La permanence de Nice attaquée

Hier soir, vendredi 24 août 2010, des individus ont tenté de pénétrer par effraction dans les locaux de la permanence du Front National à Nice. Vitres détruites, barreaux forcés, ils n’ont finalement pas pu continuer leurs dégâts grâce aux passants dans la rue. Avant de partir, les casseurs ont pris le temps de mettre le feu à des drapeaux. Fort heureusement l’incendie a rapidement été maîtrisé, sans incommoder les habitants de l’immeuble où se situent les locaux frontistes. La catastrophe n’était pas loin!

Le ville dirigée par Monsieur Estrosi, l’ami de Nicolas Sarkozy, est une nouvelle illustration de la menace qui pèse souvent sur les biens et parfois même la vie des militants nationaux, comme sur nos compatriotes. Et les gesticulations sécuritaires des dirigeants actuels sont chaque jour démenties par les actes constatés!

Plus que jamais nous exigeons la sévérité pour les actes de délinquance et des peines exemplaires lors de la mise en danger de la vie d’autrui.

Profitons-en aussi pour saluer le courage des militants niçois et dans leurs rangs leur courageuse jeunesse: souvent attaqués, régulièrement menacés, mais toujours inaccessibles au découragement!

Amaury

2 réflexions sur « La permanence de Nice attaquée »

  1. Comment veut-on que des permanences du Front-National ne soient pas à nouveau attaquées lorsque Marine le Pen diffame ouvertement -d’une manière ou d’une autre puisque c’est cheval de bataille- Bruno Gollnisch en disant qu’il voudrait rallier l’ extrême-droite (et/ou ses « proximités »)? Là demeure toute la réelle question !

  2. -*Ouai à en croire donc cette mentalité la que « elle » elle est présentable et que Gollnisch qui souhaite « federer » les forces nationnalistes pour ensemble avancé,lui il est pas fréquentable que ceux qui en sont partis sont des « felons » des traitres. Heureusement que Gollnisch souhaite le rassemblement parce que sinon comme dis le dicton « diviser pour mieux reigner » et de ce coté là, MLP joue le jeux de la division et elle l’affiche fierement apres tout. Donc oui pour moi elle joue le jeux de l’umps puisque après tout, si elle etait élue à la tête du Fn (ceux que sincerement) je ne souhaite pas, il restera un front national sans militants, et des groupuscule éloignée de la « structure mére » et donc cela serait totalement sucidaire il suffit de voir « l’évolution du Fn » depuis 98

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.