Les JAG réagissent au discours du président – mise au point n°2

Nous regrettons vivement que l’entourage proche du président soit exclusivement, ou à peu de choses près, composé de marinistes. Car ce clan a tenté d’imposer au président l’idée selon laquelle les JAG étaient des diffamateurs qui s’en prenaient au Front National. Qu’il fallait donc les excommunier! Il nous semble par conséquent nécessaire de répondre à leurs accusations et apporter ainsi quelques lumières pour dissiper ce malentendu provoqué par des gens de mauvaise foi.

Hurler à la diffamation est en effet bien commode lorsque l’on veut détourner l’attention de certaines accusations gênantes. On reconnaît ici la bonne veille méthode stalinienne, reprise par le système en place, qui consiste à discréditer ses opposants aux yeux de l’opinion en leur associant de bien vilaines étiquettes. Ce faisant, sans cependant manifester en quoi ils ont tort, on évite soigneusement de répondre à leurs accusations. Ces gens là seraient bien incapables d’ailleurs de soutenir le détail des critiques qui leur sont adressées. Aucune d’entre elle n’est démentie: elles sont mêmes avérées et attestées.

Alors, à défaut de pouvoir répondre à nos griefs, on nous reprochera d’attaquer le Front National. Là encore, la méthode est scandaleuse. Nous n’attaquons évidemment pas le FN, nous dénonçons sa confiscation par le clan mariniste. Ce qui, pour quelqu’un pourvu d’un minimum d’honnêteté intellectuelle, n’est pas tout à fait la même chose. Dénoncer le clan mariniste, ce n’est pas attaquer le Front National! Et à moins de considérer que Marine le Pen est déjà présidente du Front National, nous ne voyons pas en quoi porter un jugement de valeur sur les qualités politiques ou le comportement politique d’une personnalité publique qui présente sa candidature au jugement des adhérents serait susceptible d’être assimilé à une attaque contre le Front National. Non plus d’ailleurs à une attaque personnelle. Car lorsque l’on assume une responsabilité publique, et la politique en est une, on expose ses atoût et ses carences au regard critique des citoyens. Davantage encore lorsque, ayant confisqué la totalité des leviers de commande de l’appareil, on attire à soi exclusivement l’ensemble des projecteurs.

On nous reprochera enfin d’étaler nos accusations sur la place publique. Mais en l’occurrence, les faits que nous dénonçons menacent gravement la loyauté de la campagne et la défense de nos valeurs dont certains veulent diminuer l’expression. C’est précisément à l’existence d’un tel enjeu qu’est suspendue la possibilité, d’un point de vue prudentiel, de publier certaines informations. Car nos appels sont restés sans réponses -et nous pouvons l’attester sans difficultés. Quel moyen dès lors reste-t-il à notre disposition pour faire entendre notre voix? Fallait-il se résigner à faire campagne dans dans des conditions défavorables à la candidature de Bruno?

Nous maintenons donc nos critiques, et tant pis pour les vierges effarouchées que l’on dérange:

1/ David Rachline a évincé des SD FNJ, partisans de Bruno Gollnisch, pour s’être rendu à un congrès nationaliste, malgré le soutien apporté à ce congrès par Bruno Gollnisch, jusqu’à présent statutairement mieux plaçé que David Rachline dans l’organigramme frontiste. Encore une imprudence de la direction du FNJ sans doute… Lorsque le vice-président d’un mouvement soutient une manifestation, le responsable des jeunes n’évince pas les jeunes qui s’y rendent. Dans un parti politique normal en tout cas. Quoiqu’il en soit, le Renouveau Français, qui organisait ce congrès, n’est pas un parti politique et n’a donc jamais présenté de candidat face au Front National. Il offre d’ailleurs une tribune chaque année à nos responsables pour qu’ils fassent valoir le combat mené par Jean-Marie le Pen. Enfin, le responsable du FNJ aurait du mal a invoqué des divergences doctrinales avec cette association nationaliste quand il promeut lui-même des responsables FNJ éloignés des positions sociétales du Front National.

2/ David Rachline, dans l’exercice de ses responsabilités, a reconnu devant témoins vouloir évincer les partisans de Bruno Gollnisch. Le secrétaire départemental FNJ de Seine Maritime, Laurent Lenormand (depuis, lui-même mystérieusement relevé de ses fonctions), et la secrétaire régionale FNJ de l’Ouest, Laura Lussaud, pourtant mariniste déclarée jusqu’alors, ont attesté ces propos. Laura démissionnera quelques temps plus tard lorsque David Rachline lui reprochera sa trahison après avoir nommé dans les Pays de le Loire un responsable FNJ qui s’avérait être un partisan de Bruno Gollnisch.

3/ David Rachline, coordinateur national en poste du FNJ, a été nommé dans l’organigramme de campagne de Marine le Pen,  responsable du Comité de Soutien Jeunes, révêlant ainsi l’intention du clan mariniste de confisquer le FNJ au profit de la candidature de Marine le Pen. Qu’il ait été ensuite remplacé par un autre membre de la coordination nationale FNJ ne trompe personne. Les responsables du FNJ mobilisent d’ailleurs les jeunes pour la campagne de Marine (émission de télévision, déplacement de Marine le Pen…). Curieusement, ils ne le font pas pour Bruno Gollnisch…

4/ David Rachline a proposé à la coordination nationale du FNJ une affiche invitant à s’engager derrière Marine le Pen, trahissant le présupposé du clan mariniste: Marine le Pen est déjà présidente du Front, en pré-campagne par conséquent pour la présidentielle!!! Ce faisant, le responsable du FNJ ignorait complètement Bruno Gollnisch, pourtant également candidat à la succession du président…

5/ David Rachline est allé planter les tentes du FNJ, lors de la dernière UDT, sur les terres Marine le Pen, permettant ainsi aux jeunes d’aller à sa rencontre lors de la fête régionale. Sans doute la France n’était-elle pas assez vaste pour trouver un endroit neutre dans cette période de pré-campagne interne. Manque de prudence ou intention délibérée? Vraiment, on hésite…

A la vérité, il nous faut avouer une faiblesse: nous avons douté un temps que le président, qui est juge et partie, puisse arbitrer loyalement et de manière impartiale la campagne qui commence. Nous avons néanmoins été rassurés lors de son discours au Conseil National, quand il a appelé de ses voeux une compétition qui « reste dans les limites de la loyauté« , assurant qu’il « sanctionnerait sans faiblesse » les éventuelles dérives. Les faits que nous venons d’exposer et que nous porterons à sa connaissance, parce qu’ils manifestent avec évidence le caractère déloyal de la compétition, ne manqueront pas de provoquer par conséquent la convocation du coordinateur national du FNJ devant la commission de discipline. Faits d’autant plus graves qu’ils sont accomplis dans l’exercice des responsabilités confiées par le mouvement, et dont il est évident que la menace qu’ils font peser sur la loyauté de la campagne ne saurait être égalée par une éventuelle menace des JAG, ceux-ci ne possèdant quant à eux aucun levier de commande dans l’appareil…

L’équipe des JAG

25 réflexions sur « Les JAG réagissent au discours du président – mise au point n°2 »

  1. Démonstration irréfragable !

    Néanmoins, croyez-vous vraiment que le président vous écoutera ? La confiscation du Front National par les marinistes s’est faite avec l’approbation, si ce n’est avec l’encouragement, voire avec l’intervention personnelle de JMLP. [modération: nous croyons que c’est le clan mariniste et non le président qui est en cause. Car comme l’a toujours dit Jean-Marie le Pen, en politique, ce qui existe, c’est ce qui paraît. Or il apparaît très clairement que le clan mariniste a pris désormais le pouvoir dans l’appareil.]

    Après s’être bien servi des catho-nationaux fidèles à sa personne en 1999, JMLP a permis et voulu leur purge, progressivement, depuis 2002, date à laquelle Marine Sarko-Bis a été systématiquement favorisé PAR le président du FN (se rappeller les différents congrès où pourtant la fille de JMLP ne recevait pas le soutien des cadres et des militants, loin s’en fallait, à la colère publique de son père !).

    Les amis de Bruno Gollnisch, en particulier les têtes, sont tombées : désolée d’être polémique, mais c’est toute l’histoire de Carl Lang, lequel a été dépouillé peu à peu de ses responsabilités et de ses mandats pourtant mérités.

    La loyauté a été baffouée depuis bien longtemps… Bien avant cette campagne interne. C’est la raison pour laquelle, seul, Bruno Gollnisch peut restaurer la confiance et la concorde. On ne peut pas se battre à l’extérieur sans le rassemblement intérieur de toute sa famille politique. Marine Sarko-Bis parle du PS, de l’UMP, du RPR comme d’écuries qui n’ont eu d’autre but que de soutenir et de faire parvenir au pouvoir leur candidat (Mitterand, Sarkozy, Chirac, respectivement). Je suis d’accord, mais à la différence insigne que chacun de ces présidentiables devenus présidents de la République avait auparavant réuni TOUTE sa famille politique. Ce dont Marine Sarko-Bis est essentiellement incapable contrairement à Bruno Gollnisch.

    Ainsi, un FN totalement marino-sarkozysé ne serait qu’un leurre, qu’une impasse.

  2. @ modérateur,

    Votre interdit psychologique qui vous prive d’accepter les critiques légitimes des défaillances du président est consternant.

    Il est pourtant évident que, sans le soutien direct et actif de son père, Marine Sarko-Bis et sa clique n’auraient jamais pu s’emparer des leviers de commande du parti. Ils ne sont pas arrivés là par enchantement.[modéré].

    Critiquer, ce n’est pas manquer de respect. Oser critiquer Le Pen dans ses choix douteux et irresponsables, ce n’est pas le maltraiter : le président n’a pas plus d’immunité que sa fille et sa bande. C’est de fermer les yeux qui serait coupable. A mon humble avis…

    [modération: votre avis n’engage cependant que vous.]

  3. une nouvelle scission ne fait plus aucun doute. C’est triste.
    Que d’énergie les marinistes ont dépensé ces derniers mois pour détruire tout pro gollnisch, à un moment où notre pays est en train de rendre son dernier souffle.

    Que l’on pose vite un drap sur les yeux de notre patrie qui se ferme peu à peu, que sa dernière vision en ce monde ne soit pas celle de ses derniers enfants s’entredéchirer.

    [modération: nous n’appelons quant à nous aucunement à aucune sorte de sission. Nous espérons que les marinistes, dans l’hypothèse probable de leur défaite au congrès, auront la même attitude.]

  4. Je viens de jeter un oeil sur l’autre site.
    Les » contributeurs  » du site font mine de pleurer sur Gollnisch : le pauvre , les jag lui font tant de mal !
    Oui, oui, on vous croit !

  5. Autre chose: un point sur lequel Bruno ou ses soutiens devraient insister je pense, c’est sur l’immigration. Mettre en évidence les différences avec Marine qui elle demande un simple arrêt (voir moratoire) de l’immigration. Dire qu’on ne veut pas garder des millions d’allogènes sous prétexte qu’ils ont la nationalité française, s’opposer clairement à la France multi éthnique. C’est vrai que la loi interdit de trop en dire mais il suffit de dire que Bruno est pour une inversion massive des flux migratoires là où Marine est pour un simple arrêt de l’immigration. Insister vraiment là dessus pourrait sans doute aussi faire pencher la balance en faveur de BG car c’est un point primordial auquel tiennent presque tous les patriotes (encore à en croire les commentaires sur internet).

  6. Bonjour,

    Votre site devient innaceptable, attaques sans arrêt contre la direction du FN, arrêtez, vous desservez Bruno, diffusez les videos de Bruno tout simplement afin que des sites comme le notre puisse les reprendre, sans article, sans videos, c’est sur, bruno perd du terrain

    Codialement

    [modération: toutes les réponses à vos objections sont contenues dans nos articles. Qui me semblent argumentés. Si quelque chose nous a cependant échappé, soyez très libre de nous l’indiquer en reprenant point par point nos arguments. Sinon, nous relayons tous les déplacements de Bruno, les prochains étant ce week-end. Et nous n’avons pas encore l’autorisation de publier son agenda. Encore quelques jours… Cordialement]

  7. Je crois qu’il est quand même utile de préciser que certains « JAG » ont utilisé ma photo sans m’en demander la permission et ont fait croire que je soutenais Bruno Gollnisch, vice-président du FN que je respecte énormément. Mais je ne suis pas d’accord sur cette façon de procéder, étant Secrétaire départementale, je me dois de ne pas influencer les militants de mon département. Ces façons font du mal à Bruno et à l’unité du mouvement et me conforte dans certaines décisions à prendre.
    A bon entendeur, salut.

    [modération: si les faits sont avérés, ils sont regrettables. Peut-être pouvez-vous nous en dire plus par mail. Jean]

  8. Prenons un petit détail des résultats des élections des dernières années:

    * En 2001,Jean-Marie Le Pen déclare que Bruno Gollnisch est son successeur préferé.
    * En 2002, Jean-Marie Le Pen accède au second tour de l’élection présidentielle avec 16,86 % au premier tour.

    Autre époque :

    * En 2003, le président du FN met en avant sa fille Marine Le Pen au sein de l’exécutif du parti.
    * À partir de 2007, le FN subit une importante érosion de son influence électorale. Jean-Marie Le Pen n’obtient que 10,44 % des suffrages exprimés. (soit plus de 6 points de moins qu’en 2002).

    (Source: Wikipédia.)

    C’est aussi simple ça…

  9. @Marie-Thérèse Fesenbeck dit :
    [..] étant Secrétaire départementale, je me dois de ne pas influencer les militants de mon département. Ces façons font du mal à Bruno et à l’unité du mouvement et me conforte dans certaines décisions à prendre.

    J’adhère à votre propos sur le consentement à l’utilisation de votre image sans votre autorisation. Cependant j’aimerai revenir un peu sur votre argumentation.

    « Ne pas influencer les militants » voila qui aurait pu être honorable si les candidats s’étaient mis d’accord sur l’interdiction de constituer des comités de soutiens… comme le disait BG cela aurait aussi évité de scinder le front en 2 clans.

    Mais comme nous tous ici vous savez que le premier acte de campagne de Marine fut justement d’étaler une liste de noms plus ou moins pompeux de gens lui apportant son soutient.

    De plus – et c’est à mon avis le sens de votre propos – vous percevez intuitivement qu’il est dangereux d’afficher son soutiens a Bruno. Vos écrits, déclarations, communications sont alors scrutés à la loupe et le conseil de discipline n’est plus très loin à la moindre pseudo incartade et en cas d’élection du clan Marine les partisans de Bruno ne se font guère d’illusion sur les fonctions qu’ils occupent à l’heure actuelle.

    Enfin je vous pose une question qui vous confortera surement dans « vos décisions à prendre ». Forte de votre préalable (ne pas influencer les militants) que pensez-vous de l’attitude actuelle de la coordination FNJ. Que pensez-vous du site du FN qui ne relaie quasiment plus que les déplacements de campagne et communiqués de presse de Marine sous l’argument que Bruno n’enverrait pas son actualité… à Julien Sanchez . Que pensez-vous au final de NPI qui utilise les moyens du siège pour la campagne de Marine ?
    A vous lire

  10. Bonjour à tous,

    Je lis chaque jours NPI, seulement pour m’instruire et avoir des notions pour convaincre les élècteurs.
    Je viens ici, car je suis banni de NPI.

    Pour le moment je suis sympathisant FN-FNJ, mais dans quelques semaines, je vais prendre ma carte.

    Je ne pense pas voter pour le congrès le choix est trop difficile et je ne veux pas nuire au mouvement.

    NB: J’ai eu l’occasion de rencontrer Marie-Thérèse l’an dernier, et je peux vous dire, qu’elle est très gentille j’ai eu un bon acceuil.
    Je la connais peu…mais le FN66 est génial.

    Moi j’aimerai que Bruno soit président du FN et que Marine soit candidate pour 2012, ainsi la famille patriotique retrouverai son unité et Marine ensuite rassemblera le peuple comme elle sait le faire.
    Mais je sais que cela est impossible.
    Les deux candidats sont trop forts…

  11. Whhaaaooouuu: « Je viens ici, car je suis banni de NPI. »

    ET UN DE PLUS !!!

    Décidément, NPI c’est la grande liberté individuelle…. 🙂

  12. Les deux candidats sont trop forts…

    Effectivement, différents mais complémentaires, le choix sera difficile mais ce qui me donnera envie de voter c’est l’équipe qui entourera le futur ou la future président(e), ils ne suffit pas de lécher les bottes de chacun , faut les compétences surtout et pour certains j’en doute !
    Je voterai donc en fonction de l’équipe ,si je n’ai pas les noms de la liste, je m’abstiendrai.

  13. @Agglo…

    Tu dis: « Je voterai donc en fonction de l’équipe ,si je n’ai pas les noms de la liste, je m’abstiendrai. »

    Où je ne suis pas d’accord avec toi, c’est que ce n’est pas une affaire de noms sur une liste. Il ne s’agit pas de renvoyer du monde du FN pour Bruno, ni, d’ailleurs, pour le front-national. En tous cas pas de la part de Bruno Gollnisch. Ce n’est pas une affaire des uns contre les autres. J’ai toujours entendu Bruno dire que Marine n’était son « ennemi » politique. C’est de savoir quelle ligne politique à adopter. Pas une revanche des uns contre les autres.

    En ce qui me concerne tout personnellement, je suis pour un rassembleur tel que l’était JMLP, avant la scission avec Bruno Megret et que des personnes importantes du FN s’en aillent du mouvement. Cela créant ainsi une certaine synergie aux yeux du peuple français. Et cela jusqu’à victoire d’ amener un frontiste à l’Elysée. 😉

  14. @ jacques
    oui !

    @Marie-Thérèse Fesenbeck
    Très bon commentaire, 100% sur la même longeur.
    A très bientôt à la fédé.

  15. @ Sellig
    « Vos écrits, déclarations, communications sont alors scrutés à la loupe et le conseil de discipline n’est plus très loin à la moindre pseudo incartade et en cas d’élection du clan Marine les partisans de Bruno ne se font guère d’illusion sur les fonctions qu’ils occupent à l’heure actuelle. »
    C’est tellement vrai que j’en pleure de rire .
    @!20ans-frontiste66
    Vous dites que vous souhaitez que Bruno soit président du FN : prenez votre carte dans les plus brefs délai afin qu’il soit élu ; pardonnez-moi pour la « retape », mais je pense que c’est important.

    @ Jacques
    « Je viens ici car je suis banni » ; si tous les bannis de NPI pouvaient se donner le mot, JV sera inquiet pour ses statistiques avec graphiques ;son objectif , c’est lui qui le dit, 30000 visites /jour.

  16. Jacques, où avez vous donc lu qu’il fallait les renvoyer, pas du tout, seulement donner la même définition à tous du mot travail car bien souvent ceux qui obtiennent les lauriers ,les ont obtenu avec les bras et le courage des autres, vous savez ceux qui viennent au local , font du long en large en donnant l’impression qu’ils ont un agenda chargé et plein de responsabilités, ceux qui ont tellement regardé les militants travailler, plier, mettre sous enveloppe,mettre à jour etc.. qu’en rentrant chez eux ils sont persuadés qu’ils ont fait le même travail, ceux qui viennent toujours pour boire un coup mais sont absents quand il faut tracter ,coller , si si j’en connais, souvent en fin de campagne leur pèse-personne accuse les kilos en trop.
    Rassembler, vu les infos je n’ai pas l’impression que c’est le dessein de Rachline, il le sait au moins ou une bonne âme va s’en charger à moins que..diviser pour mieux régner, est son but.
    Dans le cochon tout est bon sauf le sot scission Rachline. lol

  17. Le discours de Jean-Marie Le Pen me déçoit profondément, il n’est pas resté dans un rôle impartial et, pire encore, il prend ouvertement position pour Marine Le Pen CONTRE Bruno Gollnisch en relayant de fausses accusations des staliniens d’en face. Triste…

    Je ne suis pas d’accord avec Jacques qui met son commentaire en forme pour faire penser que Bruno a fait gagné le 1er tour en 2002 et Marine perdre en 2007. On sait bien que 2002 était un « coup de chance » (candidats multiples à gauche, grande exaspération du Peuple et abstention un peu plus élevée) et que 2007 était un coup de…malchance car en votant Sarko les gens ont votés Le Pen dans les idées et comme ils voient que les actes ne suivent absolument pas attendons nous simplement à un ras-de-marée frontiste en 2012.
    2002: mise en garde
    Aucune action + émeutes en 2005
    2007: exaspération totale donc idée de Le Pen sans Le Pen
    Aucune action + Woerth + Galinier + délinquants relâchés + chômage de masse + affaire Karachi + affaire Boutin, etc, etc
    2012: exaspération au plus haut, FN au second tour (seulement si Marine se présente selon moi)

    Et pour finir je conseille à 20ans-frontiste66 de voter s’il prend sa carte, c’est bien l’avenir du mouvement qui est en jeu. Réfléchis, renseigne-toi, regarde les actes, les discours, les idées. Ce n’est qu’un conseil 😉 Viré de NPI, tu vois déjà pour qui il faut voter… (si je peux me permettre)

  18. @ catherine

    Oui je prendrai ma carte,

    Mais je ne pense pas voter pour le congrès cela fait peu de temps que je suis dans le mouvement…
    Je ne veux pas me sentir coupable en votant pour l’un ou pour l’autre.

    Je souhaite Bruno président du parti et Marine candidate à la présidentielle, c’est la meilleure solution pour le FN.

  19. Et ben voilà… :

    « Rémy HIPPY, vous annonce officielement avec un immense regret la fin de sa présidence pour la fédération du FNJ Lorraine, suite à la purge dont l’auteur de ce procédé bolchévique et honteux est: David Rachline (actuel coordinateur du FNJ National).

    Rémy Hippy (véritable chef, homme d’honneur et connu de tous) ne cessera jamais le combat National et vous appel à la résistance en votant massivement pour Bruno Gollnisch au congrés FN de Janvier 2011.

    Pour tous les camarades qui souhaite poursuivre le combat aux couleurs de la banniére de l’ancien « FNJ Lorraine » construit pendant deux ans par Rémy avec une déterminination, une volonté,un objectif et un courage sans égal, nous vous invitons à rejoindre massivement dès maintenant les rangs de l’A.F.C.J (dont Bruno Gollnisch : en sera en Octobre 2010 le Président d’honneur)

    Site de l’AFCJ : http://www.association-france-culture-jeunesse.fr/

    Vive les patriotes et les camarades,

    Vive la France !  »

    (Source: FNJ-Lorraine).

  20. @Antoine.

    «  »Je ne suis pas d’accord avec Jacques qui met son commentaire en forme pour faire penser que Bruno a fait gagné le 1er tour en 2002 et Marine perdre en 2007. On sait bien que 2002 était un « coup de chance » »

    La malchance vient surtout de la difficulté de ne pas pouvoir faire revoter les gens qui ont, au moins, voter une fois pour le Front-National, comme le dit si bien M. Roger Holleindre dans l’un de ses livres.

    Je ne pense pas devoir revenir sur les conditions mêmes pour lesquelles ils ne le font pas. Ce qu’il serait aussi bon d’analyser les causes… En tous cas comme le dit si bien Bruno Gollnisch, lui, il a tenu à Lyon…. Une ville très certainement plus difficile qu’Hénin-Baumont.

  21. @Marie-Thérèse Fesenbeck dit :
    il n’y a pas une semaine vous écriviez cela :
    « Mais je ne suis pas d’accord sur cette façon de procéder, étant Secrétaire départementale, je me dois de ne pas influencer les militants de mon département »

    Et aujourd’hui petit miracle vous etes sur la liste publique du comité de soutien de Marine Le Pen.

    Vous avez donc pris vos décisions.. quand quelqu’un a une parole qui ne tiens pas la semaine on appelle cela une girouette. Mais je vous rassure je vous retourne le compliment que vous faisiez à Bruno ; je vous respecte énormément quelque soit le sens du vent.

    Ils sont beaux les soutiens de Marine entre Borja l’utopiste/illusionniste et Marie-Thérèse au demeurant très gentille ils n’ont a pas fini de rigoler.

  22. @ Sellig
    Oui, malheureusement, on retrouve au FN les mêmes travers que chez beaucoup de Français .
    Au fond , nous avons les dirigeants que nous méritons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.