M. Hortefeux à Grenoble encore : mais peut-il résorber l’insécurité ?

COMMUNIQUE DE BRUNO GOLLNISCH
Député européen
Conseiller régional
Vice-Président du Front National

M.HORTEFEUX A GRENOBLE ENCORE :
MAIS PEUT-IL RESORBER L’INSECURITE ?

Ce jeudi 4 août 2010, le ministre de l’intérieur, Brice Hortefeux, se rendra pour la troisième fois en moins de trois semaines à Grenoble. Son objectif : faire le point de la situation avec le nouveau préfet Éric Le Douaron et installer un GIR (groupe d’intervention régional) ayant pour but de coordonner tous les services de l’État au profit de la sécurité.

Toutes ces démarches paraissent traduire une volonté de résoudre le problème de l’insécurité à Grenoble. Mais elles resteront entièrement inefficaces tant que nos gouvernants ne s’attaqueront pas aux facteurs fondamentaux qui en sont à l’origine : immigration invasive facteur de déracinement, naturalisations abusives, laxisme pénal, non-expulsion des délinquants étrangers, destruction de la famille, décadence scolaire, manque de prisons, manque de moyens en personnel et matériel de la police et de la justice, etc. C’est ce que les élus front National de l’Isère et moi-même ont écrit récemment au Président de la république lors de sa venue dans cette ville.

En effet, le problème de l’insécurité ne se résout ni par des « mesurettes » politiciennes ni par des annonces médiatiques répétitives. C’est pourquoi sur le terrain la situation ne cesse de s’aggraver depuis des années. Pour les mêmes raisons, cette nouvelle visite de Brice Hortefeux à Grenoble n’y changera malheureusement pas grand chose.

Jean

Une réflexion sur « M. Hortefeux à Grenoble encore : mais peut-il résorber l’insécurité ? »

  1. Tout laisse à penser que les gouvernements successifs français ne veulent pas combattre l’insécurité, bien au contraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.