a une semaine. « Cette élection n’est pas jouée du tout. Je crois avoir des chances assez sérieuses », a-t-il soutenu.

    « Je crois être apte à rassembler plus que Marine elle-même », a précisé le candidat.

    M. Gollnisch, que Marine Le Pen avait appelé à clarifier ses intention vis-à-vis des dissidents du FN, a affirmé ne pas avoir de « leçon à recevoir dans ce domaine ».

    Selon lui, Jean-Marie Le Pen en se rapprochant de Bruno Mégret, et Marine Le Pen en ayant dans son entourage d’anciens mégrétistes, ont « donné l’exemple » de ce « pardon des offenses », qui est « moralement louable et politiquement utile ».

    Marine Le Pen, 42 ans, et Bruno Gollnisch, 60 ans, feront campagne jusqu’à la mi-décembre. Les adhérents voteront ensuite par correspondance avant le congrès de Tours (15-16 janvier 2011) où sera proclamé le nom du successeur de Jean-Marie Le Pen.

  112. @Franck Noël dit :

    « VU SUR AVENIR MARINE
    FN : Gollnisch vise la présidence et ne répond pas à l’offre de Marine Le Pen »

    Ben, je crois surtout que Marine essaye de tromper ses électeurs, et les Frontistes… En cela en croyant que tout est d’ores et déjà gagné pour elle. Ce n’est pas la première fois que Marine se lance dans de telles fabulations, sinon je ne vois pas pourquoi Gollnisch continuerait à se « battre ».

    [modéré]Elle devrait plutôt s’occuper de sa propre campagne où elle semble changer pas mal de points de vue à tous moments. En bref, c’est comme quelqu’une qui semble pas mal « pédaler dans la choucroute ».

    Car, il ne lui suffit pas d’avoir des cadres pour être l’ « élue », ni même de révéler ses soutiens… ce que je trouve d’ailleurs assez prétentieux de sa part…, ce sera avant tout aux adhérents de choisir leur futur président.

    C’est plus précisément lorsque celui-ci ou celle-ci aura été choisi-e qu’ elle pourra effectivement -en cas où Bruno Gollnisch ne viendrait pas, par malheur, à l’être- trouver le moment de faire sa proposition. Pas avant !!!

    A moins bien sûr qu’elle croit que Bruno va se jeter sur sa proposition, après tout les rêves sont parfois trompeurs.

    Tout le reste n’est que du pipeau. 😉

  113. L’appel de Saint-Denis de Bruno Gollnisch

    Le 16 septembre Bruno Gollnisch a choisi de déclarer officiellement sa candidature à la présidence du Front national devant la basilique Saint-Denis. Un choix très symbolique puisque reposent au cœur de cet édifice tant de rois qui ont fait la France. Mais cette ville du 9-3 où s’illustra avant-guerre un certain Jacques Doriot est emblématique de la décadence actuelle de notre pays car elle est minée à la fois par une détestable gestion communiste, par une immigration et un taux de violence tout à fait insupportables. En 2002 la nécropole des rois de France fut même profanée par l’occupation d’immigrés clandestins, essentiellement mahométans, alors soutenus par le recteur conciliaire de la basilique — tout un symbole là encore.

    Une contre-manifestation ayant été organisée à l’appel du NPA de Besancenot, avec l’appui de la mairie communiste de la ville, et ayant réuni quelques dizaines d’excités, Bruno Gollnisch n’a pu tenir le discours qu’il souhaitait faire devant la basilique et qui fut proclamé dans un hôtel à quelques centaines de mètres. Il a cependant tenu à dénoncer sur le parvis de l’édifice les méthodes liberticides et totalitaires de l’extrême gauche.

    Dans son appel de Saint-Denis puis de manière encore plus explicite dans ses réponses aux journalistes, Bruno Gollnisch a rappelé quelques-unes de ses convictions fondamentales. Contrairement à Marine Le Pen qui est favorable au maintien de la législation actuelle sur l’avortement et le Pacs, Bruno Gollnisch s’est clairement prononcé pour l’abrogation de la loi Veil et la mise en place d’une audacieuse politique pour les familles françaises, en s’engageant notamment à ce que les foyers, même les plus modestes, puissent devenir propriétaires. De même, à la différence de la benjamine du président du Front national qui s’est toujours gardée (et pour cause!) d’aborder ces questions politiquement incorrectes, Gollnisch s’est également engagé à abroger toutes les lois liberticides, Pleven, Gayssot, Lellouche, Perben ainsi qu’à dissoudre la Halde. Il s’est aussi prononcé très clairement pour l’inversion des flux migratoires, se distinguant là aussi de Marine Le Pen. A la différence de sa concurrente qui n’entend pas “regrouper l’extrême droite comme dans les années 1970” ainsi qu’elle le confiait fin juillet dans Le Nouvel Observateur qui lui consacrait un long article très complaisant et fort élogieux, Gollnisch entend mettre en œuvre la plus large union des nationaux, sans exclusive, tant au niveau national qu’européen, et même au-delà, en pratiquant le pardon mutuel des offenses. Président de l’Alliance européenne des Mouvements nationaux (AEMN), il entretient en effet les meilleurs rapports avec les nationalistes hongrois, bulgares, flamands, autrichiens, italiens, etc. (sans même parler de ses liens avec les mouvements patriotiques japonais) et compte s’inspirer sur le plan intérieur de l’union patriotique qu’avait mise en place Jean-Marie Le Pen lors de la campagne présidentielle de 2007 et qui avait été délibérément sabordée par Marine Le Pen et Louis Aliot qui, à l’époque, craignaient un retour dans le jeu politique de Bruno Mégret et du MNR.

    S’agissant du Front national en lui-même, Gollnisch souhaite le dynamiser et le rendre plus attractif en améliorant la concertation, en établissant une nouvelle répartition des moyens entre le siège national et les fédérations en faveur de celles-ci, en procédant à un audit approfondi des fédérations départementales avant la nomination de nouveaux secrétaires fédéraux, en favorisant la reparution la plus rapide possible d’un journal officiel du FN sur le modèle de feu Français d’Abord, en supprimant les parrainages nécessaires pour l’élection à la présidence du FN, en rétablissant la fête annuelle des BBR ouverte à toutes les composantes de la droite nationale et radicale, en relançant les cercles nationaux s’occupant d’action sociale, culturelle, familiale, éducative, caritative, etc., en créant une école des cadres assurant aux militants une solide formation doctrinale nationaliste alors que Marine Le Pen ne croit qu’au plan media et est une bulle médiatique gonflée à l’hélium.

    Un journaliste de la grande presse faisant valoir à Gollnisch que sa concurrente était soutenue par les deux-tiers des secrétaires départementaux (68 contre 30) et les trois quarts des conseillers régionaux (85 contre 33), l’universitaire lyonnais a répliqué que cela ne faisait jamais que 2% de l’ensemble des adhérents du FN puisque le vote se fera, comme au congrès de Bordeaux en 2007, sur le principe un homme, une voix. De plus, Marine Le Pen tenant depuis plusieurs années l’exécutif du mouvement, il est assez logique qu’une grande partie de l’appareil la soutienne. Mais cela n’implique pas nécessairement que les simples adhérents à jour de cotisation feront de même. Enfin, Gollnisch bénéficie de soutiens non négligeables à l’intérieur du mouvement: il a non seulement obtenu la signature de trente secrétaires départementaux mais il a également le soutien de personnalités historiques du mouvement comme le très populaire patron du CNC Roger Holeindre, l’ex-trésorier national Jean-Pierre Reveau, le centralien Thibaut de La Tocnaye et l’appui public de plusieurs secrétaires régionaux, comme Jacques Colombier en Aquitaine, Bruno Subtil en Champagne-Ardennes (les deux hommes étant les directeurs de campagne de Bruno Gollnisch) et Brigitte Neveux dans les Pays-de-la-Loire.

    Par ailleurs, il a fait valoir que ses résultats électoraux étaient très honorables. Alors que les sondages quelques jours avant le scrutin ne lui accordaient que 8%, il a obtenu près de 15% en Rhône-Alpes, région aujourd’hui pourtant bien moins favorable électoralement que le Nord-Pas-de-Calais et la PACA et alors même qu’il est cent fois moins invité par les grands media audiovisuels que Marine Le Pen.

    Enfin, Gollnisch, qui a commencé un véritable marathon puisqu’il visitera d’ici la mi-décembre les cent fédérations départementales, d’où un emploi de temps surchargé, a malicieusement distribué aux journalistes le texte de la fable de La Fontaine Le Lièvre et la tortue. Avec un espoir: que la tortue Bruno coiffe sur le poteau le lièvre Marine. Un certain 16 janvier 2011. Si en effet les adhérents du Front national élisaient Bruno Gollnisch à la présidence du FN, contre les pronostics, contre les augures, ce serait un magnifique signe d’indépendance et de maturité politique. Face aux media du Système, face au fatalisme, à la pensée unique et au clan familial.

    Jérôme BOURBON.

  114. @Franck Noël
    Je ne pense pas que l’élection soit jouée d’avance, surtout avec la campagne de Marine le Pen qui se transforme en pantalonnade.
    En alertant l’AFP comme elle l’a fait, elle s’est auto- disqualifiée ; que les adhérents qui seraient tentés de voter pour elle par attachement pour son père, car je ne vois pas d’autre raison plausible de voter pour elle, pensent à l’avenir du FN avant de voter.

    ps : je n’ai pas dit que vous ne connaissiez rien à l’islam; je pose simplement la question de savoir qui veut la substitution de population, car elle est voulue, c’est évident.

  115. 25/09/2010 – 18h30
    PARIS (NOVOPress) : Invité vendredi du Libre Journal de l’identité présenté par Bruno Larebière sur Radio Courtoisie, Bruno Gollnisch a, pour la première fois, entrouvert la porte à un « ticket » : s’il était élu à la présidence du Front national, a-t-il confié, cela ne ferait pas forcément de lui le candidat du FN à la présidentielle de 2012. Contrairement à Marine Le Pen, qui estime que la désignation du successeur de Jean-Marie Le Pen à la présidence du FN est aussi, et d’abord, la désignation du candidat frontiste à la présidentielle de 2012, son rival a tenu distinguer clairement les deux questions.

    De quoi le relancer dans la course, s’il venait à confirmer clairement cette distinction, dans la mesure où l’éventualité d’une répartition des rôles entre les deux postulants à la succession de Jean-Marie Le Pen pourrait présenter l’avantage pour les adhérents du FN (ce sont eux qui voteront) de garantir l’unité du mouvement. Autre avantage probable aux yeux de beaucoup de frontistes : celui d’attribuer à chacun les rôles dans lesquels ils les estiment les meilleurs. A Bruno Gollnisch, en tant que président du FN, celui de « gardien du temple » garantissant le respect des « fondamentaux » du parti ; et à Marine Le Pen, comme candidate à la présidence de la République, celui de porte-parole et « combattante médiatique » de la « cause nationale ». Interrogé sur la popularité de Marine Le Pen, bien supérieure à la sienne, Bruno Gollnisch a toutefois répondu : « Elle ferait peut-être une meilleure candidate. Ferait-elle un meilleur président ? »

    Autre révélation faite par Bruno Gollnisch durant cette émission qui fut par moments un peu « virile » : s’il est élu président du Front national, il conservera son mandat de député au Parlement européen mais abandonnera celui de conseiller régional en Rhône-Alpes, afin de disposer de tout le temps nécessaire à l’exercice de sa fonction. Une pierre dans le jardin de Marine Le Pen qui cumule actuellement trois mandats : ceux de conseiller municipal d’Hénin-Beaumont, de conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais et de député au Parlement européen.

    Bruno Gollnisch, qui a aussi estimé totalement hors de propos la proposition que lui a faite Marine Le Pen d’occuper à ses côtés, si elle l’emportait, une vice-présidence unique du Front national, à la fois parce que ce n’est pas le moment de parler de ça et parce qu’il ne voit pas pourquoi il n’y aurait plus qu’un seul vice-président, a enfin confié qu’il aller publier un livre dans le cadre de cette campagne interne au FN.

  116. La France colonisée à petits et grands pas !

    Dans la rubrique « les collabos de la colonisation » de notre pays, on pourra citer la scandaleuse initiative de l’ Education « Nationale » pour la promotion de l’ enseignement de l’ arabe et de la culture algérienne dans certains établissements scolaires et ce dès le plus jeune âge comme l’ atteste le document émis à destination des parents d’ élèves de l’ Ecole Elémentaire Gérard Philippe de Grigny dans l’ Essone.
    On appréciera que le formulaire – rédigé en français et en arabe – précise que cet enseignement ( dispensé par des enseignants algériens ) sera  » valorisant pour les origines  » des familles dont on ne doute pas qu’ elles sont d’ ores et déjà très largement représentées sinon majoritaires en nombre dans l’ établissement de référence et qu’ elles sont évidemment musulmanes. Par ailleurs, cet enseignement fait  » partie du travail de la classe « , ce qui laisse entendre que – s’ il reste facultatif – il est fortement conseillé en attendant sans doute d’ être obligatoire.
    On nous martèle que l’ Educ’Nat’ est un creuset pour l’ assimilation des populations immigrées, on constate qu’ elle est devenue un tremplin pour la colonisation de la France par une population allogène de civilisation et de religion aux antipodes de la nôtre. Cela doit vite cesser et cessera, pourvu que l’ on s’ en donne la peine !

    source : document.jpg

  117. La Droite populaire reprend la mission du MPF
    Le Monde nous informe que Christian Estrosi, Lionnel Luca ou Eric Ciotti, Thierry Mariani sont les pièces maitresses de l’UMP chargés de siphonner l’électorat lepéniste. Avec 35 autres députés, Thierry Mariani a créé La Droite populaire.

    « Ce collectif entend occuper le créneau laissé par le MPF, entre la droite et l’extrême droite. »

    Il y a un problème de stratégie : le MPF n’a jamais pu décoller, coincé entre l’UMP et le FN. La stratégie du « siphonnage » s’est révélée payante en 2007, sans recourir à un « collectif ». Il serait plus judicieux de chercher l’union de toutes les droites, donc avec le FN, en re-droitisant l’UMP sur les idées fondamentales. La Droite populaire veut notamment :

    « Le collectif de la droite populaire croit en la famille, pilier qui garantit la solidité de notre cohésion sociale. Au sein des familles, l’éducation, les repères et la solidarité entre les générations doivent être promus et encouragés ».

    Pour que l’UMP défende véritablement la famille, il lui faudrait revenir sur le Pacs et se désolidariser de GayLib.

  118. « Il y a un problème de stratégie : le MPF n’a jamais pu décoller »

    Faudrait-il encore qu’il le veuille !!!
    Le MPF, pour y être allé, je dire que c’ est un miroir aux alouettes sans trop de volonté de se battre politiquement hormis en Vendée. Si je devais changer de mouvement, en ce qui me concerne, je choisirais plutôt le MNR.
    Dommage cette notion de « R ». J’aurais préféré un « F », comme France ou français. 😉
    Mais si le FN choisi Marine comme présidente, je ne poserais plus autant de questions !

  119. Christian VANNESTE ( UMP) déclare dans Minute « pas d’ennemi à droite » ???

    Mais c’est lui en 1989 avec le RPR de l’époque qui a installé les Socialistes en Mairie de Tourcoing ( Nord ) en refusant l’alliance avec le FN. Il a récidivé en 1995 en 2001 et en 2008

  120. @Franck Noël

    Analysez la raison précise pour lesquelles le Front-National est constamment rejeté !

    Vos y trouverez, alors, deux idéologies « complémentaires » l’une à l’autre et sachant très bien s’amuser de la France et des Français, au nom de leurs propres valeurs.
    L’une d’entre elle est la Franc-maçonnerie du Grand-Orient de France et l’autre est composée de force politiques identiques à ce que sont devenus les Etats-Unis, grand défenseur du sionisme.

    La politique, la vraie, n’est pas celle visible par la très grande majorité des citoyens, mais celle qui leur est cachée.

    Voilà, en autre, encore une raison pour laquelle on doit absolument soutenir Bruno Gollnisch et soutenir également le rassemblement de toutes les composantes du patriotisme et du nationalisme qui peuvent, elles-mêmes, se rassembler autour de la personne de Bruno Gollnisch.

  121. @ Frank Noel
    « Il serait plus judicieux de chercher l’union de toutes les droites, donc avec le FN, en re-droitisant l’UMP sur les idées fondamentales. »

    L’UMP, espérons-le, fin naturelle du gaullisme, a toujours été et restera toujours un parti antinationaliste , plus proche du PCF, surtout en matière économique, que de la droite nationale .
    De Gaulle disait : en France , il n’y a que les communistes et nous ; oui, bien sûr , c’est ce qu’il a voulu, et nous en payons un prix très lourd : un peuple qui a subi un lavage de cerveau , incapable d’autre chose que de subir .

  122. L’emission de Laurent Delahousse hier soir « un jour un destin » sur France 2 ( Destin de JMLP ) a confirmé que tout était déjà réglé. Ce que confirme l’article de Le Point.fr Mais courage Bruno, beaucoup de personnes te suivent .

  123. Jacques
    Et la calligraphie !

    Franck Noel
    Si tout est déjà réglé , cela veut dire obligatoirement que l’élection ne va pas être sincère ; c’est grave !

  124. @ anonyme

    Hé! oui c’est grave . Un exemple :
    Habituellement lors d’élections, même partielles, il y a la photo du candidat et du suppléant, mais déjà dans le Nord Pas de Calais, il y a la photo du candidat et de Marine .

    @jesuismisogyne

    Hélas, j ‘ ai pris cette émission en cours de route, mais peut étre pouvez vous la trouver sur France2.fr ?

  125. @ Franck Noël qui dit que Marine est sur l’affiche avec le candidat, je précise, tout dépend le candidat car tous ne sont pas logés à la même enseigne, l’âge,le C.V et le portefeuille.

  126. Vanneste : une alliance avec le FN sera possible avec beaucoup de « si »

    Christian Vanneste est interrogé dans Marianne :

    Dans votre interview au journal Minute, vous déclarez «La solution qui marche c’est : pas d’ennemis à droite», vous envisagez donc une alliance avec l’extrême-droite?
    Non, je précise immédiatement qu’il y a deux conditions : que l’extrême droite ne tienne plus de propos outranciers et qu’elle n’ait plus de comportement inacceptable. […]

    Quand vous parlez de propos outranciers, vous pensez à quoi exactement ?
    Les dérapages à jet continu auxquels on a eu droit. Les fours crématoires et autres bêtises de ce genre…

    Mais ça c’était Jean-marie Le Pen…
    Bien sûr mais sa fille est extrêmement agressive aussi. Cela dit on peut très bien imaginer que les gens évoluent, à partir du moment où ils deviennent raisonnables dans leurs propos et dans leur comportement, ils représentent la droite de la droite, comme cela existe dans tous les pays du monde sans que cela ne pose de problème aux droits de l’Homme ou aux grandes valeurs essentielles de la République. […]

    Si Marine Le Pen prenait la tête du parti, une alliance serait-elle davantage envisageable?
    Ce n’est pas une question de personne. Pour l’instant, je suis dans l’expectative. L’idéal pour la droite c’est de ne pas avoir d’ennemis à droite, comme la gauche – sans qu’on ne lui en fasse d’ailleurs jamais la remarque- ne souhaite pas avoir d’ennemis à gauche, la logique de Martine Aubry est de ne pas avoir d’ennemis à gauche. […] Je pense que dans l’évolution des choses on assiste à une sorte de modération de la partie la plus à droite de la droite. Si elle devient fréquentable, je n’exclue pas la possibilité d’une alliance. Mais c’est avec des si, mon texte est très précis, je dis bien qu’il faut qu’ils changent d’abord.

    Qu’est-ce qui pourrait concrètement vous faire changer d’avis?
    A partir du moment où on aura l’impression qu’une rupture a eu lieu. Par exemple, Almirante avait installé des portraits de Mussolini partout, qu’a fait Gianfranco Fini ? Il les a descendus, c’est un beau symbole. Je voudrais qu’on rompe avec certaines pratiques, certaines fréquentations douteuses. S’ils respectent la République, les droits de l’Homme, les valeurs essentielles, pourquoi pas, mais c’est loin d’être le cas.[on aimerait savoir précisément de quoi il parle, NDMJ]

    Une alliance pour 2012?
    Non, ce serait beaucoup trop prématuré, c’est un changement à long terme. Mais ce n’est pas de moi dont dépend le changement des attitudes. Mon hypothèse est complètement abstraite par les temps qui courent. »
    Celui qui a compris ce que signifiait « pas d’ennemis à droite » pour Christian Vanneste pourra l’expliquer en commentaire.

    Source Le Salon Beige

    Connaissant Vanneste, cela me fait rire.Sur le Nord les jeunes de l’UMP veulent lui piquer sa place. Alors, il prépare sûrement son avenir.

  127. Le discours de Vanneste est LAMENTABLE.
    « que l’extrême droite ne tienne plus de propos outranciers et qu’elle n’ait plus de comportement inacceptable. […] »
    La dite extrême-droite n’a fait que réagir, par la parole uniquement en plus, aux comportements staliniens dont elle a été et est toujours victime de la clique gaullo-communiste.
    Que la fausse droite se soit toujours alliée avec le parti des 150 millions de morts , qu’elle ait volontairement oeuvré pour la substitution de population et ait ainsi abîmé notre pays doit être acceptable pour Vanneste .

    « Une alliance pour 2012?
    Non, ce serait beaucoup trop prématuré, c’est un changement à long terme. Mais ce n’est pas de moi dont dépend le changement des attitudes. Mon hypothèse est complètement abstraite par les temps qui courent. » »
    Pour Vanneste, il n’y a pas péril en la demeure , on peut attendre jusqu’aux calendes grecques !
    Notre pays s’enfonce un peu plus chaque jour dans l’abîme à cause des amis « respectables » des amis de Vanneste et celui-ci fait la fine bouche.

    « S’ils respectent la République, les droits de l’Homme, les valeurs essentielles, »
    Ca veut dire quoi ? Surtout que la dite extrême droite, qui dans nombre de pays ne serait considérée que comme une droite modérée , ne possède aucun levier de commande en France.

    « Par exemple, Almirante avait installé des portraits de Mussolini partout, qu’a fait Gianfranco Fini ? Il les a descendus, c’est un beau symbole. »
    On connait la chanson : les tortionnaires communistes sont « respectables « pour Vanneste et ses amis, alors que Mussolini est le pire tyran .
    Il ose dire cela , alors que Xavier Bertrand vient d’inaugurer une place Lénine et que Frêche a commandé aux frais des contribuables des statues de Lénine, Mao, Staline (Staline sera « réhabilité » d’après Frêche).

    Le DERAPAGE , c’est la HAUTE TRAHISON, C’EST CA LE COMPORTEMENT INACCEPTABLE depuis des lustres des amis de Vanneste.

  128. Mensonges de Marine

    Rectifications de Marie-Claude JOLY, membre du Parti de la France,suite aux allégations mensongères de Marine Le Pen

    Mise en cause par un site de désinformation au service de Marine Le Pen, je tiens à apporter quelques rectifications à ce qui a pu être dit et écrit par des personnes mal intentionnées.

    J’ai effectivement, dans une démarche personnelle, souhaité réadhérer au Front National, comme je l’ai précisé à M. Gaillard qui m’a contactée par téléphone, afin de pouvoir voter lors du Congrès de janvier 2011. Mais, en aucun cas, je n’ai dit que c’était à la demande de Carl Lang. Il s’agit d’un mensonge éhonté.

    La proportion qu’a pris cette histoire est tout simplement grotesque et démontre la fébrilité de Marine Le Pen et de son entourage. Tout ceci ne fait que confirmer que la succession pour la présidence du FN est truquée et que l’appareil de ce parti est désormais au service exclusif de la fille de Jean-Marie Le Pen.

    Marie-Claude JOLY
    Membre du Parti de la France

  129. VU DANS MINUTE

    UN DOCUMENT EXPLOSIF :
    CES MARINISTES
    QUI VEULENT TOUS
    LES POUVOIRS

    Dans la bataille pour la présidence du FN, depuis la fin de la semaine dernière, Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen ont sorti les flingues. Pour tirer à vue sur Bruno Gollnisch, accusé de vouloir réintégrer au FN des « traîtres » et des « félons ». Et voilà qu’une nouvelle affaire surgit, qui est liée. Celle de la structure du Front national si Marine Le Pen l’emportait. Notre document indique que la tendance est grande, chez certains marinistes, de verrouiller l’appareil. Avec des hommes qui sont, pour beaucoup, d’anciens mégrétistes ?

  130. DES “GOLLNISCHIENS” DEVANT LA COMMISSION DE DISCIPLINE DU FN

    Yvan Benedetti, directeur de la revue Droite Ligne et proche de Bruno Gollnisch doit comparaître devant la commission de discipline du Front national. Celui-ci doit s’expliquer de sa “proximité” avec le mouvement de Pierre Sidos,L’Œuvre Française.

    Convoqué lui aussi, l’ancien secrétaire départemental de l’Allier, Louis de Condé récemment débarqué de son poste et remplacé à tête de la fédération par un partisan de Marine Le Pen, Gilles Channet.

    Dans la même charrette doivent également comparaître une partie de l’équipe du site, Les jeunes avec Gollnisch ainsi que d’anciens responsables de la branche jeune du FN. Au mois d’août dernier, ceux-ci avaient dénoncé “les purges” menées contre des responsables FNJ soupçonnés d’être “gollnischiens”, par le responsable national du Front national de la jeunesse David Rachline.

    « Louis de Condé, anti gaulliste notoire, débarqué après des dizaines d’années de , persécuté comme un mal-propre, mais que cherche Marine LE PEN ?

    CONFORTER sa succession à tête de la PME FAMILIALE !!!!!

    Celles et ceux qui sont encore au FN doivent choisir Bruno GOLLNISCH pour succéder à Jen-Marie LE PEN, c’est clairement le seul choix. »

  131. JMLP [modéré] .
    BG comparé, à un champion olympique de natation , alors que sa progéniture est comparée à un pilote de formule 1 .
    Et il ajoute que l’on n’a pas besoin d’un champion olympique de natation .
    Cette déclaration lamentable a été entendue par des milliers de téléspectateurs sur BFM TV .
    Alors , Monsieur le Modérateur, vous pouvez me censurer, mais il est évident que le scrutin en janvier 2011 a de grandes chances de n’être pas sincère .
    Et la fille le Pen qui jubile en voyant le reportage sur son père au moment où il ose faire une telle déclaration .

  132. Les Le Pen doivent compter sur la nature impressionnable pour être gentils d’une certaine frange des militants, probablement des nouveaux associée à une inculture relative pour distancer définitivement Bruno Gollnisch. Il n’est pas certain que cela fonctionne car les soutiens d’historiques ou de cadres pèseront d »un certain poids en faveur de Bruno Gollnisch.

    Je crois que ce qui sera déterminant c’est la prise de conscience de l’enjeu véritable de la part des militants dont je rappelle qu’il ne s’agit pas de la prochaine présidentielle, mais bien de l’existence d’un pôle de résistance incorruptible par l’époque, travaillant à changer les mentalités et qui sera prêt le jour où les grands paradigmes à la fois structurants et incapacitants de la société contemporaine s’écrouleront sous le poids des faits et de la réalité.

    Je suis convaincu que Gollnisch devrait le rappeler de façon élégante mais ferme non seulement aux militants, mais encore aux sympathisants et aux Français en général chaque fois qu’il sent que c’est approprié car c’est là où sa culture, son coeur, son sens de la longue durée historique, son enracinement supérieurs peuvent faire la décision. Cela équivaudrait à dire qu’il ne boxe pas dans la même catégorie que sa concurrente à rebours de ce qu’avance JMLP. Après tout, il doit subir des attaques peu honorables, il ne peut pas se contenter d’une courtoisie rigoureuse jusqu’à la fin de la campagne.

  133. « Et la fille le Pen qui jubile en voyant le reportage sur son père au moment où il ose faire une telle déclaration . »

    Qu’elle ne jubile pas trop… Car je crois, en effet, qu’elle-même et son père pourraient, à l’avenir, laisser bien des déceptions.

    Il va de soit que les le Pen ne sont pas des politiciens. Même JMLP lui-même n’était « le grand le Pen » que lorsqu’il savait qu’il fallait réunir les idéologies patriotiques contre l’euro-mondialisme… jusqu’à son appel des Patriotes. Aujourd’hui ce n’est plus le cas. Je me demande même quel sort JMLP laissera à l’histoire de notre nation, et à notre idéal politique. En tous cas, « il » est très loin de la grande ligne politique du colonel François de La Rocque, dont il s’est toujours prétendu être le digne successeur idéologique.

  134.  » il ne peut pas se contenter d’une courtoisie rigoureuse jusqu’à la fin de la campagne. »
    Tout à fait d’accord, d’autant que la concurrente et ses soutiens, de par leurs prises de position, ne peuvent plus être considérés comme des membres du Front National.

    On dit que l’on reconnait l’arbre à ses fruits .
    [modéré)

  135. Christian Vanneste, député UMP du Nord connu pour ses positions réactionnaires vient de susciter la polémique en s’exprimant en faveur d’une « droite large » regroupant le centre, l’UMP et le FN. A condition, précisait-il prudemment « que le FN change et renonce à certaines positions ». Las, cela ne suffisait pas. Les caniches dressés de l’UMP se sont derechef mis à japper d’indignation, avant même que les lobbys n’aient pris la peine de se mettre à couiner. La Sénégalaise Rama Yade annonce qu’une procédure d’exclusion est en cours, la direction nationale de l’UMP affirme que ces déclarations « ont choqué tout à fait légitimement », Jean-François Copé exprime son « désaccord total » et Yves Jego évoque « un débat nauséabond ». Mais 32% des sympathisants de l’UMP et 62% des électeurs du FN approuvent Christian Vanneste.

    L’aspect positif de cette affaire est qu’elle confirme aux naïfs l’impossibilité d’une entente entre le camp de la résistance et celui de la collaboration. Rama Yade, Copé et Jego ont raison de le souligner. Il n’y a en effet rien de commun entre les combattants du camp national et identitaire et les collabos craintifs et soumis aux lobbys antinationaux qui peuplent les allées du pouvoir. Il serait tout à fait catastrophique pour nos peuples que des dirigeants de la Résistance se laissent entraîner, comme le fit honteusement Fini en Italie, sur la voie de la collaboration et de la trahison.

    Dès lors, la mise au point de nos adversaires est tout à fait salutaire. Mais que 62% des électeurs du FN soient prêts à une telle alliance est consternant et démontre la grande faiblesse de la formation idéologique de notre camp.

    Que dire de la « droite » ? Nous n’appartenons pas à la même famille qu’eux, nous ne parlons pas comme eux, nous ne rêvons pas comme eux, nous ne respirons pas comme eux, nous ne pensons pas comme eux et nous ne rions pas comme eux. Nous ne vivons pas comme eux, et nous ne mourrons pas comme eux.

    Bref, nous ne sommes pas de la même « droite » qu’eux…

    Source NDP

  136. @Franck Noël

    Une chose est certaine, comme l’a justement souligné Bruno Gollnisch à une certaine époque: « A Lyon (qui est tout de même loin d’être une ville de 27’000 habitants comme Hénin-Beaumont, par exemple) Bruno Gollnisch a su garder ses collègues auprès de lui, n’affaiblissant jamais les scores obtenus là où il avait la responsabilité de conduire le Front-National ».

    Pourquoi est-ce que je dis cela ?

    Simplement parce que, malgré ce qui dit ailleurs, Bruno Gollnisch saura quoi faire lorsque les évènements interviendront. Pour ma part, je lui fait entièrement confiance pour prendre les (très) bonnes décisions au moment venu…

    Ne perdons pas notre temps à discuter de choses qui ne sont pas, à l’heure actuelles, encore discutables. 😉

  137. C. Vanneste : « Je n’ai jamais évoqué d’alliance avec le Front national »
    Christian Vanneste a déclenché la polémique, même à l’UMP.

    Il a déclenché la polémique, même à l’UMP. Aujourd’hui, le député se défend d’avoir parlé du FN mais d’un grand parti de droite. Retour sur ses premières déclarations.
    Christian Vanneste, qui doit ce mois-ci être entendu par le bureau politique de l’UMP, affirme dans un communiqué de presse n’avoir jamais évoqué l’idée d’une alliance entre son parti et le FN. « Premièrement, je n’ai jamais évoqué d’alliance avec le Front national comme cela est dit partout, sans la moindre réserve, de la part de rédactions manifestement mal informées. Deuxièmement, j’ai évoqué une hypothèse lointaine d’un grand parti de droite qui engloberait la totalité de celle-ci, ce qui est logique dans le cadre d’un bipartisme favorisé par le scrutin uninominal. Les élections américaines d’hier en sont un exemple éclatant », explique le parlementaire, parlant de « bon sens » .
    Rappelons d’où est partie la polémique. D’une interview accordée par l’élu au journal d’extrême-droite Minute. À la question : « De toute évidence, l’attention qu’il (Nicolas Sarkozy, ndlr) porte à la Droite populaire (dont fait partie Christian Vanneste, ndlr) laisse supposer que la présidentielle se jouera à droite, et non au centre. Pensez-vous, dans cette perspective, qu’un scénario d’union des droites soit envisageable, surtout au moment où Jean-Marie Le Pen s’apprête à quitter le Front national ? » Christian Vanneste répondait : « Dans l’immédiat, il est encore là, il est donc trop tôt pour envisager quoi que ce soit. En revanche, l’expérience prouve que, partout en Europe – et surtout en Italie, pays que je connais bien – la stratégie gagnante repose sur le mot d’ordre « pas d’ennemi à droite », à condition qu’à droite on ne tienne pas de propos outranciers et qu’on n’ait pas des attitudes provocatrices, ce qui est le cas en Italie. » Si le député n’a pas employé le terme « d’alliance » avec le Front national, il répondait bien en revanche à une question sur une union des droites, sous-entendu, avec le FN. D’ailleurs, interviewé sur le même sujet quelques jours plus tard par un journaliste du figaro.fr, il déclarait : « À partir du moment où le FN renonce à certaines mauvaises habitudes, pourquoi s’en priverait-on ? Tant qu’on aura un ennemi à droite, on perdra les élections ! » Il est donc là encore bien question du FN qui, pour Vanneste, ne doit plus être un ennemi de l’UMP.
    « Il faut comprendre que Christian Vanneste, ce n’est pas un député. Mais un philosophe qui fait de la politique », fait remarquer l’un de ses proches. Ça change tout !
    Publié le vendredi 05 novembre 2010 dans le Journal Nord Eclair

  138. Concernant Vanneste
    Pauvre pays où pas une seule personne de la fausse droite n’ose dire réellement ce qu’il pense , en prenant la tête d’une rébellion pour dénoncer cette droite antifrance qui a toujours pratiqué une politique mortifère de gauche, voire d’extrême-gauche, et qui s’est allié avec le parti des 150 millions de morts , avec un entrain écoeurant et l’a toujours choyé.
    Certaines pressions se combattent quand on le veut bien, mais on préfère conserver sa petite tranquillité bien rémunérée.
    Et pour d’autres , tout mettre sur le compte de l’euro-mondialisme, ce qui relève au fond de la même veulerie .

  139. “Si Bruno Gollnisch était élu, il y aurait un choc très grave.” Cette menace à peine voilée de Jean-Marie Le Pen montre que la campagne pour sa succession ne se passe pas aussi bien que prévue pour sa fille. A qui la faute ? En partie à Bruno Gollnisch qui prend la chose au sérieux et ne se résigne pas au simple rôle de faire-valoir. Mais surtout à Marine le Pen !

    En liant la campagne pour la succession et l’élection présidentielle de 2012, Marine Le Pen s’est magistralement compliquée la vie pour la conquête du FN. Un choix tactique qui rappelle la campagne de 2007 au cours de laquelle Jean-Marie Le Pen et le Front national avaient tenté de séduire un électorat traditionnellement hostile aux thèses du FN (discours de Valmy, dalle d’Argenteuil). Une stratégie qui a eu surtout pour résultat de désorienter une partie de l’électorat classique du FN sans pour autant faire gagner des “parts de marché” au “FN light” (Il est vrai que Jean-Marie Le Pen n’était peut-être pas le plus crédible pour interpréter le rôle écrit par sa fille.).

    La reprise du rôle par Marine rencontre un certain succès auprès des médias. Celle-ci est devenue la vitrine nouvelle d’un nouveau FN fréquentable. Un Front national enfin débarrassé des “encombrants”, des nostalgiques de ceci ou de cela, des grenouilles de bénitier, des néos-machins-choses, des “bouffeurs” de gueuse, des régionalistes patoisants, des bas du crâne de l’extrème-droite. Bref avec elle s’en sera fini du FN de papa. D’ailleurs cela se remarque dans les sondages d’intentions de vote, de notoriété, Marine à tout bon. Les journalistes s’en félicitent, les partisans de Marine s’en félicitent. Un boulevard radieux s’ouvre pour 2012 devant Marine qui rêve de rencontrer Martine pour un second tour infernal.

    Alors pourquoi tant de fébrilité de la part de Marine Le Pen et de ses amis ? Parce qu’à force de faire le grand écart entre campagne interne et campagne externe devant les journalistes qui la suivent et les adhérents venus l’écouter, de tenir un discours susceptible de plaire aux uns sans trop déplaire aux autres, elle a fini par déstabiliser une partie du noyau dur des militants qui se reconnaît dorénavant, pour une raison ou une autre, parmi les “encombrants”.

    Alors ! Et si Marine Le Pen se faisait finalement coiffer sur le poteau par son adversaire pour avoir voulu séduire les hypothétiques électeurs de 2012 avant son propre camp. Cette éventualité improbable il y encore deux mois s’est malgré tout peu à peu imposé aux observateurs. Envisagée comme une simple formalité, la campagne pour la succession, si elle ne vire pas tout à fait au cauchemar, prend quand même des allures de chemin de croix pour Marine et son équipe.
    Se mettre à dos les “dernières grenouilles de bénitier” et autres, jeter systématiquement le doute sur les “capacités” à diriger le mouvement de son concurrent et pour finir menacer de partir si le résultat du vote lui est défavorable, ne sont pas forcément les meilleurs moyens de remporter la timbale.

    Indéniablement le mélange des genres profite à son adversaire. Celui-ci ne s’est pas trompé de campagne en conservant dans sa ligne de mire le congrès de janvier prochain. Sa candidature placée sous le signe du rassemblement trouve un écho auprès des militants. Le discours qui demeure globalement dans la ligne défendue pendant de longues années par Jean-Marie Le Pen et le Front national séduit à la fois les anciens (le soutien du président du CNC Roger Holeindre est en ce sens une très bonne nouvelle pour Bruno Gollnisch) mais aussi chez les jeunes du FNJ [1].
    Jugé terne par les médias en comparaison de sa rivale, Bruno Gollnisch se révèle au fil de la compétition, un adversaire pugnace, solide, sérieux et tout à fait en mesure de l’emporter.

    [1] Quatre militants du Front national de la jeunesse (FNJ) viennent de passer devant la commission de discipline du parti pour des raisons diverses, mais tous ayant en commun de soutenir B. Gollnisch. C’est Jean-Marie Le Pen en dernier ressort qui devrait trancher, mais il ne fait pas de doute qu’une ou plusieurs exclusions pour l’exemple devraient s’en suivre.

  140. FN : De Charybde en Scylla ou de Sodome en Gomorrhe ?
    Pot pourri d’articles pris sur le net concernant la vision très particulière des proches et soutiens de Marine Le Pen sur ce que doit être et défendre le FN.

    Au FN, on préfère faire la chasse à l’utilisation de la flamme plutôt qu’aux idées délurées
    Alors que Jean-François Jalkh, secrétaire général du Front national, a exigé de Bruno Gollnisch qu’il fasse retirer la fameuse flamme tricolore du FN de l’affiche annonçant la Fête des patriotes qu’il tiendra à Villepreux le samedi 13 novembre prochain, j’apprends que le candidat FN aux élections cantonales des 20 et 27 mars 2011 sur le canton d’Asnières-Nord, Franck Beeldens, par ailleurs soutien de Marine Le Pen, est vice-président d’un lobby homosexualiste, le Parti pour le respect. Cette association a pour objectifs :
    « obtenir le mariage pour les couples homosexuels », « obtenir l’adoption pour les couples homosexuels » et « lutter contre l’homophobie, la lesbophobie, la transphobie »…

    Cette affaire n’est pas isolée puisque Laurent Salles, adjoint au secrétaire départemental des Hauts-de-Seine et responsable du FN sur Suresnes, candidat à l’élection du Comité central en 2011, a déclaré, pour soutenir la candidature de Marine Le Pen :

    « Débarrassée des sous-entendus antisémites ou homophobes que véhiculent toujours ceux à qui Bruno Gollnisch entend pourtant tendre la main, Marine Le Pen incarne une alternative crédible à la politique ultra libérale de Nicolas Sarkozy. […] Ce n’est pas en ralliant les dernières grenouilles de bénitiers que nous gagnerons les élections ! »
    Faut-il rappeler à Laurent Salles que le concept d’homophobie a été adopté par le lobby gay pour faire avancer ses revendications (est homophobe celui qui refuse le mariage homo…) ?

    Source :

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/10/au-fn-on-r%C3%A9f%C3%A8re-faire-la-chasse-%C3%A0-lutilisation-de-la-flamme-plut%C3%B4t-quaux-id%C3%A9es-d%C3%A9lur%C3%A9es.html

    ###

    Nouveau scandale au FN 92 : un candidat aux cantonales en 2011 milite ouvertement contre la famille
    Je découvre avec stupeur que le candidat FN aux élections cantonales de 20 et 27 mars 2011 sur le canton d’Asnières-Nord Franck Beeldens, soutien de Marine Le Pen à la succession de Jean-Marie Le Pen, est vice-président du Parti pour le respect. Il ne s’agit pas d’un parti mais d’une association dont les objectifs sont, entre autres, « obtenir le mariage pour les couples homosexuels », « obtenir l’adoption pour les couples homosexuels » et « lutter contre l’homophobie, la lesbophobie, la transphobie (…) ». L’association explique, pour justifier son combat :

    Alors que vous pensez que les mentalités changent, certains gardent à l’esprit que l’homosexualité est un choix et est mal. Les actes d’homophobie continuent, l’état ne donne pas le bon exemple car il fait des différences entre un couple hétérosexuel et homosexuel.

    L’association « Parti du Respect » s’engage à lutter pour l’égalité entre les homosexuels et les hétérosexuels.

    Sur son site, des liens pointent vers l’inter-LGBT ou Gayclic…

    L’association ne cache pas non plus son adhésion à la théorie du genre.

    Sur le blog des jeunes (et des moins jeunes) marinistes, Franck Beeldens écrivait il y a quelques jours :

    je connais un peu Vénussia pour avoir fait les dernière UDT du FNJ avec elle. Je la soutiens, et ce n’est pas un crime de vouloir que les couples homo puissent avoir une reconnaissance au niveau fiscal, mais aussi en terme de droits de succession. Ils sont des couples comme les autres, et méritent à ce titre d’être protégés comme les autres.

    En matière d’avortement, je suis favorable moi aussi à ce que la dépénalisation soit maintenue.

    Récemment, Franck Beeldens expliquait à propos du « mariage » entre deux personnes du même sexe :

    je reste ouvert sur cette question, pour moi elle ne revêt pas d’importance extrême. D’ailleurs j’estime pour ma part que le mariage homo ne constitue pas une atteinte à la politique de la famille, et ne la décourage pas. C’est je crois, plus une question d’opinion.

    Sur Facebook, l’homme est membre des groupes « Faire l’amour là, comme ça, sans prévenir » et « Association Contact Paris-Idf » (une association homosexuelle militante) :

    Franck Beeldens, on le voit, n’a rien à faire au Front national. Nous demandons le retrait de l’investiture que lui a accordé le FN pour les cantonales du printemps 2011.

    Source :
    http://e-deo.typepad.fr/mon_weblog/2010/10/nouveau-scandale-au-fn-92-un-candidat-aux-cantonales-en-2011-milite-ouvertement-contre-la-famille.html
    ###

    Hallucinant mépris du FN 92 pour les chrétiens, ces « grenouilles de bénitiers » !
    Extrait de la déclaration de soutien à Marine Le Pen de Laurent Salles, adjoint au secrétaire départemental des Hauts-de-Seine et responsable du FN sur Suresnes, candidat à l’élection du Comité central en 2011 :
    (…) Je crains en effet que l’unique stratégie de notre vice-président exécutif, Bruno Gollnisch, dans sa campagne à la présidence du FN, soit de tout miser sur le retour des résidus de l’extrême droite au sein de notre formation politique. Il vient d’ailleurs d’en faire l’aveu sur LCI (vidéo ci-contre) ! Je crois qu’il fait fausse route en voulant repêcher des caniveaux de la République des gens qui, hier encore, prônaient l’unité de la nation française et qui, aujourd’hui, militent pour son implosion, dans des groupuscules régionalistes, indépendantistes et communautaires, aux ordres de l’Union Européenne et du système UMPS.

    C’est d’une visionnaire et non d’un spéléologue dont nous avons besoin ! Débarrassée des sous-entendus antisémites ou homophobes que véhiculent toujours ceux à qui Bruno Gollnisch entend pourtant tendre la main, Marine Le Pen incarne une alternative crédible à la politique ultra libérale de Nicolas Sarkozy. Plus « fraîche » dans ses idées, plus combative, plus sociale et plus laïque que son concurrent. Plus « mec » que certains gros bras du DPS, cette quadragénaire plaît à l’électorat populaire, fait exploser l’audimat et les urnes, grâce à son franc-parler, son sourire et sa spontanéité. Telle une Macha Béranger, sa voix rauque accroche l’auditeur !

    La défense de notre identité nationale, de notre souveraineté, de l’unité de la République, de nos racines judéo-chrétiennes, passe par la défense de la laïcité, seule marge de manoeuvre dont nous disposons et que Marine maîtrise parfaitement. Ce qui lui donne toute légitimité dans ce combat contre l’islamisme et le mondialisme, les nouveaux dogmes du XXIème siècle ! Ce n’est pas en ralliant les dernières grenouilles de bénitiers que nous gagnerons les élections !

    Ce n’est peut-être pas en ralliant « les dernières grenouilles de bénitiers » que l’on gagne les élections (encore que, vu leur âge moyen et leur nombre d’enfants…). Mais pas sûr qu’en les raillant, on fasse de meilleurs scores…

    De toute façon, pour qui voteront-elles, puisque le Front National, de l’aveu même de Bruno Gollnisch, est le seul môle de résistance à l’immigration planétaire, à l’islamisme, à l’ultra libéralisme de l’Union européenne, et à la clochardisation de notre peuple ?

    Certains s’étonnent ensuite de la présence d’une liste chrétienne aux dernières régionales en Ile-de-France…

    Quant aux « orphelins » du MPF, de feu Philippe de Villiers, Marine Le Pen leur offre une bien meilleure image que les Dupont-Aignant, de Villepin ou Boutin, trop estampillés « vieille France ». Un label qui ne garantit d’ailleurs plus l’authenticité « made in France » des poulets en question.

    Source :
    http://e-deo.typepad.fr/mon_weblog/2010/10/hallucinant-m%C3%A9pris-du-fn-92-pour-les-chr%C3%A9tiens-ces-grenouilles-de-b%C3%A9nitiers-.html

  141. SCANDALEUX ! (Par Solange )

    Preuve supplémentaire du caractère nuisible des idées sarkocompatibles de MLP et de son entourage peuplé de libéraux aigris, de revanchards haineux, d’arrivistes anti-nationaux et anti-traditionnels, solubles dans le Système UMPS.

    Le ton agressif et déplacé de ce Laurent Salles à l’encontre de Bruno Gollnisch est gravement insultant et oblige à réparation. Monsieur Salles doit présenter des excuses publiques au Vice-Président du Front National pour ces affirmations téméraires et diffamantes. C’est ahurissant !

    Quant aux insultes proférées contre les catholiques, elles méritent la destitution immédiate de Laurent Salles dans ses responsabilités locales. Cet homme sera aussi bien inspiré de retirer sa candidature pour le comité central, et ce afin d’éviter tout nouveau scandale.

    Concernant le fond, je retiendrais ce préjugé très répandu dans les milieux marinistes consistant à croire que MLP serait une bête électorale (je cite Monsieur Salles : « Cette quadragénaire plaît à l’électorat populaire, fait exploser l’audimat et les urnes »). Je renvoie aux derniers résultats électoraux :
    – Régionales en Ile de France : 1998, liste conduite par Jean-Yves Le Gallou, 520 575 voix ; en 2004 la liste conduite par Marine Le Pen obtient 395 565 voix ; en 2010, après avoir sinistré la région le FN obtient 268 317 et manque le second tour (depuis MLP le FN n’a plus aucun élu européen ni régional en Ile-de-France).
    – Régionales dans le Nord-Pas-de-Calais : en 2004, Carl Lang obtient 336 434 voix ; en 2010, Marine Le Pen obtient 301 190 voix, donc moins de voie que son prédécesseur dont elle a spolié la place qui lui revenait légitimement.
    – Présidentielles : en 2002, Bruno Gollnisch est directeur de campagne, Jean-Marie Le Pen obtient 5 525 034 voix et est qualifié pour le deuxième tour ; en 2007, Le Pen choisit sa fille pour diriger la campagne : 3 834 530 voix. Le FN n’ira pas au deuxième tour. A cause de cette calamiteuse campagne, le FN enregistrera de très mauvais scores aux législatives, plongeant les finances du parti dans le rouge.
    Les chiffres parlent d’eux-mêmes : Marine Le Pen fait bien perdre des voix au FN, et non l’inverse. Là où MLP passe, les voix trépassent

  142. Les partis nationaux européens… au pied ? !
    Jeudi 18.11.2010
    Incroyable, je découvre sur le site de contre-info.com que Marine Le Pen a menacé les partis étrangers dont les cadres soutiendraient Bruno Gollnisch.

    J’ai appris , de source étrangère, que plusieurs dirigeants de partis qui sont en relation (formelle ou non) avec le Front national ont reçu un message de Marine Le Pen.

    Peu de temps avant la tenue de la « fête des Patriotes », grand succès autour de Bruno Gollnisch, la vice-présidente du FN leur a signifié très clairement qu’aucun de leurs cadres ou représentants ne devait manifester une forme de soutien à son rival durant la campagne interne, par exemple en étant présent au cours de ses différents meetings.

    Et ce, même à titre individuel.

    suite : http://www.contre-info.com/choc-diplomatique-marine-le-pen-menace-les-partis-etrangers-dont-les-cadres-soutiendraient-bruno-gollnisch

  143. 20.11.2010RIVAROL/Le Pen’Family : guerre ouverte !Billet de Jérôme Bourbon : Directeur de Rivarol
    Le Pen veut tuer RIVAROL!

    Le 8novembre nous recevions une citation à comparaître devant le tribunal correctionnel de Paris à la requête du Front national et de Jean-Marie LePen qui nous demande la coquette somme de 50000euros pour diffamation, plus les intérêts, plus les dépens, pour deux phrases écrites dans un article de RIVAROL du 15 octobre intitulé «La tension continue à monter au Front national».

    La premier passage incriminé est le suivant: «et comme si cela ne suffisait pas des témoignages concordants nous font part que des centaines d’adhésions sont actuellement bloquées au mépris des statuts». Pour cet écrit le Front national demande aux éditions des Tuileries et à votre serviteur «la somme de 15000euros de dommages et intérêts avec intérêts de droit et la somme de 2000euros sur la base de l’article 475-1 du code de procédure pénale, ainsi qu’en tous les dépens».

    Le second passage poursuivi est le suivant: «si LePen voulait absolument que ce fût sa fille qui lui succédât et personne d’autre, il aurait mieux valu le dire clairement, imposer à tous sa progéniture comme dans la communiste et tyrannique Corée du Nord et ne pas faire semblant d’organiser une élection démocratique ouverte à tous». Pour cette considération, faite de surcroît au conditionnel, Jean-Marie LePen nous demande «30000euros à titre de dommages et intérêts avec intérêt de droit et la somme de 3000euros sur la base de l’article 475-1 du code de procédure pénale ainsi qu’en tous les dépens.» Et pour être sûr de nous asphyxier, de nous assassiner le plus rapidement possible, le FN et LePen exigent «l’exécution provisoire du jugement».

    UNE GUERRE D’EXTERMINATION
    Voilà où nous en sommes: RIVAROL qui est le seul organe de presse à avoir soutenu chaleureusement toutes les candidatures présidentielles de Jean-Marie LePen de 1974 à 2007 inclusivement, qui appuie son combat politique depuis les années cinquante et qui lui offre un abonnement gracieux depuis plus d’un demi-siècle est menacé de mort par le président du Front national. Car vu les sommes demandées il s’agit d’évidence d’une guerre d’extermination. LePen qui est un tueur veut éliminer le journal, uniquement parce que nous ne soutenons pas “Fifille” et que nous avons critiqué les prises de position politiques de la Rachida Dati de la droite nationale. Si LePen et le Front national n’étaient pas en accord avec ce que nous écrivions sur le blocage des adhésions et sur la façon dont se déroule la campagne interne, il leur était possible de demander un droit de réponse que nous aurions évidemment publié. Non, là il s’agit de tuer, d’asphyxier, d’éliminer, de détruire.

    LE MENHIR MANQUE SA SORTIE !
    On le voit, Jean-Marie LePen manque totalement sa sortie. Il aurait pu rester dans l’histoire comme le fédérateur et l’unificateur des droites nationales et radicales. Il apparaîtra finalement comme son plus grand commun diviseur. Le Pen aura préféré se fâcher avec ses amis les plus fidèles, ses compagnons les plus dévoués, ses cadres les plus désintéressés, ses militants les plus sincères plutôt que de remettre sa benjamine à sa place. Lorsque nous étions collégiens, nous avions un condisciple dont la mère nous enseignait les sciences naturelles. En classe, cette enseignante ne passait rien à son fils, se montrait beaucoup plus sévère et exigeante avec lui qu’avec les autres de crainte qu’on ne l’accusât de favoritisme, de népotisme. Le Pen a agi de manière totalement opposée, satisfaisant à tous les caprices, à toutes les prétentions d’une fille sans colonne vertébrale. Cette attitude est indigne et le disqualifie totalement. On juge un homme à la fin de sa vie, au terme de son parcours. Le Pen à qui la Providence avait accordé des dons et des talents si exceptionnels, si remarquables, si éblouissants, qu’en a-t-il fait?

    Après trente-huit ans de Front national, alors que des militants sont morts ou ont perdu leur emploi, leur conjoint, leur fortune, leur santé, se sont fâchés avec leur famille à cause de leur engagement nationaliste, il est insupportable de penser que le principal mouvement de l’opposition nationale puisse échoir dans les mains d’une Marine LePen et de son entourage d’arrivistes, de décadents, de médiocres et de “night-clubeurs”. On nous répète ad nauseam que Marine LePen veut le pouvoir. Mais à supposer qu’elle y parvienne, ce qui dans les conditions actuelles est tout à fait illusoire, sauf peut-être à s’allier avec l’UMP, avec quelle équipe pourra-t-elle gouverner? Quels sont les cadres compétents dont elle dispose? Presque tous les responsables plus intelligents et cultivés qu’elle (ce qui fait du monde!), elle les a éliminés, chassés, épurés, écœurés, poussés vers la sortie. Quel que soit le jugement que l’on porte sur ces personnalités, on ne peut nier qu’un LeGallou, qu’un Mégret, qu’un Martinez, qu’un Lang, qu’un Gollnisch seraient capables d’occuper une fonction ministérielle. Mais qui dans la garde rapprochée et dans les soutiens de Marine LePen serait capable de gouverner? Personne. Alors c’est bien joli de nous parler de la conquête du pouvoir! Et de toute façon pour faire quoi? Pour avaliser les législations liberticides, de la loi Pleven à la loi Gayssot, lois qu’elle s’est toujours gardée de condamner et dont elle n’a jamais demandé publiquement l’abrogation? Pour accepter la présence sur notre sol de millions d’allogènes, elle qui, avocate, défendait volontairement les immigrés clandestins, se désolait de ne pouvoir toujours empêcher leur expulsion, elle qui, en janvier 2006, dans LePoint, se disait «choquée par les discriminations à l’embauche» dont souffrent, paraît-il, les Français issus de l’immigration, elle qui, en octobre 2007, avait condamné l’affiche électorale de l’UDC qui demandait de chasser de Suisse «les moutons noirs», elle qui a imposé en décembre 2006 l’affiche avec la Beurette en string, ce qui rompait radicalement avec le discours et les thématiques traditionnels du FN sur l’immigration? Pour avaliser la décadence morale et spirituelle de notre pays et de notre peuple, elle qui est pour la loi Veil, le Pacs et qui promeut au sein du Front non seulement des invertis mais des “folles”. Nous avions évoqué le 15octobre l’incroyable affaire de la mulâtresse Vénussia Myrtil favorable à la légalisation des drogues, à l’avortement, au mariage homosexuel et à toutes les déviances. Mais manifestement ce n’était que la partie émergée de l’iceberg.

    LE RÈGNE DES “FOLLES”
    Le site e-deo nous apprend que le candidat FN aux élections cantonales des 20 et 27mars 2011 sur le canton d’Asnières-Nord Franck Beeldens, soutien de Marine Le Pen à la succession de son père, est vice-président du Parti pour le respect. Il ne s’agit pas d’un parti mais d’une association dont les objectifs sont, entre autres, «obtenir le mariage pour les couples homosexuels», «obtenir l’adoption pour les couples homosexuels» et «lutter contre l’homophobie, la lesbophobie, la transphobie(…)». Sur Facebook, l’homme est membre des groupes «Faire l’amour là, comme ça, sans prévenir» et de l’«Association Contact Paris-Idf» (une association homosexuelle militante). (Source : )

    Par ailleurs, voici l’extrait de l’ahurissante déclaration de soutien à Marine LePen de Laurent Salles, adjoint au secrétaire départemental des Hauts-de-Seine et responsable du FN sur Suresnes, candidat à l’élection du Comité central en 2011: «Débarrassée des sous-entendus antisémites ou homophobes(sic!) que véhiculent toujours ceux à qui Bruno Gollnisch entend pourtant tendre la main, Marine Le Pen incarne une alternative crédible à la politique ultra- libérale de Nicolas Sarkozy. Plus “fraîche” dans ses idées, plus combative, plus sociale et plus laïque que son concurrent. Plus “mec” que certains gros bras du DPS, cette quadragénaire plaît à l’électorat populaire, fait exploser l’audimat et les urnes, grâce à son franc-parler, son sourire et sa spontanéité. Telle une Macha Béranger, sa voix rauque accroche l’auditeur ! La défense de notre identité nationale, de notre souveraineté, de l’unité de la République, de nos racines judéo-chrétiennes (resic!), passe par la défense de la laïcité, seule marge de manœuvre dont nous disposons et que Marine maîtrise parfaitement. Ce qui lui donne toute légitimité dans ce combat contre l’islamisme et le mondialisme, les nouveaux dogmes du XXIesiècle! Ce n’est pas en ralliant les dernières grenouilles de bénitiers que nous gagnerons les élections!»! (Source: ).

    Marine LePen et ses partisans utilisent le langage de l’ennemi, le vocabulaire de l’extrême gauche activiste, parlant d’homophobie, de transphobie, de lesbophobie! Que le Front national qui défendait jusqu’à il y a peu la famille et la morale traditionnelles en soit là est effrayant. Si cette abomination sans nom n’incite pas les nationalistes et les catholiques à voter massivement pour Bruno Gollnisch, alors il n’y a plus qu’à tirer l’échelle! Car Marine LePen a une haine pathologique de tout ce qui est catholique, nationaliste, radical, révisionniste, antirégimiste. L’abbé Philippe Guépin, dynamique et courageux aumônier du Cercle national des combattants de Roger Holeindre, nous confiait récemment que, lors des fêtes du CNC, lorsqu’elle était présente, Marine LePen faisait l’impossible pour ne pas avoir ne serait-ce qu’à le saluer. De toute façon, par son mode de vie et de pensée, la Carla Bruni de la droite nationale se sentira plus proche d’une Vénussia Myrtil ou d’un Franck Beeldens que du père de famille qui essaie d’élever chrétiennement ses enfants et va à la messe le dimanche, du militant nationaliste qui défend sa terre, sa race, son peuple et qui se serre la ceinture pour donner trois sous à la famille Reynouard.

    Marine LePen hait tout ce qui est de près ou de loin révisionniste. Après les propos reprochés à Bruno Gollnisch sur les chambres à gaz, propos qu’il n’avait d’ailleurs pas tenus, la fille du chef s’était précipitée à la radio pour dire tout le mal qu’elle pensait de ses déclarations (finalement non avérées) et pour condamner explicitement le révisionnisme et l’antisémitisme.

    Certains lecteurs nous disent que tout cela n’est que de la tactique politicienne et qu’une fois au pouvoir Marine Le Pen appliquera une politique nationale. Faut-il être naïf et aveugle pour croire en une telle fable ! D’abord l’expérience montre que lorsque l’on commence à faire des concessions sur l’essentiel, le processus est sans limite. On donne la main, le bras et c’est le corps entier qui passe. De plus, comme l’expliquait très bien Marc George dans nos colonnes en mai dernier, Marine LePen est foncièrement une femme du Système, une politicienne de son temps. Elle en épouse les non-valeurs, le vocabulaire, le catéchisme droitdel’hommiste. D’où ses odes permanentes et maçonniques à la laïcité et aux valeurs de la République.

    L’ÉCŒURANTE SOUMISSION AU LOBBY
    Depuis plusieurs années, il y a une offensive des organisations juives pour neutraliser toutes les oppositions nationales et populistes dans les différents pays d’Europe. L’opération a parfaitement réussi aux Pays-Bas, en Flandre, en Italie et dans la plupart des autres pays du Vieux Continent. Marine LePen s’inscrit totalement dans cette démarche judéo-compatible. L’on n’a pas suffisamment souligné le voyage qu’elle avait fait il y a quelques années aux Etats-Unis où, après s’être recueillie sur les ruines du World Trade Center, elle avait rencontré de puissantes organisations juives américaines. Des contacts manifestement fructueux et qui probablement lui ont ouvert toutes grandes les portes des media et expliquent l’incroyable complaisance de la grande presse à son égard (encore six pages dans Paris-Match il y a quinze jours!) Et dès son élection comme député européen en juin 2004, elle s’était inscrite au groupe Europe-Israël où siégeait Patrick Gaubert. Et elle a fait des pieds et des mains pour se rendre dans l’Etat hébreu. Que faut-il de plus aux militants nationaux pour qu’ils ouvrent les yeux?

    LA MINUTE DE VÉRITÉ
    Il nous serait beaucoup plus confortable, infiniment plus reposant de rester neutre, comme d’autres organes de la presse nationale, entre Marine LePen et Bruno Gollnisch. Cela nous éviterait bien des insultes et des injures sur Internet, dont certaines sont totalement ignobles. Cela nous éviterait des procès, des menaces de mort au téléphone et des attaques de toutes sortes dont les pires viennent de faux amis qui, restés jusque-là tapis dans l’ombre, révèlent tout à coup leur véritable visage. Comme à la corrida, nous vivons actuellement la minute de vérité. Les masques tombent, les gens se révèlent. Ce n’est pas toujours beau à voir. L’on nous a même fortement conseillé, ici et là, de modérer nos attaques, de publier 30% au moins d’articles en faveur de Marine LePen, de composer, de faire dans la nuance. Car, nous dit-on, il ne faut pas insulter l’avenir. Si, comme c’est fort possible, Marine LePen l’emporte, nous sussurre-t-on, vous ne pouvez vous permettre de vous la mettre à dos. Eh bien non, tant que nous tiendrons la barre du navire, nous ne changerons pas de ligne. Nous clamerons ce que de tout notre cœur, de toute notre âme, nous croyons être la vérité. Si ne pas écrire ce que nous pensons, si trahir les convictions, la foi et l’idéal qui nous animent, c’est n’être ni prudent, ni sage, alors, en effet, nous ne sommes ni prudents ni sages. Feu Henry Coston aimait à répéter: «On crée un journal pour défendre des idées, on trahit les idées pour défendre le journal» Nous ne souhaitons pas que cette maxime puisse nous être opposée un jour.

    DES ABONNEMENTS EN HAUSSE
    Et c’est bien une propagande mariniste que de faire croire que ces positions radicales puissent nuire au journal. En effet, si les détracteurs sont nombreux et virulents, les soutiens n’en sont que plus abondants et chaleureux. D’ailleurs, actuellement les abonnements sont en hausse. Au 31octobre 2010, les abonnés étaient plus nombreux que l’année dernière à la même époque (+56), ce qui, dans le contexte actuel, ne nous semble pas un mauvais résultat. Néanmoins, lorsque l’essentiel nous paraît en jeu, nous ne nous posons pas la question de savoir si telle prise de position va ou non faire perdre des lecteurs. Péguy disait lui-même qu’un journal qui ne fait pas au moins 20% de mécontents ne mérite pas d’être lu. Nous ne sommes pas favorables à une presse aseptisée. Nous n’avons nul besoin de pleutres, de mollassons, de timorés, de couards. Notre ligne éditoriale est celle d’un nationalisme sans concession. Que dirait-on d’ailleurs d’un journal d’opinion qui n’a pas d’opinion, d’un organe engagé qui ne s’engage pas, d’une publication militante qui ne milite pas? Nous ne sommes pas des boutiquiers, des épiciers. Il y a des moments dans la vie politique où il faut faire des choix. En 1958, il fallait savoir dire non à DeGaulle. Pour n’avoir pas voulu le comprendre à temps, beaucoup de nationaux s’en sont, mais trop tard, repentis. En 1967 il fallait dire non à Israël qui est une véritable verrue dans tout le Proche-Orient et une menace permanente pour la paix mondiale. En 1992 il fallait dire non à Maastricht qui liquidait ce qui nous restait d’indépendance et de souveraineté nationale. Et en 2010 il faut avoir le courage de dire non à Marine LePen et à son clan car d’évidence elle n’est là que pour désactiver, neutraliser, vitrifier la droite nationale.

    Finalement nous maintenons le Pot de RIVAROL qui, cette année, se fera exceptionnellement dans le cadre des Editions des Tuileries et qui aura lieu à la même date, aux mêmes heures et au même lieu qu’annoncé initialement (voir page12). Venez nombreux pour soutenir le journal, vous entretenir avec ses rédacteurs et entendre les différents orateurs. En ayant au cœur une invincible espérance nationaliste.
    Jérôme BOURBON.

  144.  » Cela nous éviterait des procès, des menaces de mort au téléphone et des attaques de toutes sortes dont les pires viennent de faux amis qui, restés jusque-là tapis dans l’ombre, révèlent tout à coup leur véritable visage. Comme à la corrida, nous vivons actuellement la minute de vérité. Les masques tombent, les gens se révèlent. Ce n’est pas toujours beau à voir.  »

    Bourbon a permis de faire tomber les masques , de dévoiler les faux amis , pour ne pas dire plus, car on peut avoir des points de vue opposés certes , mais certains qui prétendaient défendre les mêmes points de vue se sont mis en rage lorsque Bourbon a écrit noir sur banc ce qu’il pensait de l’idéologie de Marine le Pen .
    On peut se demander pourquoi; comme Bourbon le dit si justement , les masques tombent; voilà un excellent travail de fait .

  145. Bruno Gollnisch en campagne sur les terres de Marine Le Pen

    Publié le samedi 27 novembre 2010 NORD ECLAIR

    Le vice-président du FN se présente à la succession de Le Pen.
    Candidat à la présidence du FN, Bruno Gollnisch était en campagne jeudi sur les terres de Marine Le Pen. Le député européen estime avoir plus de qualités et d’expérience que sa rivale pour la succession.
    BRUNO RENOUL > region@nordeclair.fr
    Bruno Gollnisch veut placer le duel qui l’oppose à Marine Le Pen sur le terrain de la légitimité, et pas sur celui de la « querelle des personnes ». Pour éviter de briser le parti en deux.
    Se jugeant plus expérimenté que sa rivale pour l’élection à la présidence du FN, qui se clôturera le 15 janvier, le député européen et conseiller régional de Rhône-Alpes estime également qu’il est le plus à même d’unifier les courants de la « famille politique » du FN. « Je suis un homme d’unité, un rassembleur, le vrai leader du mouvement souverainiste au parlement européen », scande-t-il avant d’ajouter : « Un certain nombre de mouvances de la droite nationale conservatrice ou de la gauche patriotique pourraient se rallier à moi, pas à Marine Le Pen ».
    En déplacement jeudi soir à La Madeleine, le temps d’une réunion devant une cinquantaine de militants FN, Bruno Gollnisch s’est également présenté en digne successeur de Le Pen, multipliant les bons mots : « Le Pen, c’est un homme avec qui j’ai passé plus de temps qu’avec ma femme », ou encore : « J’ai été officier de réserve dans la Marine ».
    Sur le fond, son discours s’enracine dans la tradition politique du FN. Gollnisch a fustigé une situation politique et sociale dans laquelle « tous les indicateurs sont au rouge », critiqué la « politique de gesticulation » de Nicolas Sarkozy vis-à-vis des délinquants, et appelé à « expulser sans faiblesse les délinquants étrangers multirécidivistes et déchoir de leur nationalité ceux qui ont une double nationalité ». Sur le plan économique, il se prononce pour le rétablissement des taxes douanières, et sur le registre sociétal, demande le rétablissement d’une « grande politique familiale ».

  146. POURQUOI LES MÉDIAS AIMENT-ILS MARINE LE PEN ?
    C’est l’amour, mour mour…
    Omniprésente dans les médias, Marine Le Pen semble vivre une belle histoire « d’amour » avec eux. Attention cependant à ce que la lune de miel ne se transforme pas en lune de fiel. Surtout que le couple n’était pas fait pour se rencontrer. Mais en attendant tout semble baigner, même si on a du mal à s’expliquer cette attirance contre nature.

    Pas moins de six rendez-vous médiatiques dans les semaines à venir dont le Grand Jury RTL / Le Monde ou A vous de juger, animé par Arlette Chabot sur France 2. Vingt-huit invitations entre le début du mois d’octobre et la fin novembre. Impossible donc d’échapper à Marine Le Pen et au message politique du FN sur les ondes radios ou les chaînes de télé. En trois ans à peine, la benjamine du clan Le Pen a réussi à venir à bout de l’ostracisme médiatique qui frappait son père depuis trente ans.

    Alors, qu’est ce qui a changé et pourquoi un tel revirement des médias à l’égard du Front national ou tout au moins de Marine Le Pen, puisque sauf période électorale, les autres représentants du parti lepéniste sont tout comme par le passé superbement ignorés. Parce que, comme elle l’explique, “j’ai 40 ans et c’est difficile de me mettre un baudrier” ou bien comme disent ses fans parce qu’“elle a du charisme et du répondant” ou bien encore parce qu’elle fait monter l’audimat ?

    Mais son père lui aussi faisait grimper l’audimat, en plus il ne rechignait jamais à enfiler le “baudrier“ pour le plus grand plaisir des journalistes qui en redemandaient et ce n’est pas pour cela qu’il était plus “invité“ au contraire. De l’intérêt pour le FN “light” ? Jean-Marie Le Pen lui-même a reconnu que cela n’intéressait personne.

    La “barrière sanitaire”, politique, médiatique, sociale, dressée autour du FN et de son président a toujours été dénoncée par le parti frontiste comme étant le fruit d’un pacte secret entre le pouvoir, les “élites” et certains lobbies et officines mondialistes… Une digue qui a tenu bon même si cela à parfois coûté très cher à la droite. On ne voit donc pas comment ces mêmes médias s’affranchiraient de leurs propres chefs de ce “veto“, alors qu’ils n’ont pas changé “d’actionnaires” et que les journalistes sont, peu ou prou, les mêmes qu’il y a 20 ans.

    Des journaux, comme Le Monde ou Libération, pourtant peu suspects de sympathie pour le FN ont pris le parti de “l’héritière dans la campagne de succession, son concurrent étant systématiquement présenté sous les traits de “l’extrémiste de service“ soutenu par la frange la plus radicale de la droite nationale, ignorant même ou plutôt feignant d’ignorer la présence, dans l’entourage proche de la candidate, d’admirateurs du président iranien Amadhinedjad. Dernièrement, le politologue Jean-yves Camus a réussi à faire un curieux amalgame entre un auteur ayant écrit un livre sur “La mafia juive” et collaborant à l’hebdomadaire Rivarol avec Bruno Gollnisch au prétexte que le directeur du journal soutient le rival de Marine Le Pen. Tordue comme démonstration, mais effet garantie au journal de 20H.

    Autre incohérence, mais est-ce que la cohérence a encore une importance, Bruno Gollnisch est parfois présenté comme le candidat du système. Moins connu, moins charismatique, réactionnaire catho-tradi, il serait le candidat idéal pour sauver l’UMPS d’une déroute et d’un possible avril 2002 à l’envers. Pourtant, c’est la “promo” de Marine qui est faite. Allez comprendre !

    Et comme si cela ne suffisait pas et alors que la campagne pour la succession tire sur sa fin, les instituts de sondages songeraient à intégrer le nom de Bruno Gollnisch dans leurs listes. Pas difficile d’imaginer surtout si l’on s’appelle Roland Cayrol les pourcentages que pourrait obtenir un Bruno Gollnisch absent des médias face à une Marine le Pen qui y figure depuis de longs mois et omniprésente à la télé…

    Cela voudrait-il dire que tout le système a succombé au charme de Marine ? Non, ! pas tous ! Deux irréductibles résistent encore : Michel Drucker et Laurent Ruquier. Mais pour combien de temps encore ?

  147. Marine Le Pen dit non à un ticket avec Bruno Gollnisch
    Réclamé par certains militants et sympatisants du FN et évoqué par Bruno Gollnisch lui-même, l’idée d’un ticket Marine Le Pen (candidate en 2012) et Bruno Gollnish (président du FN) ne plaît pas du tout à la fille de Jean-Marie Le Pen :

    « Il [Bruno Gollnisch, NDPC] est dans le repli. Il sent bien qu’il n’est pas en position de force. Il cherche à sauver les meubles. Mais on n’est pas là pour distribuer des places ! Le FN, ce n’est pas un club de boules

    Source :Le Salon Beige

  148. Réflexion sur le texte publié juste avant

    Marine dit : On n’est pas là pour distribuer des places !

    Elle oublie simplement qu’ au dernier Congrés, elle arrivait trés loin derriére Bruno GOLLNISCH et que c’est grace à son pére qu’ elle a eu SA place de Vice Présdent du Mouvement. A t’ elle perdue la mémoire ?????????

  149. Lu sur National Hebdo.fr

    MARINE LE PEN : C’EST UNE POUPÉE QUI FAIT NON, NON, NON !

    Non, c’est non ! C’est même trois fois non ! Pas question pour Marine Le Pen de partager le pouvoir. La “grande blonde de Montretout” a bien senti bien le danger de ce « ticket » Gollnisch/Le Pen qui plait bien à une majorité de militants soucieux de préserver l’unité du mouvement frontiste après les turbulences qui l’ont agité ces trois dernières années.
    Gollnisch président et Marine candidate à la présidence de la République. Cette porte ouverte au partage des rôles entre l’expérimenté professeur d’université et la très médiatique fille de Jean-Marie Le Pen sent la nasse. Une nasse qu’elle aura contribué à construire elle-même en ne positionnant sa campagne que dans la perspective de la présidentielle de 2012 et en parlant « aux autres avant les nôtres ». Si son discours est bien passé côté journalistes, son concurrent lui a engrangé des points auprès des adhérents du FN en se concentrant sur l’essentiel : la succession de Jean-Marie Le Pen.
    Pour la vice-présidente l’espoir d’une très large victoire »fraiche et joyeuse » sur son concurrent s’est peu à peu estompé. Dans de récentes déclarations, elle n’hésite pas à jouer la carte du chantage « Si je ne suis pas élue à la tête du Fn, je ne serai pas candidate à la présidentielle. » menaçant même le cas échéant de d’abandonner le navire à son triste sort. Un quitte ou double qui sonne comme un aveu de faiblesse pour celle qui dit soupçonner Bruno Gollnisch de ne pas avoir vraiment « envie d’y aller ».
    Gollnisch poursuit-elle « est dans le repli, il sent bien qu’il n’est pas en position de force. Il cherche à sauver les meubles. Mais on n’est pas là pour distribuer des places ! Le FN, ce n’est pas un club de boules ! « . Gollnisch est tellement dans le « repli » que c’est l’ancien secrétaire général, Louis Aliot qui doit monter au front pour appuyer une candidate un peu crispée et arc-boutée sur le « tout ou rien ».
    Sur l’air du complot celui-ci écrit : »Une nouvelle fois, la presse du système et les partisans de Bruno se font l’écho de l’étrange proposition de celui-ci consistant à proposer un ticket : Marine candidate à la présidentielle et lui Président du FN. Ce genre de propos me laisse dubitatif et songeur…“ reprenant à son compte l’argument du « deal entre amis” « Ils veulent des responsables, pas des marchands de tapis ! » et l’ »impérieuse » nécessité d’accoupler la présidence du FN avec la candidature à l’élection présidentielle.
    Il y a surtout beaucoup d’hypocrisie dans ce refus. Même en imaginant que le représentant du FN soit présent au second tour de la présidentielle, il fort improbable qu’il la remporte au final et la présidence du Fn serait en quelque sorte son « parachute dorée »… Mais, chut ! Même si cela peut être légitime parfois, il ne faut pas le dire !
    La politique, c’est sérieux ! Le Front national pour Marine Le Pen, ce n’est pas « un club de boules  » … Non en effet ce serait plutôt un « club de parachutisme »… A condition que les adhérents disent oui à celle qui dit non !

    Pierre Picace

  150. Dérapage anticatholique de Marine Le Pen ?
    D’après une dépêche AFP, Marine Le Pen aurait déclaré lors d’une réunion publique samedi à Montpellier, qu’elle était « opposée à voir revenir dans le FN des groupuscules radicaux, caricaturaux, anachroniques. Entre les catholiques, les pétainistes et les obsédés de la Shoah, ça ne me paraît pas cohérent. Le FN ne servira pas de caisse de résonance à leurs obsessions« .

    Ainsi, si l’on en croit la dépêche (qui, si elle est fallacieuse, mériterait un démenti), la concurrente de Bruno Gollnisch rejette les catholiques en tant que tels. Ce qui serait d’ailleurs en cohérence avec son ultra-républicanisme laïciste.

    PS : que pense-t-elle de la récente épuration des dernières rues « Pétain » ?

  151. Ayant quitté le FN en 2008, car Marine avait refusée de soutenir la liste que nous menions depuis 20 ans (avec 3 élus, puis 7 élus et 4 pour finir ) je trouve étonnant que n’ayzant plus de nouvelle du Front depuis ce moment là, je viens de recevoir un courrier de JMLP demanda un doon pour les prochaines campagnes. Ce qui me choque, c’ est qu’il ne parle à aucun moment de Bruno GOLLNISCH, sauf pour rappeler qu’il est député européen ,mais que dans le pharagrapheconcernants les 18 prochains mois il déclare :EN MAI 2012,LA PRESIDENTIELLE OU MARINE EST DEJA CREDITE DE 13 à 14%, DANS LES SONDAGES.
    Rien ne peut affirmer que [Marine le Pen], sera Présidente du FN, ni qu’ elle sera candidate.Ayant plus à perdre qu’à gagner. [modéré]

  152. Je sais que le modérateur supprimera l’ intervention précédente, mais il faut qu’il se mette devant le fait accompi, et se renseigne auprés des 20 anciens élus du Nord Pas de Calais ( qu’elle a réussie à réduire à 1 )

  153. LU DANS UNE LETTRE OUVERTE DE CARL LANG PRESIDENT DU PARTI DE LA FRANCE
    Bruno Gollnisch n’est pas, lui, le candidat officiel du Système. Il ne cherche pas à donner en permanence des gages aux médias et à se dédiaboliser à bon compte en diabolisant les autres militants nationaux et mouvements patriotiques. C’est un homme de conviction, d’expérience et de compétence. Pour ces raisons, il pourrait, comme président du Front national, faire reculer le spectre de l’échec électoral annoncé en cas de refus de l’union politique et de l’alliance des défenseurs sincères et crédibles de la cause française. Ne renouvelons pas le fiasco de 2007.

  154. Marine Le Pen ou le dérapage contrôlé
    Malgré une médiatisation sans précédent Marine Le Pen est inquiète et craint un sursaut des militants et des adhérents en faveur de Bruno Gollnisch.

    Le Journal du Dimanche qui lui consacre sa Une et 2 autres pages relate ainsi la provocation de Marine Le Pen :

    « Pour l’emporter en interne, cependant, Marine Le Pen ne peut ignorer ce public… vendredi à Lyon, elle a d’ailleurs osé la comparaison entre les « prières de rue » musulmanes et l’occupations allemande »

    Le propos incohérent permettra le lendemain aux imams de réclamer des mosquées mais surtout n’aborde pas le problème numéro un, le caractère politique de l’Islam qui le rend incompatible avec les sociétés occidentales et chrétiennes qui depuis 2000 ans sont fondées sur la vraie laïcité : « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ».

    Ainsi avec l’indulgence des médias (et peut-être un peu de diabolisation) Marine Le Pen continuera à jouer sa participation dans l’orchestre politico-médiatique : interdire tout rassemblement enraciné dans l’identité de la France.

  155. Florilège marinien

    Quelques citations signifiantes de la candidate à la présidence du FN sponsorisée par les médias du Système.

    « Je suis très émue par la discrimination à l’em¬bauche qui touche les Français issus de l’immigration, qu’il faut appeler des Français. »
    Marine Le Pen, Le Point, 12 janvier 2006.
    « La candidature de rassemblement du peuple français débarrassée des spécificités religieuses, ethniques ou même politiques, c’est la candidature de Jean-Marie Le Pen ».
    Marine Le Pen, Le Figaro, 12 décembre 2006.
    « En tant qu’avocate, ça m’amuse souvent de défendre des Noirs ou des Arabes et en plus je suis volontaire. Même si je suis commise d’office, c’est un choix de ma part car il faut s’inscrire sur une liste d’avocats pour les comparutions immédiates (…). J’essaye de les défendre le mieux possible. Il y a beaucoup d’étrangers parmi eux, hélas, malgré mon talent je n’arrive pas tout le temps à empêcher leur expulsion. »
    Marine Le Pen, Interview, 1993.
    « Je trouve assez normal qu’il y ait une organisation des unions entre homosexuels, parce que ceux-ci s’inquiètent de leur avenir, parce qu’ils voient qu’ils vieillissent en couple […], qu’ils se demandent « qu’est ce que va devenir mon conjoint quand j’aurai disparu ? ». Il est assez normal de leur permettre de se transmettre entre eux un patrimoine ».
    Marine Le Pen, dépêche AFP du 27/06/2006 reprise par Le Figaro.
    « En ce qui me concerne, je ne reviendrai pas sur la loi Veil.»
    Marine Le Pen dans « Bourdin & Co », BFM TV, le 3 décembre 2010.
    « Je suis opposée à voir revenir dans le FN des groupuscules radicaux, caricaturaux, anachroniques. Entre les catholiques, les pétainistes et les obsédés de la Shoah, ça ne me paraît pas cohérent. Le FN ne servira pas de caisse de résonance à leurs obsessions »
    Marine Le Pen, réunion publique à Montpellier, samedi 4 décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *