Compte rendu de la mobilisation toulonnaise contre le Cercle du Silence

Ils étaient une centaine. A l’appel du Front National Toulonnais (relayé ICI), les patriotes Toulonnais ont une fois de plus manifesté dans la rue leur attachement à la préférence nationale face au lobby immigrationiste.

Les jeunes nationaux ont plus spécialement présenté aux gauchistes la facture du coût de la politique délirante et anti-française contre laquelle nous nous battons.

Bravo et merci!

Amaury

Une réflexion sur « Compte rendu de la mobilisation toulonnaise contre le Cercle du Silence »

  1. Ce serait magique que Toulon redevienne une ville frontiste.
    Pour y parvenir, il faudrait un meilleur réseau de cadres à l’intérieur des fédés, et cette implantation locale qui a toujours manqué au front !
    Pensé à des municipalités comme Marignane, Cavaillon, Vitrolles, Hénin-Beaumont, Tarare, Vitry le François, Chauny, Noyon, Oignies qui pourraient devenir villes-FN.
    De mon avis, il manque cruellement de moyens pour travailler sur le terrain (Mais également de cadres). La jeunesse doit aussi être formé puique c’est elle l’avenir du parti.
    Les cantonales de 2011 permettront de donner un aperçu de l’implantation local du front.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.